citation

Image du Blog carteries.centerblog.net

"A défaut de comprendre qui nous sommes et d'où nous venons, je ne pense pas que nous puissions réellement progresser " Louis B. Leakey

samedi 27 août 2016

Jupiter entre en Balance le 9 septembre 2016 : Tout changement d'idéal implique de profonds bouleversements


Jupiter rentrera dans le signe de la Balance le 9 septembre 2016 à 11h19 UT, 13h19 pour la France. Il y séjournera jusqu’au 10 octobre 2017, soit 13 mois. 

Au plan astrologique, Jupiter est la planète de la croissance, de l’optimisme, de la bienveillance, de la jovialité mais aussi de l’extravagance, de l’indolence, de la prétention.
Jupiter symbolise l’excès et l’inflation sous toutes leurs formes, la croissance privée de la discrimination. Jupiter fait TOUT croître.

Jupiter en Balance, dans le domicile de Vénus, lorsqu’il est bien aspecté, est plutôt favorable au plan relationnel et social, y déployant ses qualités qui peuvent être accentuées dans ce signe social, telles la tolérance, la diplomatie, la conciliation, la bienveillance, la recherche de l’harmonie mais aussi le sens de la justice, de l’équité.
Cette position peut aussi amplifier le besoin d’être aimé de ce signe - Jupiter aime qu’on l’aime ! Jupiter en Balance a aussi besoin de se sentir reconnu mais aussi soutenu, encouragé, secondé.
Cette position peut être épanouissante mais aussi amollissante.




  • Jupiter en entrant en Balance ne forme aucun aspect majeur avec les autres planètes du thème. Il se sépare de la conjonction à Mercure rétrograde. On peut juste noter son quintile appliquant à Saturne, aspect mineur.
  • Vénus est en domicile en Balance, en sextile à Saturne et carré à Pluton.
  • Saturne reforme son 3ème carré décroissant à Neptune, exact le 10 septembre - 10°25 - Saturne Sagittaire direct, Neptune Poissons rétrograde.
  • La Lune, dans sa phase de 1er quartier croissant, est conjointe à Mars en Sagittaire, conjonction faisant un trigone à Uranus. 
  • Le Soleil en Vierge se sépare de l’opposition à Neptune qui s’était formée au moment de la Nouvelle Lune du 1er septembre accompagnée d’une éclipse annulaire Nœud Nord. L’astre du jour est également en trigone à Pluton et applique à la conjonction à Mercure rétrograde. 
  • Mercure rétrograde depuis le 30 août (du 29°04 Vierge au 14°51 Vierge le 22 septembre) et est en quinconce à Uranus. La conjonction inférieure aura lieu le 12 septembre, 20°37 Vierge. Mercure deviendra alors Prométhée rétrograde et se lèvera avant le Soleil. 
Phase de rétrogradation de Jupiter dans le signe de la Balance
  • Entrée zone de rétrogradation le 11 novembre 2016
  • Rétrogradation le 5 février 2017, 23°08 Balance
  • Culmination du cycle (opposition Soleil-Jupiter) le 7 avril 2017, 18° Bélier/Balance
  • Direct le 9 juin 2017, 13°13 Balance
  • Sorte zone de rétrogradation le 7 septembre 2017
Aspects observés lors de son transit en Balance avec Saturne et les transsaturniennes
  • Jupiter appliquera au sextile à Saturne en Sagittaire à la mi-octobre jusqu’à février 2017. Cet aspect sera quasiment  exact fin décembre et début janvier 2017 mais il faudra attendre le 27 août 2017, du fait de la rétrogradation de Jupiter dès février, pour que le sextile entre ces deux géantes soit exact : 21°11 Jupiter Balance / Saturne Sagittaire stationnaire direct 
  • Dès novembre, Jupiter appliquera au carré à Pluton qui sera exact à 3 reprises les 15 novembre 2016, 15°47 Balance/Capricorne (les 2 planètes sont en phase directe) -  30 mars 2017, 19°17 (Jupiter rétrograde, Pluton direct) – 4 août 2017, (Jupiter direct, Pluton rétrograde)
  • En décembre, Jupiter appliquera à l’opposition à Uranus exacte également à 3 reprises les 26 décembre 2016, 20°34 Balance/Bélier (Jupiter direct, Uranus stationnaire, direct le 28 décembre)  – 3 mars 2017, 22°11 (Jupiter rétrograde, Uranus direct) – 28 septembre 2017, 27°22 (Jupiter direct, Uranus rétrograde)
  • Formation d’un quinconce décroissant à Neptune en Poissons, aspect qui sera exact les 23 octobre 2016, 9°28 Balance/Poissons (Neptune rétrograde), 17 mai 2017, 14°01 (Jupiter rétrograde, Neptune direct), 5 juillet 2017, 14°10 (Jupiter direct, Neptune rétrograde). 


Jupiter et Saturne sont les 2 planètes de la conquête, du social, des buts que l’on poursuit, de l’intégration sociale.
Jupiter aspire à, il fournit l’inspiration, c’est un visionnaire -  Saturne concrétise, il fournit les moyens de réaliser l’inspiration, c’est un organisateur.
Le Jupitérien n'est jamais étriqué : où qu'il soit il ne peut concevoir des actions de petites envergures. Saturne, qui est le réalisme et la rigueur, approfondira la réflexion avant d'organiser le projet dans les limites du possible.

Lors de l’entrée de Jupiter en Balance, ces deux planètes seront en aspect de quintile puis progressivement formeront un sextile à partir de la mi-octobre, aspect qui perdurera jusqu’à février 2017. Rappelons de plus que Saturne est dans le domicile de Jupiter tandis que Jupiter entre dans le signe d'exaltation de Saturne. On peut parler de réception mutuelle ce qui renforce l'énergie de l'aspect formé par ces deux planètes.
On notera également que Saturne de nouveau appliquera au trigone à Uranus en novembre 2016. Je dis de nouveau car cet aspect s’est déjà formé dans le courant de 1er trimestre 2016, sans qu’il ne soit exact. C’est le 25 décembre que l’aspect de trigone sera exact, 20°34 Sagittaire/Bélier, tandis que Jupiter sera opposé à Uranus. Le trigone se reformera de nouveau le 19 mai (26°) puis le 11 novembre 2017 (25°).

Ce sont des aspects constituant un potentiel de forces lentes et sûres, réalisatrices et réfléchies. L’expansion trouve ici sa consolidation.
On peut faire preuve d’intuitions sérieuses et fondées, de détermination efficace, d’originalité et de rigueur, d’audace et de bon sens, d’un esprit créatif et ingénieux donnant la possibilité de sortir de nos limites, de notre cadre habituel pour explorer  de nouvelles voies, nous ouvrir à d’autres possibles.
Ces aspects sont favorables pour nous aider à dépasser des situations difficiles.

Le domaine de la justice, du droit, peut aussi être concerné avec le transit de Jupiter en Balance. Tout ce qui concerne également les pourparlers, les négociations, contrats, alliances et donc la diplomatie également.
Le cycle Jupiter Saturne régit aussi l’Europe.

Il est donc fort probable que, dans ces domaines, des réformes se poursuivent ou soient entreprises, définissant de nouveaux cadres, mettant en œuvre de nouvelles organisations.

Toutefois, le climat ne sera pas aussi optimisme qu’on pourrait le penser car, dès octobre Jupiter sera également en aspect conflictuel avec les transsaturniennes.
Rappelons aussi que l’entrée de Jupiter en Balance se produit durant la lunaison Vierge marquée par deux éclipses toujours annonciatrices de changement, de bouleversements, de nouvelles orientations.
Mercure maître de la lunaison et de l’éclipse de soleil du 1er septembre, sera alors rétrograde (depuis le 30 août).
Nos capacités d’analyse, de discernement, peuvent donc être perturbées.

On notera aussi qu’à l’automne, de nouveau l’aspect de carré entre Uranus et Pluton commencera à se resserrer sans se reformer (jusqu’à 3 à 4° d’orbe début 2017), mais réactivant l’énergie du carré.
Il faudra attendre le printemps 2017 pour qu’il se défasse complètement.

On sait déjà que le climat social de la rentrée sera chaud. Des mouvements sociaux sont d’ores et déjà annoncés, notamment contre la loi El Khomri.
Cette loi du travail est passée en force, juste après l’Euro et pendant les vacances ; elle a été adoptée en ayant recours au 49.3 et elle remet en cause le code du travail au profit des accords d’entreprise. Les emplois stables et la protection sociale sont mis en danger par cette loi qui adapte le droit du travail aux besoins des entreprises, alors que 100 ans de luttes sociales avaient jusqu’à présent fait l’inverse, adapter les entreprises au droit du travail.
Il faut prendre conscience qu’avec cette loi, les salariés ne seront plus protégés et n’auront plus la possibilité de se défendre.

On risque fort d’avoir à faire face à des rapports de force et à une grogne sociale se traduisant par des explosions de colère, de violence ne pouvant amener que le chaos, si des ajustements, des compromis, de renégociations ne sont pas entreprises.

