citation

Image du Blog carteries.centerblog.net

"A défaut de comprendre qui nous sommes et d'où nous venons, je ne pense pas que nous puissions réellement progresser " Louis B. Leakey

dimanche 11 février 2018

Lunaison Verseau : Nouvelle Lune le 15 février 2018

carte de la création, Tarot des énergies - illustrations de l'artiste Myrrha
Message : L'énergie créatrice doit trouver des moyens d'expression pour qu'émergent les talents. Les vôtres remonteront à la surface du cœur si vous les cherchez en profondeur.

Comment vous sentez-vous ? J’espère que la dernière Pleine Lune qui était très puissante et s’accompagnait d’une éclipse totale ne vous a pas trop secoué ?
Avez-vous pu garder votre calme, vous intérioriser, rester aligné et trouver en vous des réponses à tout ce chamboulement émotionnel ?

La Nouvelle Lune de la lunaison Verseau -27°08 Verseau le 15 février- s’accompagne d’une éclipse partielle de Soleil Nœud Sud.
La Nouvelle Lune est en conjonction à Mercure, en sextile à Uranus et carré à Jupiter.
L’éclipse partielle atteindra son maximum à 20h53 UT et sera visible dans le Sud de l’Amérique du Sud et en Antarctique.

carte de l'éclipse de Soleil partielle le 15 février 2018

La lunaison Verseau est une bonne période pour accroître nos facultés créatives, nous ouvrir à de nouveaux horizons, nous impliquer dans des projets collectifs, des groupes dans lesquels nous pouvons partager nos idéaux, dans tout ce qui touche au domaine social et humanitaire mais aussi concernant le développement des sciences et technologies innovantes.

On peut aussi profiter de cette nouvelle impulsion pour nous libérer de situations devenues oppressantes, trop rigides, trop conformistes, pour établir de nouvelles intentions.

Interrogeons-nous sur les valeurs humaines que nous souhaitons défendre ou développer, sans ambition de pouvoir ni dogmatisme mais dans un but de service.

Les aspects formés par la Nouvelle Lune sont favorables à l’émergence d’idées nouvelles, avant-gardistes, à l’émergence de projets innovants, originaux.
L’intellect, le mental est très actif, stimulé, bouillonne même, ce qui pourrait aussi nous rendre nerveux, excités, survoltés.
Des exercices de respiration, méditation, yoga seraient probablement bénéfiques pour l’apaiser.

Veillons à ne pas nous montrer trop exaltés en cherchant à convaincre ou à convertir à tout prix autrui à nos propres visions, nos propres idéaux.
On peut défendre ses idées tout en acceptant les opinions différentes des nôtres !
Il sera donc important de développer juste mesure, modération et tolérance mais aussi patience tout en conservant notre volonté, notre force de conviction.

Mars, la planète de l’action, de l’énergie dynamique, transite en Sagittaire et forme des aspects tendus avec Neptune et Vénus (carré) et également Pluton (parallèle de déclinaison).
Vénus en Poissons applique au carré croissant à Mars et à la conjonction à Neptune et est en sextile croissant exact à Saturne.

Notre manière d’agir peut se teinter de trop d’idéalisme, se montrer trop nébuleuse, incertaine voire trompeuse. Veillons à ne pas confondre nos désirs avec la réalité ou bien à vouloir manipuler autrui pour parvenir à nos fins par des moyens détournés et pas très nets.
Ou bien, on peut soi-même être dupé, trompé, et il serait donc prudent de se montrer très vigilant, ne pas se laisser illusionner, laisser autrui avoir une emprise sur nous, se laisser séduire par de belles paroles.

Néanmoins, le sextile de Vénus à Saturne pourrait permettre de garder les pieds sur terre et ne pas s’engager dans une affaire ou une relation qu’on pourrait ensuite regretter.

Cette période d’éclipses dans l’axe Lion-Verseau, bien que pouvant être épuisante émotionnellement, nerveusement, physiquement, peut être une belle occasion pour déployer nos potentiels les plus nobles, élever notre pensée, développer notre créativité.

Nous sommes invités à nous montrer moins individualistes, à viser un idéal de vie moins matérialiste, plus désintéressé, faisant place à plus de solidarité, de fraternité, de générosité.

Comme je le disais précédemment, beaucoup d’idées nouvelles, innovantes, originales peuvent émerger lors de cette lunaison. Notons-les, partageons-les, ne les laissons pas se volatiliser car il est encore trop tôt pour les concrétiser.

Lorsque Mars quittera le Sagittaire pour le Capricorne (le 17 mars), signe où il sera en exaltation, il rejoindra Saturne puis Pluton et fera un sextile à Jupiter et à Neptune. L’action se fera alors plus concrète, plus efficace, plus inspirée, pour structurer et consolider nos projets.

Il y a au fond de vous de multiples petites étincelles de potentialités : elles ne demandent qu’un souffle pour s’enflammer en de magnifiques réussites. Wilferd Arlan Peterson. 



© Tous droits réservés - 2018 - http://astropassionnement.blogspot.fr/ 
Si vous voulez être averti(e) par mail de la parution d'un de mes articles, saisissez votre adresse électronique dans la case "Follow by Email" (colonne de gauche de mon blog). Vous pouvez aussi vous abonner à ma page Facebook https://www.facebook.com/annemarie.cutino

samedi 27 janvier 2018

Super Pleine Lune bleue éclipsée le 31 janvier 2018 : Qui voulons-nous être maintenant, qui avons-nous décidé de devenir ?



La Pleine Lune de la lunaison Capricorne 2018, dans l’axe Lion-Verseau, est appelée « super Lune » mais aussi « Lune bleue ». 

En plus d’être éclipsée, elle sera au plus près de la Terre et semblera beaucoup plus grosse et plus brillante que l’ordinaire.
De plus, il s’agit de la deuxième Pleine Lune de ce mois, raison pour laquelle on parle de Lune bleue. Ce sera également le cas au mois de mars : Pleine Lune le 2 et le 31 mars, et donc absence de Pleine Lune en février, mois de 28 jours.
Nous aurons donc cette année 13 pleines Lunes.

L’éclipse de Lune totale ne sera pas visible de la France métropolitaine ni en Europe.
La zone de visibilité s’étendra de l’Inde à l’ouest de l’Amérique du Nord, passera par l’Asie, l’Australie et l’océan Pacifique. Elle sera également visible depuis la Polynésie française et la Nouvelle-Calédonie, tandis qu'une éclipse partielle sera visible depuis l'Ile de La Réunion lors du lever de la Lune.


  • Eclipse totale de Lune Noeud Nord le 31 janvier 11°37 Lion à 13h31 UT
  • Pleine Lune à 13h28 UT axe Lion-Verseau
  • Cette éclipse totale de Lune sera suivie d’une éclipse partielle de Soleil le 15 février 27°07 Verseau (Nouvelle Lune Verseau).
  • Le Soleil est maître de l’éclipse (Lune en Lion).
  • La Lune est conjointe à Cérès et en opposition à Vénus.
  • Le sextile Jupiter Pluton est toujours actif et le restera tout au long du transit de Jupiter en Scorpion (octobre 2018).





  • Le dessin planétaire formé par les planètes est de type « seau-entonnoir » : les planètes se trouvent toutes dans un angle de 150° (de Jupiter à Uranus) et la Lune ainsi que Cérès sont positionnées en face, au mi-point formant l’Anse du bol, et sont donc le point de libération de toute l'énergie contenue dans les neuf planètes en bol. 

Oui mais en raison de l’éclipse, comment cette énergie va-t-elle se libérer, va-t-elle d’ailleurs pouvoir être libérée ? 

La Pleine Lune est la phase d’accomplissement du cycle de la lunaison, nous recueillons les fruits de ce qui a été semé lors de la Nouvelle Lune puis a germé et grandi tout au long de la phase croissante.
Toutefois, lors d’une éclipse totale de Lune nous en sommes privés, nous sommes livrés à nous-mêmes. La Lune éclipsée, pour un moment ne reflètera pas la lumière du Soleil nous laissant dans l’obscurité, dans notre obscurité. La Lune ne peut pas jouer son rôle de filtre, son rôle protecteur, nourricier et répondre à nos besoins fondamentaux.

Si vous avez des planètes, un point sensible, dans ce secteur de votre thème, le domaine concerné pourrait donc revêtir une importance toute particulière.
C’est un secteur qui pourrait être émotionnellement bousculé, perturbé. En effet, vous pourriez être placés face à vos peurs, vos mémoires, vos actes passés, vous sentir vulnérables, aux prises à des émotions perturbantes, des angoisses, peut-être aussi des phobies. Vous pourriez ressentir une forte insécurité émotionnelle mais aussi vous sentir nerveux.

Vénus en Verseau conjointe au Nœud Sud se sépare de la conjonction au Soleil, applique au carré à Jupiter. L’opposition à la Lune se produira un peu plus tard en fin de journée.
A noter que Vénus est également en parallèle de déclinaison avec le Soleil et Jupiter.

Vénus, planète de la beauté, de la concorde, de l'harmonie, symbolise le magnétisme et tous les phénomènes qui s'y rapporte, elle est principe d'attraction et de répulsion, elle nous informe sur ce qui nous plaît le plus, qui nous attire, elle permet de dire « j'aime ou j'aime pas », de donner une valeur et un sens à nos expériences après les avoir vécues. Elle symbolise nos valeurs, nos sentiments.

