citation

Image du Blog carteries.centerblog.net

"A défaut de comprendre qui nous sommes et d'où nous venons, je ne pense pas que nous puissions réellement progresser " Louis B. Leakey

dimanche 29 décembre 2013

Lunaison Capricorne : La Nouvelle Lune du 1er janvier 2014. Et si nous devenions le cinquième élément...


L'année 2013 s'en est allée. Nous voici en 2014 !
Tandis que les pages du livre de notre vie contenant nos peines, nos joies, nos pleurs, nos rires,
se ferment une à une, d'autres s'ouvrent, des pages blanches, encore vierges
qui attendent que nous écrivions la suite de notre histoire.
C'est le moment de prendre notre plus belle plume, d'élever nos pensées,
d'ouvrir notre coeur, d'avoir confiance en la vie
et d'y insuffler nos rêves, nos espoirs, nos attentes.
Sur cette page blanche qui s'ouvre en ce premier jour de l'année, pour ma part je vais y inscrire 4 mots : AMOUR, SANTE, PAIX, ABONDANCE.
C'est ce que je vous souhaite de tout cœur, récitez le comme un mantra,
jusqu'à ce que ces mots résonnent en vous et vous accompagnent sur votre chemin.

La lunaison Capricorne débute l'année 2014 : Nouvelle Lune à 11h15 UT sur le 10°57 Capricorne.
L'énergie de cette Nouvelle Lune est plutôt dynamique, c'est le moins qu'on puisse dire. Notre détermination, notre persévérance, notre volonté s'en trouvent renforcées et nous avons ainsi l'occasion de concrétiser les idéaux qui nous guident, ce à quoi on croit.
Une impulsion de réalisation et d'élévation est implantée qui donne le ton de l'année.
La lunaison Capricorne est une bonne période pour organiser et bâtir de nouvelles structures, répondant aux besoins de la collectivité, mais aussi les renforcer et les stabiliser.
Cette Nouvelle Lune est aussi porteuse d'une énergie de transformation, de dépassement, de sublimation qui va nous pousser à avancer, à agir, à faire face aux vicissitudes de la vie avec force et courage.
C'est aussi l'opportunité de prendre conscience de notre responsabilité individuelle face au groupe en orientant notre vie sur notre vérité intérieure, en développant notre intégrité.

Le Capricorne est le 10ème signe du zodiaque. Signe féminin, cardinal, de Terre, il symbolise l'ambition, la patience, la prudence, la persévérance, l'élévation. C’est un être au tempérament assez rigide, sérieux, ambitieux qui possède de grandes ressources intérieures et a un sens très aigu de ses responsabilités. Il sait s'organiser et faire preuve d'endurance dans tous les domaines s'il y trouve un intérêt. Sa patience et son sens de la discipline lui permettent d'acquérir le savoir et d'en faire un bon usage. D'un tempérament assez froid, réservé mais néanmoins très sensible, le Capricorne affiche rarement ses sentiments et émotions au grand jour. Le natif du Capricorne est en un être droit qui respecte les lois tout comme ses engagements. Le temps est son allié, il n'abandonne jamais. Il a la capacité de se satisfaire de l'essentiel, de se détacher du matériel, pour atteindre le sommet, en quête de sagesse spirituelle. Son mot clé est REALISATION.

Nouvelle Lune 10°57 Capricorne le 1er janvier 2014 (loc Paris, France)
Dans la carte du ciel de janvier, commence à se former un grand carré, une croix cosmique cardinale, figure extrêmement dynamique avec l'opposition de la nouvelle Lune conjointe Mercure et Pluton à Jupiter en carré à l'opposition Uranus-Mars.
Cette configuration se reformera au printemps et c'est en avril où elle sera la plus active, plus précisément les 21 avril (5ème carré Uranus-Pluton), 22 avril (Mars carré Jupiter) et  23 avril (opposition Mars Uranus carré Pluton).

Le maître de la lunaison, Saturne en Scorpion, est aussi la porte de sortie de ce grand carré puisque toujours trigone à Jupiter (exact le 13 décembre 2013. Il se reformera pour la troisième et dernière fois le 24 mai 2014).
N'oublions pas aussi que Saturne est en réception mutuelle à Pluton (chacun est dans le domicile de l'autre) ce qui nous oblige à des remises en question, des réajustements, des transformations en profondeur. La structure de la personnalité est ébranlée. C'est l'apprentissage du détachement à nos désirs, de la maîtrise émotionnelle au travers de souffrances, de frustrations, de pertes, d'abandon, d'isolement, de renoncement pour parvenir au lâcher prise. Nous est offert aussi l'opportunité d'affronter nos peurs, nos doutes, nos démons intérieurs, de comprendre nos mécanismes psychiques, d'explorer lucidement les profondeurs de l'esprit, les pouvoirs de l'inconscient pour renaître dans un état de conscience plus élevé.
Le trigone Jupiter-Saturne nous est donc d'un grand soutien et peut nous permettre de concrétiser nos visions les plus élevées, nos aspirations les plus profondes, en nous rendant confiants et raisonnables, en nous permettant de donner un sens à notre vie. On prend en main notre destinée avec foi, responsabilité et efficacité.