Suite au Brexit, l'Europe aussi est en pleine ébullition et des discussions s'engagent entre l'UE et le Royaume-Uni (enfin pas sûr qu'il soit encore très uni...). Sans doute de nouvelles organisations et des réformes seront mises en place. 

Ces aspects se reformeront au printemps et à l’été 2017.
Les élections présidentielles qui se dérouleront les 23 avril et 7 mai 2017 suivies en juin par les législatives, pourraient amener leur lot de surprises (quoiqu’on s’y attende déjà) et il est fort à parier que les français, exaspérés par la politique menée jusqu’à présent, que ce soit par la droite et la gauche, manifestent leur mécontentement par un vote contestataire.

Espérons que Saturne par ses bons aspects avec Jupiter et Uranus permettra à chacun de faire face à ses responsabilités, avec pragmatisme et suffisamment de sagesse et de droiture pour maîtriser ce bouillonnement de mécontentements et éviter ainsi des débordements dont les conséquences pourraient être désastreuses pour notre pays, mais aussi pour l'Europe.

Quand les idées qui soutiennent une société s'écroulent, cette société tombe dans l’anarchie jusqu’au jour où elle retrouve d’autres principes directeurs assez puissants pour lui constituer une nouvelle armature. Tout changement d’idéal impliquant de profonds bouleversements, le passage d’un idéal à un autre est toujours fort long.
Les incertitudes de l’heure présente. Gustave Le Bon

Au plan individuel, si nous avons des planètes sur ces points sensibles de notre thème, notamment les luminaires ou planètes personnelles mais également une maison angulaire (Maison I, IV, VII, X), nous aurons sans doute à faire face à des changements brusques et radicaux, des ruptures de contrat, d’association, d’union. Des renoncements et des réajustements seront probablement nécessaires, des réorientations quant à nos objectifs poursuivis, quant aux idéaux que nous visons.

C’est une période qui peut nous offrir l’opportunité de donner une nouvelle direction à notre trajectoire de vie si nous ne nous laissons pas emporter par des émotions tumultueuses et des réactions impulsives et irréfléchies.




© Tous droits réservés - 2016 - #annemariecutino #APV - http://astropassionnement.blogspot.fr/ 
Si vous voulez être averti(e) par mail de la parution d'un de mes articles, saisissez votre adresse électronique dans la case "Follow by Email" (colonne de gauche de mon blog). Vous pouvez aussi vous abonner à ma page Facebook https://www.facebook.com/annemarie.cutino

lundi 18 juillet 2016

20 juillet 2016 : La Pleine Lune de la lunaison Cancer : libérez-vous



Nous avons tous été choqués et émotionnellement éprouvés par ce nouvel attentat qui s'est produit à Nice. Nous ressentons colère et impuissance face à de tels actes qui restent pour nous incompréhensibles et révoltants, comme le sont toutes les actions de violence mais aussi les guerres.
Encore une fois nous nous sentons démunis face à de telles atrocités et plus que jamais nos pensées doivent s'élever dans l'amour pour ne pas nourrir la haine, la peur, la vengeance.

Nous arrivons à la phase d'accomplissement du cycle de la lunaison Cancer.
La Pleine Lune aura lieu le 19 juillet à 22 h 58 UT, soit le 20 juillet à 0 h 58 UT pour la France, dans l'axe Cancer - Capricorne en carré à Uranus et en aspect harmonique à Mars (Lune en sextile, Soleil en trigone).
Mars forme toujours un aspect de quinconce à Uranus.
La lune s'est maintenant séparée de la conjonction à Pluton et s'apprête à faire son entrée en Verseau. Le Soleil quant à lui entrera en Lion le 22 juillet.
Mercure se sépare de la conjonction à Vénus en Lion, trigone à Saturne et quinconce à Neptune.
Saturne et Neptune sont toujours en aspect de carré et Jupiter se sépare du trigone à Pluton.



L’énergie de cette Pleine Lune est donc recueillie d’une part par Uranus, la planète de l’altruisme, l’éveilleur des consciences et d’autre part par Mars, la planète de l’énergie dynamique ; Mars et Uranus étant toujours en aspect de quinconce.

Il y a donc une transformation à opérer, une transmutation, qui passe par une acceptation de se dépouiller, d’abandonner nos valises, nos encombrants pour naitre à un nouvel état, pour se régénérer, pour se révéler à qui nous sommes.

Cette Pleine Lune peut être déstabilisante émotionnellement, elle nous fait ressentir encore plus vivement ce sentiment d'insécurité qui s'insinue en nous, mais aussi de peur et de doute.
On peut aussi être sujet à des sauts d’humeur, se sentir nerveux. Nos réactions peuvent être vives et impulsives.

Il va falloir nous adapter à certaines situations qui nous sont imposées et on peut avoir des difficultés à les accepter ou à s’y soumettre sans une certaine rébellion.

Mais cette Pleine Lune nous demande aussi de nous appuyer sur nos forces intérieures, indestructibles, pour dépasser nos limites, réveiller notre essence divine et continuer à avancer avec courage et confiance.

Cette Pleine Lune résonne comme un appel à nous libérer, à sortir de nos limites, à dépasser nos croyances, à éveiller nos consciences.

Libérez vos émotions, vos mémoires. Pleurez, criez, riez…
Chassez vos pensées négatives, liées aux peurs de toute sorte, au sentiment de manque, d’abandon.
Soulagez votre cœur, laissez partir vos états d’âme.
Faites le vide en vous pour faire entrer la lumière, pour accueillir l’Amour.

Nous sommes parvenus à une étape de notre évolution où nous n'avons plus d'autres choix que de retrouver notre nature profonde et illimitée, nous reconnecter à notre lumière intérieure, à éveiller nos consciences et faire émaner de notre être une énergie de transmutation pour que la paix et l'harmonie règnent en nous et autour de nous.

Prenez votre envol et soyez les créateurs de votre réalité.

« Avant tout, tu protèges ta sensibilité, ta vulnérabilité en érigeant une coquille extérieure rigide. Quand tu commences à utiliser ta force et ton pouvoir intérieurs pour te prémunir et protéger tes sentiments fragiles, la coquille externe se dissout et te laisse ouvert et pourtant fort » Shakti Gawain


Méditation de libération des peurs pour s'unir à sa Conscience divine
Sophie Riehl


© Tous droits réservés - 2016 - #annemariecutino #APV - http://astropassionnement.blogspot.fr/ 
Si vous voulez être averti(e) par mail de la parution d'un de mes articles, saisissez votre adresse électronique dans la case "Follow by Email" (colonne de gauche de mon blog). Vous pouvez aussi vous abonner à ma page Facebook https://www.facebook.com/annemarie.cutino

dimanche 12 juin 2016

Solstice d’été 2016 : Au centre de la croix, parviendrons-nous à élever l’Être ?



Le Soleil entre dans le signe du Cancer le 20 juin à 22h35 UT soit le 21 juin à 0h35 pour la France, marquant le Solstice d’été pour l’hémisphère Nord.

C’est le jour le plus long de l'année (et par conséquent la nuit la plus courte) dans l’hémisphère nord. Le Soleil est alors au zénith, au plus haut point du ciel, c’est l’apogée de la course solaire.
Alors que le solstice d’hiver ouvre la phase ascendante du cycle annuel du Soleil, le solstice d’été ouvre sa phase descendante. A partir ce cette date, les jours raccourcissent et les ténèbres l’emportent à nouveau sur la lumière.

La fête de la Saint-Jean-Baptiste célébrée au solstice d’été, est l’une des quatre fêtes cardinales de l’année, présidée par l’archange Ouriel.
Une abondance de lumière nous arrive à ce moment de l’année qui influence la terre ainsi que tous les êtres qui la peuplent : les plantes, les animaux, les humains.
L’ouverture de ce portail nous connecte à l’énergie source et nous offre une opportunité d’évolution, d’un accroissement de la conscience.
Prenons-en conscience ! Comment allons-nous utiliser cette lumière, cet afflux d’énergie ? L’utilisera-t-on comme un flambeau ? Saurons-nous l’irradier, la transmettre, la diffuser ou laisserons-nous l’énergie stagner, se disperser, s’évanouir ?

Le Cancer  est un signe d’eau, de mode cardinal, d’énergie féminine.  C’est le signe de la gestation, de la croissance et de la naissance.
Sous la maîtrise de la Lune, on le dit sensible, émotif, réceptif, d'humeur très changeante et versatile, vulnérable sentimentalement. Il est doté d'une excellente mémoire, d’une grande imagination. Il est très attaché aux valeurs du passé, aux traditions, aux habitudes, très protecteur voir possessif envers ses proches.