Sa conjonction au Nœud Sud et les aspects formés avec Jupiter et les luminaires, m’incite à penser qu’on pourrait être exposé à des déceptions, des insatisfactions, voire des tensions, conflits ou ruptures relationnelles, sentimentales ou bien à des pertes affectives mais aussi matérielles, financières.
Ou bien, on peut être amené à modifier notre système de valeurs, ne plus vouloir plaire à tout prix, se libérer ainsi de liens trop toxiques, trop envahissants, qui nous empêchaient d’être nous-mêmes, de révéler notre véritable essence.
Des biens, des objets, auxquels on accordait de la valeur, peuvent nous être brutalement retirés ou bien nous même choisissons d’y renoncer parce qu’ils perdent de leur importance et on s’en détourne.




Il est tellement important de laisser certaines choses disparaître. De s’en défaire, de s’en libérer. Il faut comprendre que personne ne joue avec des cartes truquées. Parfois on gagne, parfois on perd. N’attendez pas que l’on vous rende quelque chose, n’attendez pas que l’on comprenne votre amour. Vous devez clore des cycles, non par fierté, par orgueil ou par incapacité, mais simplement parce que ce qui précède n’a plus sa place dans votre vie. Faites le ménage, secouez la poussière, fermez la porte, changez de disque. Cessez d’être ce que vous étiez et devenez ce que vous êtes. Le Zahir, Paulo Coelho

Mercure s’apprête à entrer en Verseau, applique au sextile à Mars entré en Sagittaire le 26 janvier
et est en parallèle de déclinaison avec Pluton et Saturne.
Ce sont des aspects plutôt favorables pour faire des choix audacieux et lucides, prendre des initiatives, concrétiser efficacement ses idées, ses projets, pour convaincre également, s’exprimer avec beaucoup de convictions. Veillons néanmoins à ne pas faire preuve d’impatience ou d’une trop grande rigidité ou intolérance, et maîtrisons une tendance à la provocation.

L’énergie de cette Pleine Lune est donc émotionnellement très forte.
Veillons à ne pas nous laisser aller à des débordements émotionnels et à faire preuve de modération dans nos ressentis.

Peut-être avons-nous là l’occasion d’entamer une réflexion sur nos attentes, nos désirs les plus intimes, nos rêves, et comment parvenir à les réaliser ? 

Cérès pourrait d’ailleurs nous aider
- à analyser la situation de manière rationnelle,
- à décrypter les blocages psychiques qui peuvent nous habiter et nous empêchent de nous réaliser,

Abandonnons tout ce qui n'est pas nous, toutes nos attentes, toutes nos croyances.
Laissons le passé derrière nous, et ne nous accrochons plus à ce que nous avons été.

A la croisée des chemins, nous avons à prendre 
une décision importante : 
Qui voulons-nous être maintenant, 
qui avons-nous décidé de devenir ? 




Il n'est jamais trop tard, peu importe votre âge, car à tout moment ou à tout moment de votre vie, vous pouvez toujours avoir une chance de faire la différence. Vous pouvez toujours faire un changement pour le mieux, quel que soit d'où vous venez. Vous pouvez toujours faire de votre mieux et être tout ce que vous pouvez être parce que vous serez toujours unique. C'est pourquoi il est toujours sage d'écouter votre cœur éternel, vos instincts éternels, et ce qu'il a toujours cherché et/ou fait, parce que n'importe qui peut vraiment faire la différence non seulement dans sa propre vie mais dans celle des autres. Il n'est jamais trop tard pour briller, jamais. George Eliot
Petit plus...
A l'occasion de cette puissante Pleine Lune qui pourrait énormément nous remuer, Yann Lipnick nous informe qu'une présence spirituelle, Ewaraya, du canal de bénédiction, propose de nous accompagner vers une méditation, un voyage intérieur. Ewaraya profitera de cette éclipse de Lune pour connecter notre corps à notre esprit et notre esprit à notre corps, en Pleine Conscience, nous établissons notre présence dans ce moment avec le cœur.
Pour en savoir plus

N'hésitez pas à visiter également ma page Facebook sur laquelle je poste des billets plus courts en lien avec mon actualité ou l'actualité astrologique.

© Tous droits réservés - 2018 - http://astropassionnement.blogspot.fr/ 
Si vous voulez être averti(e) par mail de la parution d'un de mes articles, saisissez votre adresse électronique dans la case "Follow by Email" (colonne de gauche de mon blog). 
Vous pouvez aussi vous abonner à ma page Facebook https://www.facebook.com/annemarie.cutino

samedi 30 décembre 2017

Petit tour astrologique de l’année 2018 – Elève ton âme pour élever celle de l’humanité


L’année 2018 est une année placée sous la vibration du 11, un maître nombre, symbole de l’idéalisme, de l’intuition, de l’inspiration, de l’ouverture spirituelle alliés à la volonté, au courage, à une grande énergie.
L’année 11 réduit à 2 peut mettre l’accent sur la nécessité de s’associer, de collaborer, coopérer avec tact et diplomatie pour affiner, peaufiner, maturer ce que nous avons démarré en année 1 (2017). La vibration 2 met en avant l’émotionnel, l’intuition, la réceptivité, la sensibilité et la disponibilité, sur la capacité d’écoute et d’empathie.

Si on reste sur la vibration 11, l’année 2018 pourrait permettre d’élargir nos horizons et mettre en pratique de nouveaux idéaux. C’est une bonne année pour une réussite personnelle dans les domaines de la spiritualité, de la religion, de la littérature, des arts, etc. Par contre, ce n’est pas une bonne année pour tout ce qui touche aux affaires, aux réalisations matérielles ni pour rechercher des gains personnels.
Beaucoup d’idées nouvelles et beaucoup d’inspiration, de révélation pourraient surgir au cours de cette année. Les vibrations sont bonnes pour les choses de l’esprit à condition que nous soyons désintéressés. Sous le 11, nous pouvons atteindre les cimes.

Utilisez votre intelligence et votre rayonnement personnel. Transmettez ce que vous avez découvert. Suivez avec ardeur vos aspirations personnelles. N’hésitez pas à enseigner à diffuser vos larges connaissances. Pendant cette période, mettez-vous passionnément à l’œuvre. Vous disposez de moyens importants pour réaliser les grands objectifs qui sont les vôtres. Vous avez de l’énergie, mais pouvez aussi être animé de fortes tensions intérieures. Canalisez mieux vos élans intérieurs car les émotions ne manqueront pas pendant cette période. Votre maîtrise devra faire ses preuves cette année et vous aurez la possibilité de vous envoler très haut. Il vous sera nécessaire de développer votre sang-froid, votre force morale, votre confiance en vous-même. Gardez-vous de devenir impatient et irritable voir coléreux ou que votre recherche de contrôle personnel n’aboutisse pas un durcissement défavorable aux échanges. Rester humain ! Vous aurez alors courage et puissance spirituelle.

Source : Le grand livre de la numérologie, François Notter. Editions De Vecchi.

La vibration du 11 est très forte et n’aura la possibilité d’être vécue comme telle que si nous avons les capacités de maîtrise et de force intérieure ainsi que la structure d’accueil nécessaires.

Le 11, c’est aussi l’arcane de la Force du Tarot dont le message pour cette année pourrait être : « Me centrer et m’aligner pour trouver ma force intérieure » - « J’ai en moi la force et le pouvoir de vivre ce que je veux ».




Pour connaître votre année personnelle, additionnez votre jour, mois et l’année. Par exemple, je suis née le 4 février – mon année personnelle sera une année 8 (issue du 17 – L’Etoile dans le Tarot).

Au plan astrologique, l’année 2018 sera plus spécifiquement marquée, par l’entrée de Saturne en Capricorne qui s’est produit le 20 décembre dernier mais aussi par l’entrée d’Uranus en Taureau le 16 mai.
Deux signes de Terre, élément qui  symbolise la matière, le monde des formes, le concret, le palpable.
Le Taureau représente la terre fertile, celle que l'on ensemence au printemps.
Le Capricorne est la terre qui hiberne, une terre d'attente qui continue à vivre en ses racines; c'est aussi la terre des montagnes, les rocs.



Dès le 1er janvier, on observe un stellium (amas de planètes) dans le signe du Capricorne avec 4 planètes : Saturne, Vénus, Soleil, Pluton auxquelles se joint la Lune Noire (point fictif de l'espace). Mercure fera son entrée dans ce signe le 11 janvier, la Lune le 14.

L’élément Terre est donc bien valorisé en ce début d’année, renforçant notre potentiel d’organisation, de structuration, nous donnant la possibilité de prendre notre vie en main de manière responsable et autonome.
C’est une année où nous aurons l’opportunité de concrétiser, de consolider nos projets à condition que nous ayons suffisamment d’audace pour innover, pour voir loin, et de discipline et de persévérance pour ne pas se décourager ou abandonner au premier obstacle.

Saturne est entré en domicile, son énergie s’exprime donc avec force, détermination, rigueur, droiture.
Comme je l’indiquais dans mon billet* en date du 4 décembre, le transit de Saturne en Capricorne devrait correspondre à une période de restructuration, de reconstruction, de réorganisation mais pouvant s’accompagner d’une nécessité de restriction, de privation, de rigueur, amenant des sentiments de manque, de frustration, d’amertume. Des remises en question seront probablement nécessaires, mais avec Saturne en Capricorne nous avons la capacité de nous satisfaire de l'essentiel, nous sentir auteur de notre vie, tirer des leçons de nos expériences tout en gardant une vision élevée, une volonté de réalisation.

*Saturne revient en domicile en Capricorne. Pourrait-il être cet éclaireur qui nous guide vers notre lumière intérieure pour révéler notre pouvoir personnel ? 