Vénus qui a commencé à rétrograder au moment de l'entrée du Soleil en Capricorne pourrait aussi être considérée comme porte de sortie, car quintile à Uranus : c'est l'amour désintéressé, l'amour universel et inconditionnel, qui comprend et englobe tout.
La phase de rétrogradation de Vénus (21 décembre-31 janvier) est une bonne période pour travailler sur notre relationnel, purifier notre sentiment. Elle va à la rencontre du Soleil, notre énergie vitale, l'expression de notre être, tous deux fusionneront le 11 janvier. Ce sera alors la conjonction inférieure du cycle : Vénus Hesperus deviendra alors Lucifer, porteuse de lumière, étoile du matin, elle se lèvera avant le Soleil. Ce sera le point de départ pour développer plus d'amour dans nos relations.
Je vous invite à lire la Newsletter Astro de La Licorne (n° 37) écrite par Brigitte Maffray : " L'Impulsion d'Amour de la Danse de Vénus autour du Soleil " dont voici un extrait :
Tous les 19 mois, en effet, Vénus rétrograde durant une vingtaine de jours (c’est-à-dire qu’elle semble reculer dans son parcours apparent vu de la Terre) pour aller à la rencontre du Soleil (la conjonction est le moment où deux Astres fusionnent) puis va continuer à rétrograder ensuite pendant encore une vingtaine de jours afin d’intégrer la semence d’amour qu’elle aura reçu de l’Astre du jour. C’est une période propice pour l’humanité et chacun d’entre nous, afin de purifier notre sentiment (40 jours représentent un temps de purification et de régénération). Ensuite, Vénus redevient directe et poursuit sa course dans le Ciel.

Le grand carré est en mode cardinal, nous rendant entreprenants, enthousiastes mais aussi impatients, impulsifs. On a la volonté d'aller de l'avant, de faire bouger les situations, d'initier, d'innover, de créer.
Avec une telle énergie, il serait souhaitable de ne pas nous laisser submerger par les tensions et les contradictions que nous pourrions ressentir.
Le risque également avec une telle figure serait de tendre vers l'immobilité, de tourner en rond, de ne pas savoir où diriger notre énergie et il est donc important de rester lucide pour savoir où l'orienter.

Il est fort probable que des situations, des événements soudains, inattendus surgissent, nous poussent aussi bien au détachement qu'à l'action, avec toujours en toile de fond la nécessité de changer nos habitudes, nos comportements, nos styles de vie, pour faire place à l'essentiel, être dans l'authenticité.

N'oublions pas que les astres indiquent des tendances, ils ne nous forcent pas à agir de telle ou telle façon. Nous avons toujours le choix des directions que nous prenons, des occasions que nous saisissons, nous ne subissons aucune contrainte, nous avons notre libre arbitre.
A nous de gouverner les astres, d'être maître de soi même, responsable de notre navire, de préserver notre équilibre, de garder notre sang froid même si la tempête souffle en nous ou autour de nous.

Notre volonté est renforcée sous cette lunaison, montrons nous fort, courageux, audacieux, intègre et responsable.

Imaginez être un diamant brut. Les  personnes, les joies, les peines, les succès, les échecs qui  jalonnent votre vie, sont comme les instruments du tailleur de pierre qui représente le temps, la patience, la concentration. Il tient la pierre entre ses mains et déjà il pense à ce qu'elle va devenir, sa création.
Intériorisez-vous et demandez-vous aussi ce que vous voulez être. Soyez votre propre créateur, mettez-y tout votre amour, appliquez-vous, concentrez-vous.
Comme le tailleur de pierre, débarrassez vous de ce qui vous alourdit, vous encombre, de ce qui n'est plus essentiel puis commencer à tailler, à polir, à donner forme, à transformer votre être qui tout comme un diamant deviendra unique, un joyau étincelant aux mille facettes qui réfléchissent la lumière.



Nous pouvons devenir ce diamant scintillant et faire rayonner autour de nous ce que nous avons de meilleur, révéler notre potentiel créatif, nous illuminer de beauté, de joie, de sagesse, nous sublimer, devenir une source de lumière.
En somme nous pourrions incarner le cinquième élément, l'Amour, placé au centre de cette croix cardinale où les quatre éléments sont représentés : le Feu (Uranus en Bélier), la Terre (Pluton, la Nouvelle Lune, Vénus et Mercure en Capricorne), l'Air (Mars en Balance), l'Eau (Jupiter en Cancer).

Soyons authentique, resplendissons, ouvrons nos cœurs, laissons nous pénétrer par l'Amour, qu'il envahisse et revitalise chacune de nos cellules, pour qu'il irradie en nous et autour de nous, qu'il nous enveloppe, se diffuse, se déverse sur l'humanité.