Dans la carte du ciel de ce solstice, on observe : 
  • L’entrée du Soleil dans le signe du Cancer se produit une douzaine d’heures après la Pleine Lune de la lunaison Gémeaux, la deuxième dans l’axe Gémeaux-Sagittaire (Pleine Lune à 11h03 UT le 20 juin). 
  • Vénus se sépare de la conjonction au Soleil. La conjonction supérieure a eu lieu le 7 juin.  Vénus est alors devenue Hespérus, étoile du soir, elle se lève maintenant après le Soleil.
  • Soleil-Vénus sont opposés à la Lune en Capricorne
  • Croix cosmique ou grand carré mutable formée de 4 carrés impliquant 2 oppositions Mercure-Saturne et Jupiter/Nœud Nord-Neptune/Nœud Sud. Cette figure a commencé à se former début juin lors de la Nouvelle Lune conjointe à Vénus à l’opposition de Saturne. 
  • Mars toujours rétrograde, est retourné en Scorpion le 27 mai et forme un quinconce décroissant à Uranus conjoint à Cérès.  Il repartira direct le 29 juin, 23°04 Scorpion
  • Neptune a commencé sa phase de rétrogradation le 13 juin, 12°02 Poissons
  • Jupiter reforme pour la 3ème et dernière fois un trigone décroissant à Pluton (exact le 26 juin). Ce trigone représente la seule porte de sortie du grand carré.
Le mode cardinal domine, le mode mutable est bien représenté. Le mode fixe est faible avec seul  Mars en Scorpion mais la croix d’incarnation formée des maisons angulaires (axe I-VII et IV-X) est en mode fixe/mutable (Verseau-Lion et Gémeaux-Sagittaire) (carte du ciel montée pour Paris, France).
Mercure en domicile et au Fond du Ciel (Maison IV) et Saturne (fin Maison IX) sont angulaires ce qui renforce leur énergie. Saturne est également en élévation, proche du Milieu du Ciel (Maison X).
L’élément Eau domine, la Terre est bien représentée. Le Feu et l’Air sont faibles (Uranus en Bélier, Saturne en Sagittaire, Mercure en Gémeaux).

Comment cela se traduit-il ?
Nous ressentons depuis quelques temps mais peut être avec plus d’intensité depuis début juin, beaucoup d’incertitude, d’inquiétude, d’angoisse, d’anxiété, nous sommes indécis, éprouvons de la confusion, des doutes, de la nervosité.
Des changements, des mutations sont à l’oeuvre, et amènent des questionnements mais aussi des résistances et des révoltes.
Il est très difficile en ce moment de dialoguer, d’être dans l’échange, l’incompréhension règne, l’émotionnel domine, on ne supporte pas d’être contrarié ou contredit. On peut avoir tendance à s’emporter, à parler de façon peut être trop directe, sans tact, avec rudesse et manquer d’écoute, d’ouverture.

Les aspects de carré et d’opposition actifs depuis début juin et qui dominent la carte du ciel de ce solstice d’été traduisent cette tension, cette impression de stagner, de tourner en rond, d’être dans une impasse. On peut se sentir tiraillé de toute part et ne pas savoir quelle direction prendre ou être débordé par l’ampleur des problèmes à dépasser, ne pas savoir par quel bout les prendre. Du coup, il y a un risque d’éparpillement mais aussi de découragement, on se sent lessivé. On tente différentes solutions, on lance des idées, mais rien de concret, de précis n’aboutit. On est épuisé.

La seule porte de sortie du grand carré observé est Jupiter conjoint au Noeud Nord en trigone à Pluton. En signes de Terre, cet aspect renforce la force intérieure ainsi que la persévérance pour atteindre les objectifs fixés, ce qui peut nous aider à dépasser et surmonter les obstacles que nous pourrions rencontrer. Un tel aspect donne le sens de l’organisation mais aussi du commandement.
Attention toutefois, cet aspect peut aussi entrainer des excès d'autorité, donner un goût du pouvoir, à taper du poing sur la table pour imposer ses idées aux autres, les faire passer en force, se croire supérieur, unique.

Pour pouvoir faire face à ce tourbillon d’énergie, efforçons-nous de retrouver notre équilibre intérieur, notre ancrage, en évitant de nous disperser ou de nous laisser influencer, restons concentrés sur la direction, le but à atteindre, sans laisser les autres ou les circonstances extérieures nous déstabiliser ou nous décourager.
Par des exercices basés sur la respiration, l’ancrage, la méditation… maintenons-nous dans le calme, la quiétude, la sérénité même si au dehors la tempête fait rage.
L’émotionnel et le mental étant très instables, l’utilisation des quintessences des fleurs de Bach pourrait nous être d’une grande aide actuellement.



Mars direct le 29 juin

Juste avant qu'il ne reprenne sa marche directe, alors qu'il stationnera sur le 23° Scorpion, Mars sera en quinconce décroissant à Uranus, dans le domicile de Mars, et lui-même en période de pré-rétrogradation.
Comme je l’indiquais dans un précédent article sur la rétrogradation de Mars, l'aspect de quinconce décroissant appelle à la régénération, à la métamorphose, à des transformations en profondeur. Il est donc en analogie avec le signe du Scorpion. Un changement, une rupture doit s'opérer.
Avec un tel aspect, on peut donc ressentir comme un sentiment de malaise et il est conseillé de se mettre à l'écoute de nos émotions, de nos ressentis mais aussi de cultiver la patience, la maîtrise de soi, ne pas se laisser dominer par nos instincts, nos passions, nos pulsions, comprendre que ce n'est pas par des luttes de pouvoir, des abus d'autorité que nous parviendrons à nos fins ni en agissant de manière égoïste.

On pourra aussi noter un carré à Mercure le 29 juillet, Mercure 28° Lion carré Mars 28° Scorpion, donc en signes fixes, se traduisant par des discussions houleuses, polémiques, des propos brusques, pouvant être blessants mais aussi imprudents, de la maladresse y compris dans les gestes, les mouvements, les déplacements. Cet aspect accentue la nervosité, on peut aussi avoir tendance à se montrer distrait, ne pas prendre le temps d’écouter autrui et mal interprété ce qu’on nous dit.

Mars reviendra dans le signe du Sagittaire à compter du 2 août 2016 et sortira de sa  zone de rétrogradation le 22 août

Néanmoins, sa traversée du Sagittaire ne sera pas non plus de tout repos pour ce guerrier, ce combattant, puisqu’on observera :
  • Vénus en carré décroissant à Mars le 7 août, 1°40 Vierge/Sagittaire : nos valeurs doivent guider l’action, à nous d’oser les exprimer en remettant si besoin en cause nos actes ou ceux des autres.  Ce que j’entreprends correspond-il à ce qui m’anime intérieurement, à ce que je suis véritablement, à ce qui me tient à cœur ? Qu'est-ce qui motive mon action ? 
  • une conjonction Mars Saturne le 24 août, 9°52 Sagittaire : freinant l’action pour obliger à mieux la structurer, mieux la réfléchir, à prendre son temps, s’assurer que nous visons juste. L’impulsivité martienne peut ainsi être maitrisée grâce à cet aspect. 
  • Néanmoins cette conjonction est mal aspectée par un carré décroissant à Neptune le 26 août, 10°50 Saturne-Mars Sagittaire/ Neptune Poissons : on peut ressentir beaucoup d’hésitation, de confusion, ne pas réussir à orienter notre action, à être efficace, manquer de détermination, de cohérence, de lucidité, de réalisme.
  • un trigone à Uranus le 17 septembre, 23°35 Sagittaire/Bélier qui va permettre à Mars d’agir plus librement, avec plus d’enthousiasme, d’ardeur, faire preuve d’initiative, de créativité, se montrer opportuniste, mais attention à ne pas laisser place à trop d’impulsivité, de nervosité.
Entre fougue, enthousiasme, réflexion, ralentissement, désorientation, il ne va pas être facile d’avancer ! Il va falloir se montrer patient et lucide pour orienter au mieux notre pouvoir d’action, agir en notre âme et conscience en tenant compte des conséquences et des enjeux de nos choix et décisions. Est-ce que j’agis pour mon seul intérêt, l’assouvissement de mon propre plaisir ou est-ce que je tiens compte des autres dans mes choix, mes décisions ?

Saturne direct le 13 août

Entre temps, Saturne repartira direct le 13 août. Il reformera un carré décroissant  à Neptune, à la fin de l’été, le 10 septembre - 10°25 - Saturne Sagittaire direct, Neptune Poissons rétrograde.
Il s’agit donc du troisième et dernier carré : le dénouement du conflit ? Aurons-nous surmonté nos craintes, nos doutes, nos peurs ? Serons-nous capable d’orienter cette énergie pour parvenir à un dépassement, une transformation, une évolution ?

Il s’agit d’un carré décroissant, marquant la fin du cycle Saturne Neptune commencé le 3 mars 1989, 11°56 Capricorne. Nous vivons donc une crise de conscience et nous avons l’opportunité d’ici le prochain cycle qui débutera le 20 février 2026, 0°46 Bélier de réfléchir à la redéfinition de nos idéaux et de notre orientation spirituelle, de nos valeurs et de nos comportements sociaux. N’ayons crainte d’expérimenter de nouvelles approches de la vie en nous affranchissant des anciens attachements, coutumes et croyances obsolètes, en faisant preuve d’honnêteté, de courage et de sens pratique.
Neptune peut nous aider à prendre conscience que le monde matériel dans lequel nous vivons s’est transformé en prison et pour nous en libérer Neptune peut nous aider à percevoir qu’un plan d’existence plus subtil, est accessible à la conscience humaine.