Uranus qui entrera en Taureau le 16 mai prochain, sera en chute dans ce signe (en exaltation dans le signe du Scorpion) et son énergie aura donc plus de mal à s’exprimer pleinement mais sera néanmoins déstabilisatrice pour le Taureau qui n’aime guère être bousculé. 
Je vous partagerai prochainement mon billet sur l’entrée d’Uranus dans ce signe mais brièvement, durant les sept années de transit d’Uranus en Taureau, il sera nécessaire de garder notre ancrage, renforcer notre sécurité intérieure car nous risquons d’être fortement secoués et déstabilisés. Toutes les formes d’attachement, de sécurité d’ordre matériel ou affectif, seront probablement remises en question, chamboulées.  L’énergie du Taureau devrait toutefois nous permettre d’agir avec plus de pondération, de prudence, de réflexion.
Le Taureau étant en lien avec l’ancrage, la terre, la matière, la sensorialité, Uranus pourrait apporter des bouleversements mais aussi du modernisme, des idées novatrices dans le domaine de la construction, du bâtiment, l’agriculture, l’élevage, l’écologie et également dans tout ce qui concerne les soins du corps et les activités de bien-être, tout ce qui est en lien avec nos sens, notre sensualité. Prudence toutefois dans tous les investissements hasardeux, illégaux, malhonnêtes, qui pourraient être affectés par ce transit.



Rétrogradation des planètes personnelles

Cette année, toutes les planètes personnelles rétrogradent.

La rétrogradation d'une planète est un mouvement apparent de cette planète qui donne l'impression de s'arrêter dans sa course pour repartir en marche arrière. Ce phénomène est la résultante de la différence entre la vitesse de révolution de la planète et celle de la terre autour du Soleil. 
La planète rétrograde voit son potentiel retardé et bloqué dans son expression. Un effort conscient est à réaliser sur celle-ci. Car l'action de cette planète est plus intériorisée et rend l'individu plus secret par rapport aux valeurs qu'exprime ordinairement la planète. C'est une énergie plus difficile à utiliser.

Rétrogradation de Mercure dans les signes de Feu en 2018

Dans le signe du Bélier, du 23 mars  -16°R54 au 15 avril -4°52
Conjonction inférieure -11° 56 Bélier le 1er avril en carré à Saturne et Mars conjoints en capricorne
Conjonction supérieure -15°20 Gémeaux le 6 juin en carré à Neptune

Dans le signe du Lion, du 26 juillet -23°R27 Lion au 19 août -11°D32
Conjonction inférieure -16°27 Lion le 9 août en carré à Jupiter
Conjonction supérieure -28°02 Vierge le 21 septembre

Dans le signe du Sagittaire, du 17 novembre -13°R29 au 6 décembre -27°D16 scorpion
Conjonction inférieure -5°03 Sagittaire le 27 novembre conjointe à Jupiter carré à mars et Neptune conjoints en Poissons et également à la Lune en vierge
Conjonction supérieure -9° 54 Verseau le 30 janvier 2019

Mercure comme à son habitude, rétrogradera 3 fois dans l’année, dans la triplicité du Feu, périodes qui ont pour but de réorganiser et de purifier le mental, de façonner de nouvelles idées et valeurs mentales, d’adopter de nouveaux critères qui serviront de filtres à nos expériences de vie les mois qui suivent. Grâce à ce processus, nous récapitulons notre vécu en termes de résultats, conformes ou pas à nos attentes, puis nous avons l’occasion de réviser la qualité de notre pensée.

En signe de Feu, Mercure rétrograde nous donnera l’occasion de revisiter la manière dont partageons nos idées, dont nous communiquons, dont nous retransmettons l’information, sans doute avec trop de fougue, de passion, de spontanéité et manque de pondération, de prudence, de diplomatie. On pourrait avoir tendance à s’enflammer, à s’embraser rapidement, à faire preuve d’un idéalisme un peu trop prononcé, d’impatience également.
Avec Mercure en signe de Feu, le mental est vif, rapide, la créativité est accrue,  les idées fusent mais finissent souvent en fumée sans avoir eu le temps de se fixer. Il sera donc utile durant ces périodes, d’avoir une plus grande maîtrise de nos pensées, de nos paroles, de nos écrits, d’approfondir notre réflexion, nos connaissances, être à l’écoute des idées des autres mais aussi plus attentif à notre petite voix intérieure, notre intuition, pour acquérir une meilleure compréhension des situations et parvenir à partager plus efficacement nos idées.

Mercure est également en lien avec les déplacements, alors faisons preuve de prudence car Mercure rétrograde en Feu accentue la nervosité et rend de ce fait nos gestes plus rapides mais aussi plus maladroits. Des perturbations sont également observer lors de ces phases dans les transports et tous les moyens de communication. Il est également prudent d’éviter de signer ou de s’engager dans tout contrat, toute association qui n’aurait pas été négocié au préalable.

Rétrogradation de Mars
Du 26 juin -9°R13 Verseau au 27 août -28°D37 Capricorne
Culmination de Mars (opposition au Soleil) le 27 juillet -4°08 axe Lion/Verseau

Mars rétrograde tous les 2 ans et 2 mois pour se tourner vers l'accomplissement de nos désirs.
Durant la période où Mars rétrograde du Verseau au Capricorne, la fonction désir et action pourrait se voir inhibée, il nous sera difficile d’extérioriser notre force vitale ce qui engendrera bien souvent un sentiment de frustration, un bouillonnement intérieur, une nervosité, une impatience. On pourrait se sentir comme empêché d’agir, impuissant, nos projets bloqués, avec le sentiment que rien n’avance.
Quand Mars rétrograde, l'énergie dynamique se tourne vers notre centre, notre soleil intérieur, s'en va combattre nos démons intérieurs pour transformer nos blessures passées, nos actes ratés, lever les obstacles psychologiques qui limitent notre épanouissement, nous empêchent d'avancer, de nous accomplir.
Mars rétrograde nous demande de réorienter nos actes, nos actions peut-être en faisant preuve là aussi de moins d’idéalisme mais plus de pragmatisme. Si nous prenons le temps de nous auto-analyser en toute objectivité, cette phase sera sans aucun doute bénéfique car elle nous permettra de prendre du recul, notre mal en patience, de mûrir nos actions, de nous interroger sur ce que l'on veut vraiment, sur ce qui nous pousse à agir, de reconsidérer nos projets. Nous éviterons ainsi la précipitation, l'action égoïste ou la prise de décisions hâtives.

Lorsque Mars culminera, il sera alors au plus proche de la terre. Sa lumière rouge deviendra intense, sa présence s'imposera avec plus d'insistance à la conscience humaine.
Nous devrions alors mieux comprendre nos modes d'action passés, à réorienter nos activités, commencer à entrevoir les moyens d'action qu'on pourrait mettre à profit dès que Mars reprendra sa marche directe et les diriger vers des buts qu'on aura mûrement réfléchis.

Rétrogradation de Vénus
Du 5 octobre -10°R50 Scorpion au 16 novembre -25°D15 Balance
Conjonction inférieure -3°06 Scorpion le 26 octobre
Conjonction supérieure -21°11 Lion le 14 août 2019

Vénus symbolise le magnétisme et tous les phénomènes qui s'y rapporte, elle est principe d'attraction et de répulsion, elle permet de définir nos valeurs, nous informe sur ce qui nous plaît le plus, ce qui nous attire ou nous révulse, elle permet de dire « j'aime ou j'aime pas », de donner une valeur et un sens à nos expériences après les avoir vécues.
Durant sa phase de rétrogradation du Scorpion à la Balance, nous serons invités à réévaluer nos systèmes de valeur, les anciennes amours et vieux attachements seront questionnés, de nouveaux intérêts pourraient apparaître plus conformes à nos besoins actuels. C’est une bonne période pour s'interroger sur les motivations qui nous font aimer telle personne, telle situation ou acquisition, ils perdent de leur attirance. On peut aussi être moins dans la séduction.

Tous les 8 ans, la boucle de rétrogradation de Vénus transite le même signe et la même maison natale. Rappelez-vous comment vous avez vécu cette phase en 2010, si des situations ou événements particuliers se sont produits à cette période. Vénus rétrogradait alors du 13°14 Scorpion le 8 octobre au 27°39 Balance le 19 novembre 2010.
Il peut être possible aussi de réajuster des comportements actuels ou en écho avec ce qui s'est passé dans notre existence 8 ans auparavant. Des personnes perdues de vue peuvent refaire surface.

Source :  planètes rétrogrades, terres intérieures. Luc Bigé. Les éditions de Janus



Périodes qui me paraissent plus particulièrement sensibles en 2018


- Mars commencera à appliquer au carré à Uranus dès le mois de mai (1er carré exact le 16 mai lors de son entrée en Verseau). Puis progressivement il appliquera à la conjonction au Nœud Sud le 6 juin.
- Vénus qui transitera le signe du Lion à partir du 13 juin, sera en carré à Uranus le 15 juin et en opposition à Mars le 21 juin lors du solstice d’été.
- Puis ce sera ensuite au tour de Mercure d’entrer en Lion le 29 juin, faisant un carré à Uranus dès le 30 et une opposition à Mars le 5 juillet.
- Enfin, lors de la phase de culmination de Mars (opposition au Soleil) qui  se produira au moment de la Pleine Lune du 27 juillet avec éclipse totale dans l’axe Lion/Verseau, Mars rétrograde conjoint au Nœud Sud, à la Lune Noire et donc aussi à la Lune éclipsée, sera opposé au Soleil et carré à Uranus
Uranus sera lors de ces différentes périodes, apex d’un T-carré cardinal.

L’été 2018, est donc une période que je jugerais plutôt instable, tendue, électrique, au cours de laquelle nous pourrions assister ou vivre des événements en lien avec des ruptures radicales, brusques, inattendues, des prises de positions tranchantes, des conflits ou actions menées avec nervosité, impatience, précipitation. 
On peut également être privé, déposséder de quelque chose ou de quelqu’un, être confronté à la nécessité d’un renoncement. 

Cette période sensible pourrait se prolonger jusqu’à la mi-octobre. 

En effet, Vénus, également dans sa phase rétrograde, sera en opposition à Uranus à 3 reprises : le 12 septembre 2018 ; 31 octobre 2018 ; 1er décembre 2018.
Vénus sera de plus en carré à Mars redevenu direct en Verseau à compter du 8 septembre jusqu’à mi-octobre 2018. 
Il s’agit donc là encore d’un carré en T mais fixe, avec Mars en planète focus.

On pourra alors remarquer que Vénus est chez Mars, lui-même chez Uranus, lui-même chez Vénus – ces planètes sont donc en réception mutuelle ce qui renforce l’énergie de cette configuration pouvant amener des décisions radicales, de la discorde, des tensions au plan relationnel ou diplomatique, des réactions impulsives, des imprudences, des ruptures ou des pertes, sans possibilité de revenir en arrière.

Le T-carré est une configuration formée d’aspects conflictuels : une opposition en carré à une 3ème planète, appelée apex ou planète centrale. C’est une figure très dynamique, très énergétique qui pousse à l'action, au dépassement de soi, à avancer coûte que coûte pour évoluer. Elle induit du stress, de la tension, des remises en question. Elle nous pousse à agir, à faire évoluer une situation, et c’est le domaine où se trouve la planète apex qui sera concerné par ces changements. 

Les autres planètes lentes en bref


Jupiter transitera le Scorpion la quasi-totalité de l’année 2018, puisqu’il y séjournera jusqu’au 8 novembre, date à laquelle il fera son entrée dans le signe de son domicile
Sa période de rétrogradation s’étalera du 10 mars -23°13 au 11 juillet -13°20 Scorpion.

Voir mon billet* dans lequel j’indique les principaux aspects formés avec Jupiter durant l’année 2018, notamment avec Neptune (trigone), Pluton (sextile) et Mars (conjonction puis sextile).
Jupiter en Scorpion – l’aigle va-t-il déployer ses ailes ?

Neptune poursuivra son transit en Poissons débuté en 2011 pour 14 ans. Il évoluera du 11°54 au 14°03 avec une période de rétrogradation du 19 juin -16°29 au 26 novembre -13°41.

Pluton toujours en Capricorne transitera du 18°46 au 20°33 avec une période de rétrogradation du 23 avril -21°17 au 1er octobre -18°45.




Les éclipses en 2018

  • Eclipse totale de Lune Nœud Nord, lors de la Pleine Lune du 31 janvier -11°37 Soleil Verseau/Lune Lion.
  • Eclipse partielle de Soleil Nœud Sud, lors de la Nouvelle Lune - 27°08 Verseau le 15 février. Nouvelle Lune en conjonction à Mercure, en sextile à Uranus et carré à Jupiter.
  • Eclipse partielle de Soleil Nœud Nord lors de la Nouvelle Lune -20°41 Cancer le 13 juillet, en opposition à Pluton et trigone à Neptune.
  • Eclipse de Lune totale Nœud Sud lors de la Pleine Lune du  27 juillet -4°45 Soleil Lion/Lune Verseau. Lune conjointe à Mars, à la Lune Noire, carré à Uranus.
  • Eclipse de Soleil partielle lors de la Nouvelle Lune -18°42 Lion le 11 août. Nouvelle Lune en conjonction à Mercure, carré à Jupiter.
Pour savoir si une éclipse pourrait avoir une influence dans notre vie, il faut regarder où elle se produit dans notre thème : Touche-elle un point sensible ? Dans quelle maison ou axe ? Quels aspects se forment entre les luminaires mais aussi le maître de l’éclipse avec les planètes et maisons angulaires ?

Si vous êtes concerné, il est possible que le domaine de votre thème où ont lieu les éclipses (plus particulièrement lorsqu’elles sont totales) fassent l’objet de changement, que vous soyez amené à prendre de nouvelles orientations, que vous soyez mis face à des transformations profondes, peut-être poussé à abandonner une situation devenue bloquante pour votre évolution ou bien l’éclipse peut signer un temps fort dans votre existence.
Les effets peuvent tout aussi bien être bénéfiques qu’inattendus voire difficiles. Tout dépend des aspects avec votre propre thème.

La peur d'échouer peut rendre ton rêve impossible, car ce que tu crois impossible reste impossible.
Ta vision peut être très ambitieuse, mais si tu conserves le moindre doute sur ta capacité à l'atteindre, ce doute agira comme un poison insidieux.
Tu hésiteras au moment où tu devrais te lancer,
Tu  dormiras au moment où tu devrais être éveillé !
A.Houel

Il y aurait sans doute encore beaucoup à dire sur cette année, j’ai tenté d’aller à l’essentiel en essayant de souligner les périodes qui me paraissent les plus délicates, comme des caps importants à franchir, qui nécessiteront une plus grande vigilance et maîtrise de notre part, pour ne pas nous laisser emporter par des réactions, des comportements ou des actes impulsifs et imprudents.

L’année 2018 est une année à haut potentiel d’élévation personnelle, mais qui nécessitera qu’on déploie de la détermination, de la persévérance, un esprit constructif et volontaire mais aussi de l’abnégation.

Une année importante qui nous emmène vers de nouvelles aventures, de nouvelles expériences, de nouvelles découvertes. Des options auxquelles nous n’aurions pas pensé jusqu’à présent seront probablement à prendre, des risques également, pour être plus en alignement avec notre être, avec qui nous sommes, nos valeurs et nos désirs pour permettre à nos idéaux de s’accomplir.

Les aspects harmonieux que formera Jupiter avec Neptune (trigone) et Pluton (sextile) une bonne partie de l’année seront d’un soutien précieux pour nous aider à traverser les remous émotionnels, les bouleversements auxquels nous serons confrontés et pour accepter les changements, les transformations à amorcer, nécessaires à notre évolution.

Ayons foi en nous, en nos capacités mais aussi en l’Univers. Ecoutons notre intuition, intériorisons-nous, prenons le temps de revisiter nos motivations, nos aspirations, ce qui nous tient à cœur, nous fait vibrer, et grandissons intérieurement, élevons-nous avec sagesse et dignité.

Tout ce que nous accomplissons avec générosité, loyauté et intégrité, même les actions les plus infimes, enrichit l’humanité mais aussi notre âme.


 « Notre vie sur terre a pour objectif une évolution de notre conscience. Parce que nous sommes séparés de notre nature profonde, nous vivons des événements souvent pénibles qui nous empêchent de jouir de la vie. Ces tribulations nous ramènent peu à peu à nous reconnecter et à nous ouvrir à notre Moi profond ou Soi divin. Venus des mondes cosmiques, nous nous sommes portés volontaires avec enthousiasme pour participer au grand projet de vivre dans l'état de séparation de notre Soi dans un corps physique, afin de retrouver consciemment notre nature cosmique et d'apporter aux mondes cosmiques une nouvelle sagesse et une conscience élevée. Or cette mission collective est arrivée à terme. Nous assistons à la transformation de la Terre et de l'humanité qui vont revêtir à nouveau leurs attributs divins. Notre mission consistera dorénavant à devenir des ponts de lumière entre les mondes cosmiques et la Terre. » Le sens de notre vie. Alain Boudet.
http://www.spirit-science.fr/doc_spirit/sensdelavie.html



Je vous souhaite une lumineuse et enrichissante année 2018 ! 
Que cette année soit plus que jamais, synonyme d’empathie, d’entraide et de solidarité.
Que chaque être humain puisse vivre en respect de sa différence.
Que cette nouvelle année qui débute, nous donne le goût et l’espérance de bâtir ensemble, un monde de justice et de paix

« Saluons ensemble cette nouvelle année qui vieillit notre amitié sans vieillir notre coeur." Victor Hugo


© Tous droits réservés - 2018 - http://astropassionnement.blogspot.fr/ 
Si vous voulez être averti(e) par mail de la parution d'un de mes articles, saisissez votre adresse électronique dans la case "Follow by Email" (colonne de gauche de mon blog). Vous pouvez aussi vous abonner à ma page Facebook https://www.facebook.com/annemarie.cutino

jeudi 21 décembre 2017

Joyeux Noël !





Nous nous apprêtons à fêter Noël, à clore l’année par les traditionnelles festivités liées à cette période. Moment de partage, de joie, profitons-en pour apprendre à mieux aimer, à mieux s’aimer soi-même mais aussi à mieux s’aimer les uns les autres et exprimer une plus grande compassion et fraternité.


Pour ce Noël, je vous souhaite autant de bonheur qu’il y a de flocons dans le ciel, autant d’amour qu’il y a d’étincelles dans le feu d’une cheminée, autant de bonnes nouvelles qu’il y a d’aiguilles sur le sapin, et autant de chance qu’il y a de cadeaux dans la hotte du Père Noël !!!