Fin du transit de Jupiter en Vierge

Jupiter va quant à lui se séparer progressivement du carré à Saturne et de l’opposition à Neptune. Avant d’entrer en Balance le 9 septembre, il reformera un quinconce croissant à Uranus rétrograde depuis le 29 juillet. Il s’agit là aussi du troisième aspect de quinconce qui sera exact le 13 août - 24°25 Vierge/Bélier.
L’aspect de quinconce croissant engendre une tension intérieure et demande de corriger des attitudes mentales inadéquates, des ajustements, des améliorations, doivent venir de l’intérieur de nous-même sinon il amène des frustrations. Il faudra se méfier à ne pas faire preuve d’une trop grande indépendance, d’un trop fort entêtement, ou encore à surestimer nos capacités.
Ici le quinconce se forme en Terre (Jupiter en Vierge) - Feu (Uranus en Bélier) - combinaison créative et productive si nous parvenons à maîtriser les énergies, à les orienter dans la bonne direction, alliant  détermination et enthousiasme, esprit pratique et initiative.

Le 9 septembre Jupiter entrera en Balance. 
Jupiter en Balance, dans le domicile de Vénus, lorsqu’il est bien aspecté, est plutôt favorable au plan relationnel et social, y déployant sa générosité, sa jovialité, sa bienveillance. Jupiter en Balance accentue les qualités de ce signe, la tolérance, la diplomatie, la conciliation, la recherche de l’harmonie mais aussi le sens de la justice, de l’équité. Il peut aussi amplifier le besoin d’être aimé de ce signe - Jupiter aime qu’on l’aime ! Dans ce signe, Jupiter a aussi besoin de se sentir soutenu, secondé.
Toutefois, Durant son transit en Balance, Jupiter sera en aspect conflictuel avec les transsaturniennes ce qui se traduira très probablement par des tensions au plan social, relationnel, diplomatique, des luttes de pouvoir : Jupiter sera en quinconce décroissant à Neptune (en octobre) mais appliquera au sextile à Saturne à la même période, sextile qui ne sera toutefois exact que le 27 août 2017, après sa phase de rétrogradation.
On notera également comme aspects majeurs, avant sa phase de rétrogradation, son 1er carré à Pluton le 24 novembre 2016 et sa 1ère opposition à Uranus le 26 décembre 2016.

Septembre 2016 - lunaison Vierge : Mercure rétrograde et éclipses

Avant la fin de l’été, Mercure entamera sa troisième rétrogradation de l’année dans le signe de la Vierge : le 30 août du 29°04 Vierge au 14°51 Vierge le 22 septembre.
Dans ce signe, La curiosité, la mobilité, la debrouillardise mercurienne se mêle aux qualités d'analyse, de lucidité, de discernement mais aussi de service de la Vierge. Néanmoins, Mercure rétrograde dans ce signe peut rendre le mental plus nerveux, et aussi accentué son côté anxieux, inquiet. On se pose beaucoup de questions, on ressasse, on mouline, on doute alors on décortique, on détaille tout. Le côté tatillon, perfectionniste et analytique de la Vierge peut se voir amplifié ainsi que son besoin d'ordre. La réflexion devient intense et peut être sans fin. Ce peut être toutefois l'opportunité de découvrir le détail qui clochait et dénouer ainsi une situation ou la débloquer. Ce peut être aussi un bon moment pour entreprendre tout travail demandant de la précision, de la minutie ou pour se perfectionner ou se spécialiser dans un domaine précis.

Parallèlement, la lunaison Vierge sera marquée par une éclipse annulaire de Soleil Noeud Nord à la Nouvelle Lune, le 1er septembre, 9°21 Vierge et par une éclipse pénombrale Noeud Sud à la Pleine Lune du 16 septembre, 24°20 Poissons
Les périodes d’éclipses sont toujours annonciatrices de changement, de bouleversement, de nouvelles orientations, principalement si elles se produisent sur un point sensible de notre thème. Elles peuvent annoncer des évolutions positives comme des événements négatifs, tout dépend des aspects observés entre le maître de l’éclipse et vos luminaires, planètes personnelles et maisons angulaires notamment.



On le voit donc, le climat astrologique de cet été 2016 risque d’être chaud et tendu (pour ne pas dire chaud bouillant !), et la rentrée ne s’annonce pas non plus de tout repos.

La période est troublée et agitée, la phase de transition s’intensifie, la mutation devient douloureuse, les peurs dominent et les pouvoirs en place en jouent pour mieux nous contrôler, empêcher que nos consciences évoluent.

Mais nous avons maintenant repris contact avec la Source, nous reprenons peu à peu notre pouvoir, nous retrouvons la mémoire de qui nous sommes et d’où nous venons.
 « Nous ne sommes pas des êtres humains vivant une expérience spirituelle. Nous sommes des êtres spirituels vivant une expérience humaine. » Teilhard de Chardin
Si nous ne voulons pas nous laisser déstabiliser, emporter et noyer par la vague du changement, évitons de laisser nos peurs nous ronger, nos émotions nous influencer, notre mental nous diriger. Suivons les impulsions du cœur.
Voyons les événements comme des opportunités d’évolution, lâchons nos résistances, acceptons les expériences que nous offre la vie et laissons la mue s’accomplir comme il se doit, sans crainte, en gardant la foi.

Tel un surfeur sur une vague immense…
Tu regardes l’horizon, humant le ciel et les embruns,
Tu te prépares.
Ton enthousiasme est gigantesque,
Mais il n’empêche pas forcément la peur…
Heureusement ton courage est là,
Et ta foi en toi te soutient.
Ta position est parfaite,
Ta préparation aussi !
Tu attends patiemment que la vague se lève.
Tu es consciemment, totalement dépendant de son humeur.
Tu le sais, tu l’acceptes.
L’Océan ne se dompte pas,
Il ne faiblit pas aux quatre volontés humaines !
Enfin, la voilà qui pointe son nez,
Cette fameuse vague
Et qui se lève.
Tu suis son mouvement
Et tu pars à l’aventure.
Ton désir de l’accompagner étant le plus fort,
Tu profites de cette joie qu’elle t’offre,
Tu la remercies même !
Pourtant, aucune de tes projections ne te dit jusqu’où elle va aller,
Aucun de tes doutes n’ayant de prises sur elle,
Aucune de tes volontés ne pouvant la faire fléchir !
L’Océan est ainsi,
Quoique tu fasses, dises, où espères,
Il ne se dompte pas !
En surfeur émérite que tu es,
Tu le sais et tu l’as accepté depuis longtemps.
Perché sur cette vague,
À quoi penses-tu ?
À ton équilibre ?
Cette juste combinaison entre ton corps et elle…
Au plaisir qui t’envahit ?
Issu de cette communion, avec elle…
À être dans le présent ?
Afin de te laisser porter le plus loin possible, par elle…
Perché sur cette vague,
Ton implication est totale
Et ton abandon l’est tout autant…
Tu Es, cette vague
Et c’est la seule chose qui t’importe !
 
La Source
Extrait du texte transmis par Nathalie Cariot le 19 Janvier 2016 dont vous pouvez retrouver l’intégralité sur le site http://messages.terrenouvelle.ca/laisse-toi-porter-par-la-vague/




© Tous droits réservés - 2016 - #annemariecutino #APV - http://astropassionnement.blogspot.fr/ 
Si vous voulez être averti(e) par mail de la parution d'un de mes articles, saisissez votre adresse électronique dans la case "Follow by Email" (colonne de gauche de mon blog). Vous pouvez aussi vous abonner à ma page Facebook https://www.facebook.com/annemarie.cutino

dimanche 24 avril 2016

Deuxième rétrogradation de Mercure de l’année 2016 dans le signe du Taureau : S’ouvrir à des perspectives nouvelles



http://alphanumerologytrends.com/mercuryretrograde.html

Comme je l’indiquais dans mon article sur l’année 2016, Mercure est la planète directement liée à notre mental. Il détermine notre manière de bouger, d’appréhender l’espace, de rentrer en contact avec autrui par le verbe, notre capacité de compréhension. 

Mercure, en cette année 2016,  rétrograde dans les signes de Terre : Capricorne, Taureau et Vierge. 

La terre symbolise la matière, le monde des formes, le concret, le palpable.
Mercure en signe de terre (sous réserve des aspects formés avec les autres planètes) rend le mental plus prudent, plus réfléchi, plus prévoyant, plus discipliné. On prend le temps, on analyse, on approfondit, on fait preuve de bons sens, de réalisme, de logique, on a besoin de certitude, on recherche la sécurité. 

En rétrogradant, Mercure va mouliner, intensifier sa réflexion, décortiquer, se faire beaucoup plus méfiant encore, obstiné également. L’anxiété peut être accentuée, l’esprit peut se faire beaucoup trop rigide, manquer d’imagination, de souplesse, de largeur de vue. 
Mercure rétrograde s’intériorise, revient vers notre soleil pour qu’il puisse ensuite transmettre notre message au monde extérieur. 
Notre mental se focalisera sur des besoins pratiques, des idées concrètes. L’examen des résultats tangibles dans notre vie, et plus largement notre pouvoir objectif, seront concernés. 
Nous aurons ainsi l’occasion de donner une forme concrète à nos idées nouvelles, à les exprimer d’une façon concise, et les mettre au service des autres dans un but de perfectionnement, d’amélioration, d’organisation. 