Si Noël, c’est la Paix, la Paix doit passer par nos mains.
Donne la Paix à ton voisin...
Si Noël, c’est la Lumière, la Lumière doit fleurir en notre vie.
Marche vers ton frère pour illuminer ses jours.
Si Noël, c’est la Joie, la Joie doit briller sur nos visages.
Souris au monde pour qu'il devienne bonheur.
Si Noël c’est l’Espérance, l'Espérance doit grandir en notre coeur.
Sème l'Espérance au creux de chaque homme.
Si Noël c’est l'Amour, nous devons en être les instruments.
Porte l'Amour à tous les affamés du monde
(Origine Haïti)


© Tous droits réservés - 2017 - http://astropassionnement.blogspot.fr/ 
Si vous voulez être averti(e) par mail de la parution d'un de mes articles, saisissez votre adresse électronique dans la case "Follow by Email" (colonne de gauche de mon blog). Vous pouvez aussi vous abonner à ma page Facebook https://www.facebook.com/annemarie.cutino

samedi 16 décembre 2017

Les contes de Solman - A travers la Maison XII : à ce Grand Tout...



Et voilà la fin du voyage pour notre petite bande, la dernière étape avant de démarrer un nouveau cycle.

La maison XII représente effectivement la fin d'un cycle, l'apprentissage de l'âme et des émotions les plus profondes. C'est là où nous abandonnons toute possession au profit d'une fusion avec le tout, après avoir assimilé les résultats de nos expériences. C'est dans ce secteur que nous renonçons à notre personnalité propre.

Elle représente aussi l’inconscient collectif mais aussi familial, l’enfermement (sous toutes ses formes, volontaire ou non), les épreuves qui nous sont présentées pour nous permettre d’évoluer, de grandir, de développer notre spiritualité, gagner en sagesse. C'est le secteur du silence, une maison d’introspection, là où nous pouvons tirer les leçons de nos expériences, en comprendre le sens et en intégrer l’essence. C’est une maison de détachement, de renoncement.

La XII représente aussi tout le vécu de la phase intra-utérine du point de vue de la psychogenèse. C'est de cet univers fusionnel que l'enfant s'arrache au moment de la naissance tandis que l'Ascendant représente pour lui l'émergence au monde de la dualité et l'avènement à une première indépendance.

La maison XII est en analogie avec le signe des Poissons et maîtrisée par la planète Neptune.


... à ce Grand Tout


Unis dans un sentiment de fraternité indestructible, le groupe pénètre dans la pièce XII. La porte se referme et disparaît en déclenchant une pluie torrentielle.

Soleil hurle de douleur. Voyant la détresse de leur ami, les planètes se rassemblent autour de lui et forment un rempart aux gouttes d'eau grâce à leur propre corps. Lune cherche du regard s'il n'y a pas de scaphandre pour son partenaire. Neptune, se doutant de ce que Lune tente de trouver, lui fait signe qu'il n'existe pas de combinaison protectrice ici. Mars a immédiatement l'idée de vouloir en fabriquer une, Neptune lui répond par la négative : cette pièce est totalement vide.

Venus : Qu'allons-nous faire ? Soleil ne tiendra pas longtemps comme ça. Ne voyez-vous pas qu'il se meure ?

Uranus : Et en plus, l'eau ne s’écoule pas, elle monte… Aucun d’entre nous n'est en sécurité...

Tout à coup, Mars s'écroule et regarde ses amis, stupéfaits. Il crie qu'il ne sent plus ses jambes.
Venus, affolée, court vers lui pour le relever, en vain. Lorsqu'elle se retourne pour demander de l'aide, elle surprend le regard affolé des autres sur elle, ils sont comme dégoutés. A son tour, elle crie, paniquée :

Venus : Quoi ? Qu'avez-vous à me regarder comme ça ?

Mercure veut la prévenir mais aucun son ne sort de sa bouche, il recule tandis qu'il gesticule pour tenter d'expliquer ce qui lui arrive. Venus regarde ses mains et hurle d'horreur : sa peau est fripée et vieille, ses doigts sont tordus. Elle pose immédiatement son regard dans l'eau et y distingue son reflet.  Elle comprend que sa beauté s'est envolée, elle se cache le visage et pleure.
Uranus voulant la réconforter tente de se déplacer mais s'aperçoit que tout son corps reste immobile. Il est bloqué, comme statufié, il ne peut ni parler, ni bouger, il peut juste entendre ce qui continue de se passer : ses amis, l'un après l’autre, font l'expérience de la privation de leur don, ce qui représente leur peur la plus profonde.
Saturne essayant à son tour de s'occuper de Mars sent un craquement dans son corps. Contenant sa douleur physique, il s'oblige à réessayer, un deuxième choc se fait sentir dans sa chair. L'os de son bras est en miettes et pend lamentablement le long de son corps. Il regarde les autres, apeuré tandis qu'il s'écroule, les jambes en morceaux.
Lune est maintenant la seule à protéger Soleil qui s'est évanoui de douleur. Elle tente de se gonfler au maximum espérant faire bouclier à la pluie, mais plus elle essaye de s'agrandir, plus le résultat est contraire : elle rétrécit et devient maigre. Elle s'obstine pourtant, voulant protéger son amour mais ne parvient qu'à devenir vide et creuse. Elle ne ressent plus rien lorsqu'elle jette un œil à son compagnon, l'abandonnant à son triste sort.
Jupiter en un minimum de temps devient ridiculement petit, il hurle pour ne pas se faire écraser par les autres et se noyer dans ce qui est pour lui devenue une mer immense tandis que les autres ne voient qu’une petite étendue d’eau stagnante dans laquelle ils ont pieds. Neptune le prend dans ses mains et observe la réaction de Pluton, tout en restant très calme. Ce dernier sourit à pleines dents. Il ricane.

Pluton : Et bien, je vois qu'ici les peurs les plus profondes sont vécues. Neptune, auriez-vous copié ma propre pièce ? Ce n'est pas grave, je ne vous en veux pas, d'autant que cette pièce n'a pas d'effet sur moi étant donné ma connaissance extrême de ma personne. Maintenant, vous voilà tous au fait des choses : c’est moi le chef.

Neptune : Etes-vous sûr d'être réellement hors de danger ici Pluton ? Pensez-vous être aussi conscient de vous-même que vous le dites ?

Pluton, étonné de l'attitude de Neptune, s'apprête à le bousculer et à lui faire ravaler ce qu'il considère comme de l'arrogance lorsque le noir total l'envahit. Il se touche les yeux et constate qu'il est devenu aveugle. Pluton maudit la pièce de son collègue avec véhémence.

Neptune : Vous ai-je copié ? Non, je ne le pense pas. Je suis au-dessus de tout cela. Je ne suis pas plus un miroir de vos peurs, je suis un ensemble, dont vous faites tous ici l'expérience.

Neptune se déplace alors vers une porte que personne n'avait remarquée. En un mouvement de bras, il fait apparaître un brouillard si dense et si opaque que les planètes se retrouvent dans un état nébuleux. Il avance doucement avec Jupiter dans ses mains.


Jupiter : Qu'est-ce que j'entends au fond de moi ? Est-ce de la… musique ? C’est ça, la musique ?

Neptune : Oui, en effet ! Et cette musique est particulière : elle est la mélodie de ton cœur. Est-ce que c'est agréable ?

Jupiter : Cela semble triste et ne pas me correspondre...

Neptune : Pourquoi, toi, si joyeux de nature ?

Jupiter : J'ai perdu ma joie avec ma grandeur, je ne perçois plus mon optimisme dans cette mélodie qui semble… peinée.

Neptune : Crois-tu réellement que ce sont tes rondeurs et ta grandeur qui font que tu imposes ton optimisme ? En d'autres mots, crois-tu sérieusement que parce que tu as perdu ta carrure, tu ne peux plus être expansif ?

A ces mots, Jupiter sent que l'espoir en lui revient, il se rend compte que son ami a raison et que son caractère jovial et aventureux ne peut en aucun cas disparaître. Il se surprend même à penser qu'en étant plus petit, son optimisme naturel est plus fort, plus « concentré », plus indestructible. Sa foi en lui-même devient plus forte.

Jupiter : Je crois que j'ai compris la leçon Nept ! En étant petit, je ne perds rien de ma superbe et je dirai que j'y gagne quelque chose : ma taille et mes rondeurs ne me gênent plus, je peux me faufiler partout et découvrir de nouvelles choses que je n'aurai pas pu découvrir avant. C'est merveilleux, poses-moi s'il te plaît, j'ai hâte ! Oh, mais la musique se fait plus joyeuse tout d'un coup, c'est même… grandiose !

Neptune s'exécute et met Jupiter sur le sol à l'abri de l’eau. En une fraction de seconde, Jupiter retrouve sa taille normale. Devant eux, il constate la présence d'une dizaine d'écrans de télévisions retraçant les quêtes de chaque planète depuis le début de leur aventure.

Neptune : Tu as compris, tu es en pleine conscience de ce que tu es. Je te laisse maintenant regarder ses écrans et faire le bilan de ton parcours et ainsi prendre le recul nécessaire sur ton identité et peut-être tireras-tu de toutes ses expériences, le sens de tout cela. Je vais aider les autres...

Jupiter peut observer Soleil, Lune et tous les autres y compris lui-même, il comprend alors la nécessité de s'unir dans un destin commun, que chaque planète a un rôle qui lui est propre au service de quelque chose de plus grand, de plus magnifique. Il est en osmose avec ce lien, il le sent, tout est lié dans un Grand Tout, il en pleure de joie. Il attend que les autres viennent découvrir la Vérité. La porte à ses côtés s'ouvre instantanément et il exprime sa joie en prononçant le mot de passe. Sa fiche personnelle apparaît alors devant lui dans la boîte aux lettres accrochées à la porte, il se sent prêt à remplir les éléments manquants et s'exécute. Un bras articulé se saisit de ce précieux document et l'entraîne dans la pénombre de la nouvelle pièce, les anges invitent Jupiter à entrer sans attendre.

Neptune décide d'aller aider Venus, plongée dans la déprime. Il la réconforte comme il peut mais n'y parvient pas, il l'entraîne alors dans le brouillard loin des autres, qui commencent à avoir peur de lui.

Mars : Regardez ! Il est étrangement calme. Je suis sûr que si cette pièce n'a aucun effet sur lui c'est parce qu'il est le mal absolu, le mal n'agit pas sur le mal ! Il va tous nous tuer !

Saturne : Vous avez raison.  Mercure, suis-le ! Ce n'est plus notre ami, nous sommes en grave danger.

Mais Mercure ne peut se résoudre à suivre Neptune dans cet épais brouillard et ce dernier parvient à la porte avec Venus qui sanglote toujours.

Neptune : N'entends-tu pas la musique ?

Venus : Si, mais je m'en fiche, je suis moche et vieille. Personne ne m'aimera plus jamais.

Neptune : Es-tu sûre de cela ? Ecoute bien cette mélodie en toi.

Venus finit par écouter les conseils de Neptune et prête attention à ce qu'elle entend, elle distingue le charme du piano à peine audible comparé à la mélancolie des violons. Puis, elle ne retient que le piano et commence à chanter les notes que celui-ci émet. Doucement, elle répète et répète la mélodie jusqu'à ce que la chaleur d'un sentiment de bien-être se fasse à nouveau sentir dans son cœur, elle regarde Neptune stupéfaite et souriante.

Venus : J'aime cette mélodie et plus je l'entends plus je l'apprécie, je ne perçois plus que le piano, pourquoi ?

Neptune : Regarde-toi !

N'ayant plus peur de ce qu'elle pourrait découvrir, elle pose ses yeux sur son reflet dans l’eau, arrivée maintenant à ses genoux. Elle y découvre de nouveau la jeunesse et la beauté, elle embrasse Neptune de bonheur.

Venus : L'amour n'a pas besoin de beauté extérieure n'est-ce-pas ? Est-ce cela ma leçon ?

Neptune lui fait un clin d'œil et l'invite à regarder les écrans. Il lui indique la sortie que Jupiter a pris en son absence et lui fait signe de ne pas avoir peur de la franchir, il la câline et repart aider Mars.

Celui-ci voit Neptune avancer vers lui et hurle aux autres de l'aider. Il ne peut se battre, il ne peut plus vaincre, il est devenu handicapé. Neptune le prend dans ses bras et l'entraîne dans le brouillard.

Pluton demande aux autres ce qu'il se passe mais personne ne veut lui répondre, Uranus essaye toujours de regagner sa liberté dans ce corps statufié, Lune semble toujours absente sans émotions pour ce qui l'entoure, Mercure a mis à l'abri Saturne sur un petit perchoir mais lui a cassé le bras gauche dans la manœuvre. Soleil est encore inerte et Mercure ne parvient pas à le soulever. Personne n’a fait attention à lui dans la panique, mais le constat est sans appel : Soleil est mort, noyé.

Malgré les tentatives d’uppercut de Mars, Neptune ne lâche pas prise et explique à celui-ci que ce n'est pas un handicap physique, quel qu’il soit, qui témoignera de sa capacité à agir et à vivre pleinement comme il l’entend. Remerciant finalement Neptune et s'excusant platement de son attitude, Mars lui demande s'il peut aider maintenant qu'il a retrouvé ses fonctions motrices mais Neptune lui souligne que l'expérience doit être individuelle pour pouvoir être transcendée. Mars reste dubitatif, la spiritualité étant un concept bien peu en accord avec sa nature.

Puis Neptune aide Saturne à se sentir solide malgré des os brisés et l'encourage à être moins rigide à l'avenir et plus spontané.

Mercure apprend que ce n'est pas parce qu'il a perdu sa voix qu'il ne peut plus communiquer ses idées et que certains silences se révèlent souvent plus forts et plus utiles qu’un flot continu de paroles.

Pluton finit par rire de son ambition qui lui a fait perdre son talent inné : voir au-delà des apparences. Il reconnaît s'être trompé et qu'il n'est pas infaillible. Il discute longuement avec Neptune sur ce qui les rapproche et les sépare : deux visions au service de la découverte de soi, l'une se dirigeant vers la compréhension personnelle et interne, l'autre élevant celle-ci à un concept de dimension supérieure. Pluton admet que l'espoir que Neptune met dans la tentative d'élever les esprits à leur pleine conscience et à une spiritualité collective est un pari magnifique et l'encourage à persévérer. Sans Neptune, il n'y a aucune cohésion à petite ou grande échelle, telle est la conclusion de Pluton.

Neptune aide alors Uranus avec difficulté, celui-ci ne comprenant pas immédiatement le bien fondé d'être bloqué dans son corps tandis qu'il recherche la liberté. C'est un paradoxe que Neptune tente d'éclairer en entamant un monologue. En effet, après plusieurs heures, ne pouvant ni fuir la discussion, ni répondre à Neptune, Uranus finit par remarquer qu'il peut éviter d'écouter son collègue en entrant plus en avant dans sa prison intérieure. C'est à ce moment qu'Uranus comprend qu'à l'intérieur de lui subsistera toujours ce petit coin de liberté même si des circonstances extérieures l'en ont privé.

Neptune utilise alors tous les câlins et les tendresses possibles pour faire ressentir à Lune de nouvelles émotions. Celle-ci le rejette plusieurs fois avant de constater que par ce rejet elle exprime finalement des émotions. Elle se met à ressentir les choses de nouveau dans le bon sens et s'inquiète pour Soleil qu'elle a abandonné.

Neptune : Ne t'inquiète pas. J'ai choisi d'aider Soleil en dernier car il est le plus fort d'entre nous, encore faut-il qu'il ait une conscience moins égotique ! J'y vais. Toi, franchis cette porte, nous nous retrouverons de l'autre côté.

Neptune se penche sur Soleil et lui touche l’épaule. Soleil revient à lui mais se rappelle instantanément que Lune l’a abandonné, que les autres se sont détournés de lui en le laissant mourir trop occupés à se regarder le nombril. Il se sent trahi, eux qui se disaient être des amis, eux qui disaient qu’ils l’aimaient… Il est maintenant terrorisé d'être tout seul, au comble du désespoir lorsqu'il se regarde, éteint.

Neptune : Quelle mélodie entends-tu ?

Soleil : Aucune ! Je suis triste, désespéré, Lune m'a abandonné, les autres aussi. Je n'ai plus aucune vie, aucune chaleur, je suis seul et perdu, personne ne s'intéresse à moi. Même toi, … C’est du mensonge tout ça… Tu fais ta bonne action, pour te donner bonne conscience mais au fond tu t’en fiche de moi…

Neptune : Bien… Je comprends… Préfères-tu que je te laisse à ton amertume et que je franchisse la porte seul ?

Neptune soulève les bras et le brouillard disparaît permettant à Soleil de voir l'immensité de la pièce XII ainsi que la porte de sortie. Paniqué, il se lève mais ne parvient pas à toucher le sol, il se débat et hurle. A sa grande surprise, il voit des bulles s'échapper de sa gorge. Il lance un regard interrogateur et méfiant à celui qu'il considère désormais comme son ex-ami.

Neptune : Oui Soleil, tu es sous l'eau... Alors que ressens-tu ?

Soleil, toujours affolé, tente de nager mais n'y parvient pas ; il attrape Neptune qui se dégage et lui fait signe de venir vers lui. Soleil le maudit de tant de cruauté. Puis soudain, Soleil se surprend à constater que s'il nage c'est qu'il n'est pas mort, qu'il peut donc vivre sous l'eau et qu'un nouveau monde totalement inconnu et dangereux pour lui auparavant, peut se transformer en un territoire de jeu et de nouveaux apprentissages.

Soleil : Je ne suis pas mort ! Je vis sous l'eau ! Je n'ai plus de rayons… Bon d’accord… Mais du coup je n'ai pas pu mourir. Comme c'est beau ! Mais qu'est-ce que j'entends ? C'est cela la musique ? Oh, Neptune, c'est grandiose !



Neptune entraîne Soleil vers les écrans tandis que le niveau de l'eau descend. Lorsqu'ils ont les pieds au sec, Soleil voit revenir ses rayons et sa chaleur naturelle, il sert Neptune dans ses bras et se concentre. Il émet alors les plus beaux rayons qu'il n'aurait jamais pu penser émettre et la pièce se colore d'étoiles.

Neptune : Tu vois ces paillettes dans le ciel ? Ce sont les espoirs de chacun d'entre nous… Tant que tu vivras,  ils brilleront pour l’éternité…

Soleil observe le ciel étoilé et un sentiment de plénitude l'envahit, il comprend son importance dans le Grand Tout et regardant les écrans, apprend comme les autres les dernières valeurs de cette pièce. Il écrit les dernières lignes de sa fiche signalétique et lorsque les anges demandent le mot de passe, il regarde Neptune.

Soleil : « Nous sublimons » ?

Neptune acquiesce de son plus beau sourire et invite Soleil à franchir la porte à ses côtés, il regarde le symbole de celle-ci mais ne distingue rien.

Soleil : Il n'y a pas de chiffres sur celle-là tiens !