La première rétrogradation de Mercure a eu lieu en janvier, du 1°01 Verseau au 14°55 Capricorne.
Vous pouvez consulter l’article publié sur ma page Facebook.

La deuxième rétrogradation de Mercure débutera le 28 avril sur le 23°35 Taureau pour se poursuivre jusqu’au 22 mai, date à laquelle Mercure repartira direct sur le 14°21 Taureau.

2ème rétrogradation de Mercure : 
Entrée zone de rétrogradation le 14 avril 
Rétrograde le 28 avril à 17h21 UT, 23°35 Taureau
Nouveau Mercure le 9 mai à 15h13 UT, 19°25 Taureau
Direct le 22 mai à 13h21 UT, 14°21 Taureau
Sortie zone rétrogradation le 7 juin
Plein Mercure le 7 juillet, 3h25 UT, 15°27 Cancer



Mercure en Taureau est un penseur lent et prudent, plutôt conservateur et peu ouvert à la nouveauté. Il met du temps pour assimiler, pour comprendre, notamment ce qu’il ne connait pas, mais ses capacités de mémorisation sont grandes, sa concentration est renforcée et il cherche à concrétiser ses idées, à trouver des solutions en faisant preuve de réalisme. Mercure en Taureau s’intéresse à l’aspect esthétique des idées.
La parole dans ce signe sensuel, charnel, se fait douce et cherche à séduire. Les dons d’orateur, de conférencier, mais aussi de chanteur sont favorisés par cette position lorsque Mercure est bien aspecté.

De beaux aspects sont observés avec Mercure dans la carte du ciel montée au moment de sa rétrogradation le 28 avril : un trigone à la Lune et un quintile à Neptune. On note aussi son trigone à Pluton, même si l’orbe est très large il va se resserrer du fait de la rétrogradation de Mercure et l’aspect persistera tout au long du cycle, jusqu’à la sortie de Mercure de sa zone de rétrogradation.
Mercure reformera également durant sa rétrogradation un trigone à Jupiter, ce qui fait que nous observerons de nouveau dans la carte du ciel, dès le Nouveau Mercure, un grand Trigone de Terre (encore appelé pyramide ou triangle majeur) qui persistera jusqu’à début juin.

Mercure est sous la maîtrise de Vénus, planète maîtresse du Taureau. Vénus qui termine son transit en Bélier et sera donc en domicile dès le 30 avril. Elle se rapproche peu à peu du Soleil et le Plein Vénus (conjonction supérieure) aura lieu le 6 juin. Vénus Lucifer ou Etoile du matin deviendra alors Vénus Hesperus ou Etoile du soir ; elle se lèvera après le Soleil.

Mercure est donc bien aspecté au moment de sa rétrogradation : la Lune en trigone et le quintile à Neptune amènent de la sensibilité, de la souplesse à l’intellect, au mental, une ouverture d’esprit et le trigone à Pluton de la profondeur d’esprit, de la lucidité, une compréhension instinctive des choses. La réceptivité, l’intuition mais aussi l’imagination sont également renforcées avec de tels aspects. On sait se montrer convaincant, on fait preuve de réalisme, de bon sens, de sociabilité.

En rétrogradant, Mercure s’en retourne vers le Soleil, pour renouer le contact avec notre source intérieure. Notre mental va pouvoir se réaccorder, se mettre au diapason avec l’essence de notre être, l’expression de qui nous sommes, pour que le messager du zodiaque exprime notre but solaire en harmonie avec nos valeurs mentales.

Les rétrogradations de Mercure sont autant d’occasions de façonner de nouvelles idées et de valeurs mentales, d’adopter de nouveaux critères qui serviront de filtres à nos expériences de vie les mois qui suivent.
Mercure fait le lien entre la personnalité (l’ego) et le monde extérieur, et il est aussi le messager du Soleil. C’est donc grâce à lui si nous avons la possibilité de connaître notre divinité intérieure.

Avec Mercure rétrograde en Taureau, il faudra veiller à ne pas se montrer obstinés, butés, dans notre manière d’échanger, de communiquer. Nous pourrions avoir une fâcheuse tendance à ruminer nos idées, nos pensées, à camper sur nos positions, sans être à l’écoute de celles d’autrui, sans s’ouvrir à de nouvelles opportunités, notre mental distillant des peurs du manque, de perte, d’abandon.
On peut aussi avoir tendance à se faire du souci ou se poser beaucoup de questions par rapport à une relation affective ou bien concernant une possession ou l’acquisition d’un bien. On doute, on ne sait pas si on prend la bonne décision, du coup on se torture mentalement.
On peut ressentir comme une insécurité affective, matérielle, mais la rétrogradation de Mercure dans ce signe fécond, peut être une opportunité pour envisager des solutions concrètes, pratiques, pleines de bon sens, pour réfléchir à de nouvelles orientations, réorganiser le secteur de notre vie concerné par ce transit.
Les domaines de l’agriculture, de l’élevage, de l’alimentation mais aussi des finances peuvent bénéficier de l’influence de Mercure rétrograde.


Mercure en Cazimi, dans le coeur du Soleil


La conjonction inférieure ou Nouveau Mercure aura lieu le 9 mai sur le 19°25 Taureau.
Mercure Epiméthée qui se levait après le Soleil deviendra alors Prométhée et se lèvera avant le Soleil.

Un événement exceptionnel se produira au moment du Nouveau Mercure, qui sera visible en Europe : Mercure passera devant le soleil, à 15h11m51.81s TU pour être exact. C’est un phénomène rare qui se produit à raison de 13 ou 14 par siècle seulement. 
On dit que Mercure est dans le cœur du Soleil, ou en Cazimi, et son énergie se trouve ainsi fortifiée par le Soleil. *
* Pour mieux comprendre l’aspect de Mercure cazimi, je vous recommande de lire : 
- l’article publié sur le site Astrologie tropicale par Liliane Magos : http://astro06.jimdo.com/2016/04/03/mercure-cazimi-du-9-mai-2016-une-conjonction-universelle-cu-rare/ 
- et aussi celui d’Astrid Fallon sur le passage de Mercure dans le Coeur du Soleil : http://fallonastro.com/texte-cazimimercure03.html




Dans la carte du ciel du nouveau Mercure, se reforme de nouveau le grand Trigone de Terre qui était déjà présent à la mi-avril, entre Mercure – Jupiter– Pluton.
Cette figure est plus active que la précédente du fait du Nouveau Mercure cazimi. De plus Jupiter stationnaire reprend sa marche directe, ce qui renforce son énergie.
Vénus bientôt rentrera dans cette configuration avec une conjonction à Mercure le 13 mai. Vénus forme également un sextile exact à Neptune.

Le grand trigone en signes de Terre apporte de l'endurance, de la stabilité, une continuité dans l'effort, aide à construire, à organiser ce que nous entreprenons, mais on peut avoir tendance à résister au changement, manifester un esprit conservateur, recherchant avant tout notre sécurité.
Néanmoins, il est stimulé par le T-carré mutable formé de l'opposition Jupiter-Neptune carré à Saturne, ce qui évite de s'enfermer dans une inertie, de se montrer trop passif et peut nous obliger à exprimer nos talents, notre créativité. Il sera toutefois nécessaire de ne pas se disperser et bien réfléchir au but que nous poursuivons en se montrant lucide et pragmatique et en faisant attention de ne pas se laisser influencer ou leurrer par autrui.

Mercure repart direct

Mercure repartira direct le 22 mai, formant toujours un grand Trigone de Terre avec Jupiter et Pluton mais aussi un sextile à Neptune. A noter aussi son quinconce à Saturne.

La veille aura eu lieu la Pleine Lune de la lunaison Taureau et le Soleil en Gémeaux, conjoint à Vénus toujours en Taureau, s’oppose à Mars rétrograde qui s’apprête à revenir en Scorpion et est parvenu à sa phase de culmination. 





Ce deuxième cycle de rétrogradation de Mercure de l’année dans le signe du Taureau a donc lieu sous toile de fond du T-carré entre Jupiter, Neptune et Saturne, traduisant un climat social très tendu et instable, beaucoup de mécontentement, de révolte face aux propositions, aux réformes, aux lois qui sont présentées et ne répondent pas aux attentes ni aux besoins de la collectivité.

Nous sommes au cœur d’un changement sociétal majeur mais que proposons-nous pour surmonter cette crise ? Quelles solutions alternatives envisageons-nous ? 