Neptune : C'est parce que notre quête des pièces est terminée, nous revenons à notre point de départ.

Soleil : Ah ?… Mais, nous sommes enrichis de belles expériences !

Neptune : En effet !

Tous les deux retrouvent leurs amis dans la nouvelle pièce aux lumières tamisées. Tous s'excusent de leur ingratitude première vis-à-vis de Neptune, ils rient quant à leurs expériences visualisées sur les uns et les autres : le recul sur eux-mêmes est une leçon édifiante. Jupiter fait remarquer qu'ils ont tous caché leurs peurs mais aussi leurs désirs et leurs joies et qu'il est préférable maintenant, même si chacun à un but et un rôle propre, de s'unir pour une bonne cause. Après avoir échangé leurs points de vue respectifs, les planètes jaugent la pièce dans laquelle ils se trouvent.

Mercure : Vous discernez quelque chose ici ?... Moi rien, que faisons-nous ?

Pluton : Hum... Je pense que ce n'est pas fini, n'est-ce-pas Nept ?

Neptune : Ça n'est que le commencement en effet…

Saturne : Et bien mes amis, attendons...

Venus surprend les autres en leur faisant signe de se taire, elle tend l'oreille et indique un bruit venant de l'ouest. Tous écoutent attentivement les pas de plusieurs individus venant dans leur direction.

Mars : Qui est là ?

Personne ne répond. Le son devient néanmoins de plus en plus perceptible et la menace semble se rapprocher.

Mars : Allez-vous répondre ! Qui est là ?

Des deux côtés la tension monte. Le petit groupe venant à la rencontre des planètes est terrorisé mais en a reçu l'ordre par les anges. Les cœurs s'accélèrent : Soleil est prêt à décocher ses rayons, Mars se saisit de sa lance, Mercure prend un crayon dans son sac (la mine pouvant crever un œil), Jupiter fait un sourire à Lune et Venus pour dédramatiser la situation, tout en leur offrant d’être leur bouclier en déployant sa bonhommie naturelle.

Soudain, une forte lumière les aveugle...



Les précédents épisodes :
A travers la Maison I - De l'éveil solitaire...
A travers la Maison II - De l'acquisition partielle...
A travers la Maison III - De l'idée neuve...
A travers la Maison IV - De l'émotionnel rêvé...
A travers la Maison V - De l'amour noble...
A travers la Maison VI -  De ces petits riens...
A travers la Maison VII - ... Aux identités sociales
A travers la Maison VIII - ...Aux introspections totales
A travers la Maison IX - ...Aux horizons élargis 
A travers la Maison X - ...Aux ambitions concrétisées
A travers la Maison XI - ...Aux amitiés tout azimut

© Tous droits réservés - Estelle Galliot pour le texte
Reproduction totale ou partielle interdite sans autorisation écrite de l’auteur.

http://astropassionnement.blogspot.fr/ 
Si vous voulez être averti(e) par mail de la parution d'un de mes articles, saisissez votre adresse électronique dans la case "Follow by Email" (colonne de gauche de mon blog). 
Vous pouvez aussi vous abonner à ma page Facebook  https://www.facebook.com/annemarie.cutino

samedi 9 décembre 2017

Les contes de Solman - A travers la Maison XI : aux amitiés tout azimut...




Notre petite bande arrive presque au terme de son voyage au travers des douze maisons astrologiques.

Ils découvrent maintenant le secteur XI, la maison des projets collectifs, sociaux, humanitaires, des amitiés, là où nous impliquons pour des causes « fraternelles », au service de la collectivité, dans des groupes communautaires qui partagent nos idéaux, nos objectifs,  là où nous éprouvons un sentiment d'appartenance à la famille humaine, où nous développons nos capacités d’entraide, de partage.

La maison XI est en analogie avec le signe du Verseau et maîtrisée par la planète Uranus.


... aux amitiés tout azimut

Saturne franchit le seuil de la porte XI en premier, souhaitant montrer à tout le monde, sa capacité à assurer son rôle (contrairement à Jupiter se dit-il). Toutefois, au lieu de déboucher sur une pièce, comme d’habitude, les planètes sont surprises de déboucher sur une sorte de sas avec un mur immense et infranchissable à droite, un autre du même acabit se dressant devant eux et un couloir étroit allant vers la gauche.

Saturne regarde attentivement à droite, en haut, en bas, examine toutes les possibilités puis se rend à l’évidence : la seule possibilité de se déplacer consiste à longer le couloir vers la gauche. Ils font quelques pas et au bout du dit couloir apparaissent deux possibilités, deux autres couloirs.

Pluton : Voilà qui est intéressant !

Mercure : Oui, plusieurs couloirs, plusieurs possibilités.

Tous se tournent vers Uranus sachant qu'il est le maître de cette pièce.

Uranus : Ceci est un labyrinthe !

Lune : Laby quoi ?!

Uranus : Des couloirs à perte de vue, plusieurs options à choisir, plusieurs possibilités mais aussi plusieurs chances de commettre des erreurs et d'arriver dans une impasse. C'est ma manière d'apprendre ! Je n'ai aucunement peur de vous montrer la sortie mais cela risque de vous surprendre…

Saturne appliquant son goût inné pour la prudence et la maîtrise des situations en toutes circonstances, intervient :

Saturne : Je vous rappelle que je suis maintenant le chef de groupe aussi il n'est pas question que nous vous suivions aveuglement dans ce « labyrinthe », comme vous dites. Je vais donc avancer et vous allez tous me suivre, nous éliminerons les possibilités d'erreurs au fur et à mesure que nous les rencontrerons.

Pluton : Nous risquons de faire le double, voire le triple du trajet et peut-être même nous perdre.

Mercure : Pas avec de la méthode !

Saturne : Taisez-vous ! Et avancez, c'est un ordre !

Tous se regardent n'osant pas intervenir, ils suivent alors Saturne dans son choix de gouvernant : allez à gauche. Puis à un autre carrefour, Saturne décide d'aller à gauche, puis à droite, puis à droite à nouveau, impasse, bousculade, mécontentement de Saturne.

Saturne : Je vous ai déjà dit d'être prudents et d'avancer doucement. Je vais devoir le dire combien de fois pour que cela rentre dans vos petits crânes de gamins superficiels ?!

De plus en plus contrarié par l’attitude de Saturne, Uranus se met en colère et montre aux autres planètes sa nature profonde.

Uranus : Très bien ! Puisque Saturne s'enferme dans un rôle de tyran et non dans un rôle de chef bienveillant, je déclenche ma révolution. Qui m'aime me suive !

Uranus fait demi-tour à la grande surprise de tous. N'attendant pas les réactions de chacun, il court vers un nouveau carrefour. Les autres doivent alors réagir le plus vite possible : rester sous l'emprise de Saturne, chef prudent mais tyrannique ou suivre Uranus, charismatique certes mais dont le schéma interne est incompréhensible.

Jupiter choisit de faire confiance à l'ingéniosité de ce dernier, Mercure fait lui aussi le choix de suivre Uranus, Mars et Venus ne voulant pas se séparer optent également pour lui dans un souci de respect et de démocratie. Les autres se tournent vers Saturne dans l'espoir d'une réconciliation mais il est déjà trop tard : Uranus et ses suiveurs ne sont plus visibles.

Saturne : Il n'a pas à me donner des ordres sur la façon dont je dois me comporter. Je suis le chef et vous devez tous m'obéir, point final ! Allez recommençons. Bon, Pluton, notez que gauche gauche droite droite ne fonctionne pas et repartons du début.

Saturne et son groupe réduit reprennent leur chemin à l’envers pour revenir à leur point d'origine mais contre toutes attentes, alors qu’ils auraient dû trouver le deuxième couloir vers la droite, un mur se dresse fièrement à la place.

Lune : Mais que se passe-t-il ? Nous avons pourtant suivi la logique et effectuer le bon chemin en sens inverse.

Soleil : Ne te décourage pas ! Nous allons trouver, revenons sur nos pas, nous avons peut-être commis une erreur à un moment donné ?

Lune : Nous aurions dû suivre Uranus, il est curieux, mais il sait ce qu'il fait ici, c'est sa pièce.

Saturne : Il suffit ! Rigueur et patience, gardez cela en tête ! Je propose de mettre des petits cailloux que j'ai ramassé dans ma pièce et ainsi nous ne ferons pas les mêmes parcours, nous trouverons la sortie facilement.

L'espoir renait doucement grâce à l'assurance dont Saturne fait preuve et tous se remettent en mouvement. Il dépose les cailloux et choisit un autre parcours sans issue également. Lorsqu'ils veulent revenir sur leurs pas, ils constatent avec horreur que les cailloux ont disparu, découragement collectif et stupéfaction.

Soleil fait signe à tous ses partenaires de regarder le sol : tous s'indignent de voir que le mur en face d'eux disparaît pour laisser la place à trois possibilités de routes. Pluton regarde alors derrière eux et constate que le chemin qu'ils venaient d'emprunter est bloqué. Ils ne leur faut pas plus de temps pour intégrer que non seulement ils errent dans un labyrinthe dont ils ne connaissent pas l’issue mais aussi que les murs  de ce dernier bougent, disparaissent, apparaissent dès qu'ils ont le dos tourné. Ainsi, peu importe la méthode choisie aussi rigoureuse soit elle avec un raisonnement tout à fait logique : cela s’avèrera totalement inutile voire handicapant.