Nous vivons dans un système irrationnel qu’on essaie de rationaliser d’une manière irrationnelle, qui ne tient pas compte des besoins de l’humanité mais s’intéresse uniquement au profit.
Pour entreprendre cette mutation, les mentalités et les comportements doivent évoluer, les structures repensées, de nouvelles organisations sont à mettre en place, des alternatives élaborées dans tous les domaines, aussi bien l'agriculture que l'énergie, l'économie, mais aussi la politique.
Au lieu de rester camper sur nos acquis bloquant toute possibilité d’évolution, il est temps d’ouvrir des perspectives nouvelles, de réfléchir à de nouveaux modèles, de nouveaux concepts, et nous y parviendrons en mobilisant toutes nos ressources, nos forces,  nos capacités d’innovation, de créativité mais aussi d’imagination, pour renverser la dynamique de ce moment de transformation radicale.


Plein Mercure

La conjonction supérieure ou Plein Mercure se produira le 7 juillet, 15°27 Cancer, en opposition à Pluton, en trigone à Neptune et en sextile à Jupiter. Le T-carré observé précédemment ne sera plus actif.



C'est une phase d'accomplissement, période où nous pourrons recueillir les fruits de ce que nous avons fait croître depuis la conjonction inférieure. Nous aurons là la capacité de trouver de nouvelles voies, de nouvelles ressources, de partager nos idées avec habilité, sensibilité, générosité, empathie, en faisant preuve d'imagination et de créativité.  

Soyons force de propositions !

En guise de conclusion, j'avais envie de citer le film Demain dont je viens de terminer le livre qui fourmille de témoignages émouvants et enthousiasmants. Un reportage qui fait réfléchir et nous invite à agir concrètement en nous montrant qu’aux quatre coins de la planète, face aux urgences, des initiatives positives commencent à transformer le monde…





"Les grands enjeux de l'humanité ne sont pas la faim, la pauvreté, le développement durable, la paix, la santé, l'éducation, l'économie, les ressources naturelles... mais notre capacité à élaborer de nouvelles organisations capables de les résoudre. Notre enjeu principal est l'intelligence collective." Jean-François Noubel

© Tous droits réservés - 2016 - #annemariecutino #APV -http://astropassionnement.blogspot.fr/
Si vous voulez être averti(e) par mail de la parution d'un de mes articles, saisissez votre adresse électronique dans la case "Follow by Email" (colonne de gauche de mon blog). Vous pouvez aussi vous abonner à ma page Facebook https://www.facebook.com/annemarie.cutino

lundi 11 avril 2016

La rétrogradation de Mars en 2016 : retrouver du sens par nos actes


Mars, la planète de l'action, de l'énergie dynamique, ralentit sa course puis stationne sur le 8° Sagittaire pour commencer sa phase de rétrogradation à compter du 17 avril 2016.


Rétrogradation de Mars
- entrée zone de rétrogradation le 18 février
- rétrograde le 17 avril à 12h15, 8°54 Sagittaire
- culmination le 22 mai à 11h18, 1°47 Sagittaire/Gémeaux
- direct le 29 juin à 23h39 UT, 23°03 Scorpion
- sortie zone rétrogradation le 22 août

La planète rouge rétrograde tous les deux ans et deux mois.
C'est alors le moment où notre énergie s'introvertit en vue d'une transformation, d'une re-dynamination intérieure. La planète se retourne vers l'accomplissement des désirs de l'être essentiel solaire. (Luc Bigé, planètes rétrogrades, terres intérieures).

Mars représente notre énergie vitale, notre pouvoir d’action. En rétrogradant, la force d’action se dirige vers l’intérieur.
En rétrogradant, nous avons plus de mal à extérioriser cette force vitale et on peut ressentir de la frustration, une colère rentrée.
Pourtant, cette énergie, tournée vers l'intérieur se met en contact avec l’inconscient et peut représenter un potentiel créateur important.
Un travail de réorientation de notre action, de notre énergie dynamique nous est demandé.
Période durant laquelle nous pourrions avoir l’impression de ne pas obtenir ou atteindre ce que nous souhaitons. Il faudra veiller à ne pas céder à l’insatisfaction, au défaitisme ni entretenir de vieilles rancunes ou colères.
Questionnons-nous sur les objectifs poursuivis, les raisons qui motivent nos choix, nos orientations. Débarrassons-nous d’attitudes qui freinent notre évolution, telles une combativité trop agressive, une trop grande possessivité ou jalousie qui guident vos actes, un pouvoir de conquête, de domination trop accentué...
Evitons aussi de nous torturer intérieurement, de nous laisser envahir par nos angoisses existentielles, ou de déverser notre agressivité sur notre entourage.

La rétrogradation de Mars peut être aussi bénéfique et nous donner l’occasion de reprendre des projets, des initiatives, mises de côté ou délaissées, si nous parvenons à comprendre ce qui a pu représenter un obstacle à leur épanouissement. En changeant d’attitude, en leur donnant une nouvelle orientation, sans doute parviendrons-nous à les faire aboutir.
Il faudra trouver en nous le courage et la force de dissoudre toute recherche de pouvoir, de domination, d’accepter de réorienter nos désirs pour servir des valeurs plus collectives.
C’est en développant nos sentiments de confiance et d’abandon que nous parviendrons au renoncement et au détachement, et à élever notre conscience, accueillir plus de lumière, nous épanouir davantage.

Mars débute sa rétrogradation dans le signe du Sagittaire

Dans le signe du Sagittaire, l'énergie de Mars se trouve comme amplifiée. Mars agit avec enthousiasme, confiance, audace et courage. Mars part à la conquête d'un noble idéal, se lance dans de fougueuses péripéties, se met au service d'explorations nobles. 



Mars en Sagittaire est sous la maîtrise de Jupiter avec lequel il est en aspect de carré croissant. Jupiter  est en vierge, et termine son cycle de rétrogradation : il repartira direct le 9 mai.
Mars est aussi en aspect de carré mais décroissant à Neptune et est donc apex du T-carré (opposition Jupiter-Neptune carré Mars)
Mars applique à la conjonction à Saturne mais du fait de sa rétrogradation, celle-ci ne sera exacte que le 24 août, les 2 planètes auront alors repris leur marche directe.
On observe également dans la carte du ciel que Vénus en Bélier, chez Mars, s'éloigne du trigone croissant à Mars qui fut exact le 12 avril.

Mars rétrograde en Sagittaire, formant de tels aspects, peut donc faire craindre des actions excessives, irréalistes, des maladresses, de la confusion.
Mars se montre insasiable et a des difficultés a prioriser ses besoins, à maintenir ses désirs suffisamment longtemps pour pouvoir leur donner un sens.
Il agit de manière téméraire, inconsidérée, incohérente, anarchique, imprudente et manque de bon sens.
Il existe aussi un manque de tolérance, un côté rebelle face à l'autorité et l'ambition peut se faire aussi démesurée.
Veillons aussi à ne pas se laisser leurrer, influencer, entrainer dans des situations bizarres ou irréalistes.

L'action de Mars se fait incertaine. Il existe comme un manque de stabilité, tout semble éphémère, changeant, volubile.

Ce n'est donc pas le moment de s'engager, tant au plan relationnel, affectif ou matériel.
Il y a comme un voile de nébulosité qui nous empêche de nous montrer suffisamment lucide et objectif.

Culmination du cycle et retour en Scorpion

La culmination du cycle le 22 mai -Mars rétrograde en opposition au Soleil- se produira le lendemain de la Pleine Lune du Taureau et alors que Mercure qui rétrogradait depuis le 28 avril en Taureau, reprendra sa marche directe.
Mars sera alors au plus près de la Terre.
Vénus applique à la conjonction au Soleil, la conjonction supérieure ou Plein Vénus aura lieu le 6 juin.
Mars reviendra ensuite en Scorpion le 27 mai où il poursuivra sa rétrogradation jusqu'au 23°03 de ce signe puis repartira direct le 29 juin.

Quelle purge, quel nettoyage devons-nous réaliser pour que nos actes répondent à un objectif plus élevé, plus noble, généreux et désintéressé ?

Dans ce signe hautement émotionnel, dont Mars partage avec Pluton la maîtrise, le Feu de Mars rencontre l'Eau du Scorpion. Mais ce n'est pas une eau limpide, paisible, il s'agit là de l'eau venant des profondeur de la Terre, l'eau que l'on doit puiser, mais aussi l'eau des marécages.

Dans ce signe d'Eau, de mode fixe, Mars ne peut s'exprimer de manière rapide, impulsive, directe, compétitive, mais plutôt de façon subtile, en s'appuyant sur l'intuition et la persévérance pour parvenir à ses fins, en mettant en valeur ses émotions les plus profondes, recherchant la fusion avec l'autre. L'énergie dynamique en Scorpion est plus magnétique, plus puissante, plus continue, plus intense. Dans ce signe, l'action de Mars est capable de détruire pour reconstruire, elle est tenace.

Mars en rétrogradant va devoir patauger dans les eaux du Scorpion, là où stagnent des colères refoulées mais aussi nos peurs les plus profondes, celles qui sont bien enfouies et auxquelles on ne veut pas se confronter car elles réveilleraient des souffrances, des mémoires émotionnelles trop douloureuses.
Mars aime surmonter les obstacles, il est doté de courage, d'audace et il va donc lui en falloir pour partir à la conquête de ces peurs résiduelles, se libérer de ce lourd bagage qui conditionne ses actes, son comportement, son attitude, pour combattre ses monstres intérieurs et transformer les obstacles psychologiques qui limitent son épanouissement.

Juste avant qu'il ne reprenne sa marche directe, alors qu'il stationnera sur le 23° Scorpion, Mars sera en quinconce décroissant à Uranus, dans le domicile de Mars, et lui même en période de pré-rétrogradation.
L'aspect de quinconce décroissant appelle à la régénération, à la métamorphose, à des transformations en profondeur. Il est donc en analogie avec le signe du Scorpion. Un changement, une rupture doit s'opérer.
On peut ressentir comme un sentiment de malaise avec cet aspect qui nous demande d'être à l'écoute de nos émotions, de nos ressentis mais aussi de cultiver la patience, la maîtrise de soi, à ne pas se laisser dominer par nos instincts, nos passions, nos pulsions, comprendre que ce n'est pas par des luttes de pouvoir, des abus d'autorité que nous parviendrons à nos fins ni en agissant de manière égoïste.
On peut donc dire que nous allons être doublement invités (incités ? poussés ?) à faire notre auto-analyse afin de nous départir de tout ce qui n'est plus utile à notre évolution, notre croissance.

Saisissons donc cette opportunité qui nous est offerte pour transformer en nous ce qui doit l'être, faisons preuve d'esprit d'innovation et prenons l'autre en considération dans nos actes, nos projets.
Une énergie de libération, de transformation se met en place, s'active au moment où Mars reprend sa marche directe.
C'est donc un bon moment pour agir avec audace et détermination, faire place au renouveau en nous débarrassant de l'obsolète.

Mars reviendra dans le signe du Sagittaire à compter du 2 août 2016, après avoir traversé ses peurs pour entrer dans l'action juste et trouver du sens dans ses convictions, ses valeurs, par ses actes.

"Ne renoncez pas à faire ce que vous voulez vraiment faire. Là où il y a des rêves, de l’amour et de l’inspiration, vous ne pourrez pas vous tromper." Ella Fitzgerald

Et Pluton aussi rétrograde...

Pluton, stationnaire sur le 17°29 Capricorne,  entame parallèlement sa rétrogradation annuelle à compter du 18 avril.
Pluton encore une fois va nous obliger à entrer dans nos profondeurs, sonder nos ombres pour comprendre d'où viennent nos blocages, nos limites, ce qui nous rend si rigides, si exigeants envers nous même mais aussi envers autrui.
De quoi avons-nous peur ? Que craignons-nous de perdre ?  Pourquoi avons-nous besoin de nous enfermer dans cette armure de protection que nous nous sommes construits ?
Pensons-nous qu'elle nous protège des autres ou est-ce pour éviter de dévoiler nos émotions, nos sentiments?
Surtout ne pas montrer nos failles nos faiblesses, de peur de nous rendre vulnérables...
et pourtant...

C'est justement en lâchant-prise, en détruisant ce mur de protection que nous pourrions nous ouvrir, dévoiler qui nous sommes vraiment, déverser nos richesses.
Qu'est-ce qui nous retient en laisse et nous empêche de reconnaître notre talent, d'assumer pleinement notre grandeur, reconnaître notre valeur et transcender nos limites ?


"Ne vous arrêtez pas à la vision limitée que vous avez de vous et de votre vie ! Il y a en vous une énergie plus forte vous permettant de dépasser ce qui vous limite." Catherine Balance

Lire aussi : L'été 2026 sous Mars en Scorpion par Valérie Darmandy





© Tous droits réservés - 2016 - #annemariecutino #APV - http://astropassionnement.blogspot.fr/ 
Si vous voulez être averti(e) par mail de la parution d'un de mes articles, saisissez votre adresse électronique dans la case "Follow by Email" (colonne de gauche de mon blog). Vous pouvez aussi vous abonner à ma page Facebook https://www.facebook.com/annemarie.cutino

mercredi 2 mars 2016

Les éclipses du mois de mars 2016 et l'Equinoxe de printemps. Seule l’épreuve du feu produit l’acier le plus résistant.



Je ne sais pas si comme moi vous le ressentez, mais cette année semble porteuse d’une énergie de transformation puissante, pouvant se traduire par des effondrements, des pertes, des reconstructions. Nous passons par des cycles de grande vigueur où nous nous montrons très actifs, très dynamiques puis nous nous sentons envahis de fatigue et d’épuisement. Il semble que nous ayons du mal à doser notre énergie, notre force vitale.
Au plan émotionnel, nous sommes secoués et mis face à des situations qui nous obligent à réagir, à nous affirmer, à devenir acteur de notre vie et non plus spectateur.
Tout semble se précipiter, s’enchainer sans que nous ayons le temps de faire une pause, de respirer.

Même le printemps semble pressé de s’installer avec 4 à 5 semaines d'avance sur les normales de saison. La nature déjà s’éveille, les arbres bourgeonnent et les fleurs commencent à s'ouvrir.
Mais est-ce une bonne nouvelle ?
Les insectes et parasites n’ont pas été tués par le froid de l’hiver et on peut craindre leur prolifération. Les abeilles quant à elles sont déboussolées, sorties de leur ruche beaucoup plus tôt, elles risquent de se fragiliser et s’épuiser.
Il faut aussi espérer qu’un prochain gel tardif ne vienne pas tout détruire réduisant à néant toute promesse de fruits et légumes !

Ce mois de Mars devrait encore accentuer ce ressenti que tout est chamboulé : il bénéficie d’énergie puissante du fait de 2 éclipses lors de la lunaison Poissons et de l’Equinoxe de printemps, un des portails les plus importants de l’année qui marque le début de l'année zodiacale.

Les éclipses du mois de mars



La Nouvelle Lune 18°56 Poissons se produira le 9 mars accompagnée d’une éclipse de Soleil totale Noeud Sud.
Elle sera suivie le 23 mars, juste après l’Equinoxe, d’une éclipse de Lune pénombrale, 3°17 Balance.

Jupiter, maître de l’éclipse de Soleil (maître traditionnel des Poissons), est en opposition à la Nouvelle Lune conjointe à Chiron, et en carré à Saturne, formant un T-carré mutable.
Jupiter rétrograde est donc conjoint au Noeud Nord, également en quinconce à Uranus, trigone à Pluton et aussi quintile à Mars.
Jupiter à mi-chemin de sa phase rétrograde atteindra sa culmination (opposition avec le Soleil) le 8 mars.
Neptune (maître moderne des Poissons) est quant à lui conjoint à Mercure.

Lors de la Pleine Lune du 23 mars, Vénus maitre de la Balance et donc de l’éclipse sera alors en Poissons, conjointe à Neptune, en opposition à Jupiter et carré à Saturne.

Regardez dans votre thème où se produisent ces éclipses. Touchent-elles un point sensible de votre thème ? Dans quelle maison ou axe ? Quels aspects se forment entre les luminaires mais aussi le maître de l’éclipse avec vos planètes et vos maisons angulaires ?

Si vous êtes concerné, il est possible que le domaine de votre thème où ont lieu les éclipses fassent l’objet de changement, que vous soyez amené à prendre de nouvelles orientations, que vous soyez mis face à des bouleversements, des transformations profondes, peut-être poussé à abandonner une situation devenue bloquante pour votre évolution ou bien l’éclipse peut signer un temps fort dans votre existence.

Les effets peuvent tout aussi bien être bénéfiques qu’inattendus voire difficiles. Tout dépend des aspects avec votre propre thème.

Ce sont de toute façon des périodes de grand nettoyage dont les effets peuvent se mesurer sur environ 6 mois.
Il est fréquent de se sentir angoissé, d’éprouver de la peur, car bien souvent le changement est radical et on est comme mis au défi de se libérer de vieux schémas négatifs de comportements, de remettre en question nos modes de vie.
Le mot clé est détachement. Toute résistance, tout refus de changer n’apporteraient que souffrances voire même pourraient provoquer des soucis de santé.

L'Equinoxe de printemps



Le Soleil entrera en Bélier à 4h31 UT le 20 mars marquant l’Equinoxe de printemps.
Le Soleil en exaltation en Bélier, sera en trigone au maître de ce signe, Mars, actuellement en Sagittaire. L’aspect de trigone sera exact le 26 mars.

Mars entré dans sa zone de rétrogradation depuis le 18 février rétrogradera du 17 avril au 29 juin, passant du 8°54 Sagittaire au 23°03 Scorpion.



La carte du ciel de cet Equinoxe dévoile un grand trigone de Feu entre Uranus (Bélier), la Lune (Lion) et Saturne (Sagittaire).
On retrouve le dessin appelé Ailes de papillon, observé depuis déjà quelques semaines, formé de 2 carrés : Jupiter-Saturne et Uranus-Pluton reliés par 2 trigones Jupiter-Pluton et Saturne-Uranus.

La conjonction Vénus-Neptune sera exacte quelques heures après l’Equinoxe sur le 10°15 Poissons, conjonction en carré à Mars et à Saturne.