De l'autre côté du labyrinthe, Uranus mène la cadence : il court, saute, fait demi-tour, choisit de prendre à droite même lorsque les autres ne voient pas de couloirs sur la droite. Mais son anticipation est prouvée depuis quelques minutes maintenant et plus personne ne doute de la maîtrise de la situation par Uranus : un couloir qui n’existait pas la seconde d’avant apparaît instantanément au moment où Uranus en fait le choix. Tous sont surpris par son talent et sa maîtrise de la situation, même dans ce qui semble illogique, Uranus se sort des pires situations.

Jupiter : Quelle magnifique aptitude !

Mars : J'avoue qu'il m'épate ! Je nous félicite du choix que nous avons fait de le suivre.

Mercure : Mais pensez aux autres ! Il est évident qu'ils doivent être perdus, Saturne aura bien du mal à faire confiance à son instinct ici, vous ne croyez pas ?

Uranus : Il n'avait qu'à m'écouter ! Je lui ai fait confiance dans la pièce précédente, il aurait dû me témoigner le même respect. Après tout, nous avons formé un duo auparavant, de plus, je déteste le despotisme.

Mercure : Oui, oui on avait remarqué ! Mais reconnaissez, si je peux me permettre, que vous vous êtes braqué. Puis-je vérifié si nous sommes effectivement en démocratie ? Vous avez laissé derrière vous des partenaires, des ami(e)s, ce n’est pas un choix si respectable que cela car si nous sommes réellement en démocratie, nous avons tous le droit de nous exprimer… Y compris Saturne, ne vous en déplaise… Et nous nous devons de venir en aide à toutes celles et ceux qui sont dans la panade. Si nous ne le faisons pas, nous ne vaudrons pas mieux que les tyrans que vous détestez…

Uranus stoppe immédiatement sa progression à ces mots, il se retourne vers ses camarades et sans prononcer quoi que ce soit, décide de retourner sur ses pas. Les autres, étonnés par cette attitude changeante, le questionnent :

Jupiter : Que faisons-nous ?

Uranus : Mercure a raison. Je suis adepte de la liberté, certes, mais également de la fraternité. Je ne laisserai jamais quelqu'un dans les embûches et les voies sans issue. Je me dois de les aider, même malgré eux, après tout c'est ça l'esprit de solidarité : respecter les choix individuels tout en harmonisant une majorité.

Venus : Entièrement d'accord avec vous !

Mars : Mais alors ! Nous avons fait tout cela pour rien ?

Uranus : Jamais rien n’est fait pour rien...

Ils se regroupent alors et suivent Uranus dans le souci de récupérer les autres et de les sauver de leur probable perte. Le petit groupe met au point une stratégie pour qu'Uranus ne soit pas le seul à pouvoir anticiper : dès que ce dernier lève les bras, les autres se tiennent prêts à réagir, bondir à droite ou à gauche y compris contre leur propre logique. Jupiter adore ce petit jeu et attend toujours avec entrain le moment où Uranus donne le signal. Ils finissent par rejoindre les autres en un temps record. Le groupe saturnien, totalement désemparé, retrouve immédiatement le sourire à la vue de leurs sauveurs.

Les retrouvailles sont chaleureuses, l'espoir refait de nouveau surface: embrassades et soulagement. Uranus finit par tendre la main à Saturne qui sourit en demandant pardon.

Saturne : Vous aviez raison sur le fait que le pouvoir m'est un peu monté à la tête. Je vous demande de m'en excuser, tous, et vous en particulier Uranus.

Uranus : Excuses acceptées ! Je reconnais que je me suis braqué de manière un peu abrupte... Voulez-vous tous me suivre maintenant, avec confiance, de façon aveugle et sans aucune logique ?

A l'unanimité, tous répondent par l'affirmative. Mercure explique alors leur petite méthode d'anticipation, Jupiter ne tarit pas d'éloges sur ce talent uranien et souhaiterait vivement que ce dernier le lui apprenne. Neptune, qui écoute pourtant attentivement les explications, n'arrive pas à s'imprégner de l'ambiance de la pièce. A la surprise générale, Uranus décide de ne pas avancer et reste immobile.

Neptune : Je n'arrive pas à me remplir de cette atmosphère trop... électrique à mon goût.

Pluton : Pourtant vous êtes un intuitif ?

Neptune : Oui mais je ne sais pas, au moment où je pense y parvenir tout m'échappe comme si...

Uranus : Il buggue !

Mars : Il quoi ?!

Uranus : Non rien, private joke…

Mars : Private quoi ?

Seul Mercure sourit à la blague…

Uranus : Allez, vous êtes prêts ?

Jupiter : Nous vous attendons mais vous semblez ne pas vouloir continuer ? Droite, gauche ?

Uranus : Attendez...

Le petit groupe de Saturne regarde celui d'Uranus avec questionnement. Les murs finissent par bouger lorsqu’Uranus fait un claquement de doigts pour rire, tout le monde applaudit. Il invite alors tous ses collègues à prendre à gauche pour aboutir dans une petite pièce.

Il y règne une ambiance de fête : strass, paillettes, néons et victuailles.

Neptune décide de chanter quelque chose et Mars invite Venus à la danse. Jupiter se jette sur la nourriture tandis que Soleil et Lune rient en se regardant sous les projecteurs et néons flashants. Saturne finit même par décrocher un sourire quand il voit que tout le monde semble retrouver une sérénité intérieure.

Uranus lève alors les bras et fait signe aux autres de se tenir prêts, tous sont alors en alerte. Quelle sera la prochaine possibilité ?


Comme par magie, la boîte de nuit disparaît pour faire apparaître un autre couloir. Uranus mène les autres vers une deuxième mini-pièce : maquettes d'avions, de fusées, appareils photos, ordinateurs, logiciels d'astronomie (et d'astrologie) et gros appareils scanners.

Il explique ainsi ses loisirs : l'avancée scientifique et son goût pour inventer de nouvelles choses. Pendant que certains se prennent en photo, d'autres expérimentent les lois de la gravitation grâce à un souffleur d'air dans le sol : Jupiter est aux anges lorsqu'il se sent en apesanteur.

Jupiter : Mais cela devrait toujours fonctionner ainsi, je serai plus léger moi comme ça ! Et vous arrêteriez de me dire que je suis trop gros !

Hilarité générale. Uranus relève les bras en signe d'anticipation. Le troisième couloir laisse place à une troisième mini-pièce : un bureau où ils remarquent l'implication des idéaux d'Uranus, des affiches militantes et associatives, ainsi que des prospectus où sont inscrit les mots : « Liberté pour tous ! ». Saturne sourit du message et adresse un clin d'œil à Uranus : il a compris l'importance de la fraternité grâce à son ancien partenaire.

Uranus décide finalement de ne plus lever les bras mais de dire aux autres de le suivre. Ils obtempèrent et se retrouvent alors, à la surprise générale devant leur point de départ : la porte XI.

Soleil : Alors là, je ne comprends plus rien !

Uranus : Vous allez voir. Cinq, quatre, trois, deux, un : Ta dam !

La porte XI disparaît en un éclair faisant sursauter tout le monde, puis apparaît une autre porte au même emplacement que la précédente, mais sur celle-ci est inscrit le symbole XII.

Venus : Mais alors nous aurions pu ne pas bouger d'ici et trouver la sortie tous seuls !

Jupiter : Et louper cette ambiance de folie ? Ah non alors ! Si ça ne tenait qu'à moi je recommencerai tout tiens !

Pluton : N'exagérons rien non plus !

Soleil : C'est vrai que ça me rappelle vaguement mon excitation de ma propre pièce mais version train à grande vitesse.

Pluton : Uranus, vous saviez tout cela depuis le début, me trompes-je ?

Uranus : Hé hé hé... Je suis le maître de cette pièce, il est donc logique que je sache tout d'elle non ? Alors et ce mot de passe ? L'avez-vous trouvé ?

Les anges toussotent pour se faire entendre et déclarent : Merci Uranus de cette anticipation mais laissez aux autres le soin de répondre, voulez-vous ?

Uranus : Aucun souci ! Content de vous entendre... Si, si, vous avez bien entendu, je suis content d’entendre les anges…

Les autres planètes, instinctivement, se rapprochent et forment un cercle, ils chuchotent, échangent leurs idées et finissent par se tourner vers Uranus.

Mercure lance alors : « Nous fraternisons ».

Uranus acquiesce et lève les bras, il commence à compter et les autres, en signe de sympathie pour celui qui les a mené jusqu'à la sortie, font de même. En chœur, ils font le compte à rebours : Cinq, quatre, trois, deux, un ! La porte XII s'ouvre…



Les précédents épisodes :
A travers la Maison I - De l'éveil solitaire...
A travers la Maison II - De l'acquisition partielle...
A travers la Maison III - De l'idée neuve...
A travers la Maison IV - De l'émotionnel rêvé...
A travers la Maison V - De l'amour noble...
A travers la Maison VI -  De ces petits riens...
A travers la Maison VII - ... Aux identités sociales
A travers la Maison VIII - ...Aux introspections totales
A travers la Maison IX - ...Aux horizons élargis 
A travers la Maison X - ...Aux ambitions concrétisées

© Tous droits réservés - Estelle Galliot pour le texte
Reproduction totale ou partielle interdite sans autorisation écrite de l’auteur.

http://astropassionnement.blogspot.fr/ 
Si vous voulez être averti(e) par mail de la parution d'un de mes articles, saisissez votre adresse électronique dans la case "Follow by Email" (colonne de gauche de mon blog). 
Vous pouvez aussi vous abonner à ma page Facebook  https://www.facebook.com/annemarie.cutino