Mercure prométhée direct, termine son transit dans le signe des Poissons et se rapproche du Soleil. La conjonction supérieure ou Plein Mercure se produira à la Pleine Lune éclipsée le 23 mars, 3°37 Bélier, en trigone à Mars.
Mercure deviendra ensuite Epiméthée direct et se lèvera après le Soleil.

Le 23 mars, se reformera pour la seconde fois le carré mutable Jupiter rétrograde - Saturne stationnaire, 16°24 Vierge/Sagittaire (3ème carré le 26 mai).
L’opposition Jupiter - Neptune se reforme avec un orbe qui sera serré entre avril et juin, bien qu’elle ne sera pas de nouveau exacte (l’aspect exact a eu lieu le 17 septembre 2015).

L’élément Feu et le mode mutable dominent.
Aucune planète en signes d’Air, l’élément Terre est peu représenté (Jupiter en Vierge, Pluton en Capricorne) et dans l’Eau des Poissons nous avons Vénus, Neptune, Cérès, Chiron, le Noeud Sud et Mercure
Seule la Lune est en signe fixe et en signe cardinal le Soleil et Uranus.

L’énergie qui se dégage de la carte du ciel de l’Equinoxe de Printemps est porteuse d’enthousiasme, d’inspiration, de créativité, de changement, mais aussi d’impatience et d’impulsivité.
Il peut y avoir aussi une tendance à la précipitation, à la dispersion, à l’éparpillement, au manque d’objectivité et de persévérance.

Les ailes de papillon soulignent une créativité inspirée et peuvent être porteuses d’une ouverture de conscience. Le papillon symbolise la métamorphose, un changement d’état, et on peut donc penser que cette figure indique une étape importante dans notre évolution même si la mue n'est jamais une étape facile, souvent douloureuse mais oh combien bénéfique pour permettre de s'adapter à un nouvel environnement, d'acquérir de nouvelles capacités, de nouveaux talents.

Le grand trigone de Feu appelé aussi pyramide ou triangle majeur est porteur également d’un grand potentiel de créativité et d’inspiration.
Il est de plus stimulé par 2 carrés ce qui rend cette figure très dynamique et active et nous dote d’une grande vitalité, de confiance en soi, de courage, d’esprit d’entreprise pour relever les défis.

Nous sommes donc parvenus à un stade où nous avons la capacité de voir au-delà des apparences, de traverser le voile de nos illusions, si nous acceptons les remises en question, si nous nous mettons à l’écoute de notre petite voix intérieure, si nous développons notre intuition.

Ne nous laissons pas décourager et faisons preuve de courage et d’audace, efforçons-nous de persévérer même si nous essuyons des échecs.
Si nous tombons, relevons-nous.
Si nous ressentons des incertitudes, si nous hésitons à entreprendre, à agir, prenons le temps de nous recentrer afin de retrouver notre stabilité intérieure.

Ecoutons-nous et prenons soin de nous – faisons notre ménage de printemps - nettoyons notre intériorité - débarrassons nous de ce qui n’a plus lieu d’être - libérons nos mémoires – pansons nos blessures – pardonnons nos erreurs, nos faiblesses - laissons partir nos rancunes, nos amertumes – oublions les paroles, les actes, les attitudes qui nous ont blessés – dépassons nos blocages, nos frustrations – Chassons l'ombre et laissons entrer la lumière et l’amour.

Les vents, les tempêtes (qui symbolisent les événements qui surviennent, les situations qui se présentent) vont tenter de nous faire dévier de notre route, nous faire sombrer, mais si nous restons confiants, si nous gardons la foi, l’espoir et puisons dans notre force intérieure, croyons en notre potentiel, nous parviendrons à maintenir ou à retrouver notre cap, peut être nous souvenir ce que nous sommes venus expérimenter et pouvoir de nouveau dialoguer avec notre âme, l'essence de notre être, notre guide intérieur.

Saturne rétrograde, apex du T-carré



Le 25 mars, Saturne commencera sa rétrogradation (du 16°24 au 9°47 Sagittaire le 13 août).
Actuellement stationnaire, son énergie est plus puissante, elle durcit, elle bloque, elle limite, elle frustre mais elle nous met face à nos responsabilités, nous aide à nous structurer, à mieux réfléchir nos projets pour les consolider, qu'ils durent dans le temps.
Les rétrogradations sont des périodes d’intériorisation qui doivent nous permettre de nous questionner, réviser et rectifier nos comportements, nos façons de réagir, de faire face aux situations. Faisons-nous preuve d’intolérance, de trop de rigueur, de rigidité mentale, d’étroitesse d’esprit, de dogmatisme ? Sommes-nous prêts à nous ajuster, nous remettre en question, élargir nos points de vue, accepter de ne pas détenir toutes les réponses, de ne pas tout contrôler ?

Les carrés que forme Saturne à Jupiter et à Neptune sont des défis à relever, pour nous permettre de réfléchir plus en profondeur au but que nous poursuivons, si l’idéal que nous visons répond à un besoin collectif ou bénéfique pour notre évolution.

Jupiter et Saturne, les deux planètes du social sont maintenant toutes deux en phase rétrograde. C'est donc un bon moment pour réfléchir et corriger notre contribution au monde extérieur.

Neptune en conflit avec ces 2 planètes est quant à elle directe et de plus en domicile ce qui lui permet de déployer toute son énergie mais avec Neptune c'est beaucoup moins perceptible, son action peut être insidieuse. Elle tend à dissoudre les structures érigées par Saturne, à renforcer l'idéalisme, la foi mais aussi l'illusion.

Il est donc important de rester clairvoyant, lucide, réaliste et pragmatique à la fois, en cette période où nous pourrions avoir l'impression de perdre nos repères, notre sécurité. Efforçons-nous aussi de nous ouvrir à l'inconnu, à accepter d'autres perspectives, à ne pas fuir nos responsabilités.

Le trigone que forme Saturne à Uranus peut permettre justement aux idées ingénieuses, originales d'émerger et se concrétiser bien qu'à mon avis il faudra attendre l'aspect exact qui ne se formera qu'en fin d'année, le 25 décembre. De nouvelles opportunités seront alors susceptibles de se présenter, des situations pourraient se débloquer et évoluer favorablement.

J’ai longuement parlé de ces différents aspects dans mes articles précédents, notamment :
L'année 2016 : les principales tendances astrologiques. Permettez à l'espoir de guider vos pas.
Saturne rentre en Sagittaire : Devenir notre propre guide



Un homme a trouvé un jour un cocon de chenille et a décidé de l’apporter chez lui. Quelques jours plus tard, une petite ouverture est apparue. L’homme s’est assis et a observé pendant plusieurs heures le papillon se débattre de toutes ses forces afin de sortir de son cocon.
Au bout d’un certain temps, le papillon ne bougeait presque plus. Comme s’il avait donné son maximum et qu’il n’avait plus rien à faire. L’homme a décidé alors d’aider le papillon. Il a pris une paire de ciseaux et a coupé le reste du cocon.
Le papillon est sorti alors facilement de son cocon, mais le corps du papillon était enflé et petit, et ses ailes étaient toutes ratatinées. L’homme continuait alors d’observer le papillon et s’attendait à ce qu’il ouvre tout grand ses ailes et commence à voler, mais rien de cela ne se passait. En fait, le papillon a passé le reste de sa vie à ramper avec son corps enflé et ses ailes déformées. Il n’a jamais été capable de voler.
Ce que l’homme avec sa gentillesse et son empressement n’avait pas compris, c’est que la lutte que le papillon devait effectuer pour sortir de son cocon était essentielle à son développement. En luttant ainsi de toutes ses forces, les fluides de son corps se seraient répartis dans ses ailes et, compte tenu du temps qu’il lui fallait pour crever son cocon par lui-même et déployer ses ailes, le papillon aurait été alors en mesure de voler et de se libérer une fois pour toutes de son cocon.
Par analogie avec notre existence, les obstacles que la vie met sur notre chemin son exactement ce dont nous avons besoin pour grandir. La lutte qu’on éprouve sur le chemin de la réussite personnelle fait partie intégrante du prix qu’on doit payer pour réaliser notre plein potentiel. Si nous devions passer au travers de la vie sans obstacles, nous serions certainement tout rabougris, comme le papillon de notre histoire. Nous ne serions pas aussi forts que nous pourrions l’être et nous ne pourrions jamais voler, nous non plus, vers l’accomplissement de nos rêves.
 « Seule l’épreuve du feu produit l’acier le plus résistant. »
Patrick Leroux (Livre : Pour le cœur et l’esprit)
72 histoires pour retrouver l'envie d'exceller -  Patrick Leroux (Auteur) - Paru en octobre 2001 



© Tous droits réservés - 2016 - #annemariecutino #APV - http://astropassionnement.blogspot.fr/ 
Si vous voulez être averti(e) par mail de la parution d'un de mes articles, saisissez votre adresse électronique dans la case "Follow by Email" (colonne de gauche de mon blog). 
Vous pouvez aussi vous abonner à ma page Facebook https://www.facebook.com/annemarie.cutino