Nous sommes -mais également le monde autour de nous- en pleine transformation, en pleine mutation. Notre conscience s'élargit, nous devenons responsables de nous mêmes mais aussi de notre environnement, du monde qui nous entoure. De nouvelles façons de vivre ensemble, de penser, de travailler, vont progressivement émerger. C'est inéluctable, le monde tel que nous le connaissons aujourd'hui touche à sa fin.
Fuyons la peur, ne nous décourageons pas.
Levons-nous, relevons les défis en étant positifs, créatifs, inspirants.
Armés de courage, d'une forte volonté, d'un grand enthousiasme, nous sommes prêts à nous ouvrir à une nouvelle réalité.
Nous sommes le tailleur de pierre, le bâtisseur de cathédrales, un artisan du nouveau monde.

Le diamant caché
A la fin d’un repas copieusement arrosé, l’un des convives sombra dans le sommeil. Le maître de céans, qui était son ami de cœur et avait décelé à l’état de son habit la précarité dans laquelle il était tombé, lui coud alors dans l’ourlet de son vêtement un diamant de la plus grande valeur.
Les jours et les mois passent. La précarité de notre homme devient pauvreté extrême, puis misère irréversible. Il est réduit à disputer aux chiens dans la rue des reliefs de nourriture. Or son ami vient à passer dans cette ville. Son cœur est bouleversé, à le voir dans une telle déchéance. Il l’interpelle affectueusement :
« Voyons, ami… tu portes pourtant une fortune sur toi ! Tu ne t’en étais pas rendu compte ? Découds seulement l’ourlet du bas de ton vêtement ! »
Une fois la doublure prestement décousue, le joyau apparaît, brillant de mille feux. « Stupide que j’étais ! J’avais sur moi un trésor, et je ne le savais pas ! » s’exclame le pauvre homme.
Nous avons-nous aussi, secrètement cachée, une fortune ; la divinité dont nous a secrètement gratifiés l’Ami divin. Cachée au plus profond de notre être brille l’étincelle du Dieu cosmique. Et nous vivons comme si nous ne le savions pas…
 (Parabole du bouddhisme Theravada dans la ligne de la tradition de l’hindouisme)




© Anne-Marie Cutino – janvier 2014 - http://astropassionnement.blogspot.fr/ 
Cet article est autorisé à la diffusion à la seule condition de ne pas l’associer à une démarche commerciale, de respecter l’intégralité du texte et de citer la source.

samedi 14 décembre 2013

Lunaison Sagittaire : Pleine Lune Gémeaux le 17 décembre 2013. Nous avons le pouvoir de changer le cours du monde


La Pleine Lune de la lunaison Sagittaire a lieu le 17 décembre à 9 h 29 UT 

L'énergie de cette Pleine Lune nous invite à développer notre imagination créatrice et à prendre conscience que le monde dans lequel nous vivons n'est que le précipité chimique de toutes nos pensées, de toutes nos peurs, de toutes nos craintes, que tout est relié, que nous avons le pouvoir d'influencer notre environnement.

La Lune 25° Gémeaux est en opposition au Soleil 25° Sagittaire conjoint à Mercure 19° Sagittaire.
Le même jour, Uranus stationnaire sur le 8°35 Bélier, reprend sa marche directe.
La Pleine Lune ne forme aucun aspect particulier si ce n'est la conjonction du Soleil à Mercure, conjonction qui sera exacte le 29 décembre sur le 7°42 Capricorne. Il s'agira alors du Plein Mercure marquant la phase d'accomplissement du cycle qui a débuté à la conjonction inférieure (Nouveau Mercure) le 1er novembre, 9°34 Scorpion, au milieu de la phase de rétrogradation de Mercure.
Après la conjonction supérieure, Mercure se lèvera après le Soleil et deviendra Epiméthée direct.
Jupiter, maître de la lunaison Sagittaire est toujours rétrograde, trigone à Saturne en Scorpion, sesquicarré à Neptune en Poissons, mais aussi quinconce à Mercure.
Mars est quinconce à Neptune.
L'opposition Mars-Uranus commence à se former, elle sera exacte lors du dernier Quartier de la Lune (3°56 Balance) le 25 décembre et Mars sera en carré exact à Pluton le 31 décembre.
Uranus est toujours en carré à Pluton, il le restera jusqu’en 2016 voire 2017. Il reste encore 3 carrés exacts qui se produiront les 21 avril et 15 décembre 2014 puis le dernier le 17 mars 2015. Lors de ce septième et dernier carré, les deux planètes seront en marche directe alors que lors des 6 précédents, soit l’une, soit l’autre rétrogradait.
Notons également dans la carte du ciel de cette Pleine Lune, deux beaux quintiles (aspect de 72° qui donne la possibilité d'ouvrir les portes à l'influx de l'esprit créateur) : Neptune à Mercure et Uranus à Vénus.

Ces quintiles ont cela de particulier qu'ils sont formés entre une planète personnelle et son octave supérieur ce qui à mon sens renforce leur énergie. Personnellement j'adhère au fait que Neptune est l'octave supérieur de Mercure et Uranus de Vénus.
Vénus est la planète de l'attraction, de l'affection, de l'amour conjugal et familial, elle exprime tout ce qui est beau dans la vie. Uranus octave supérieure de Vénus car elle est la planète de l'altruisme, l'amour désintéressé, l'amour universel et inconditionnel, qui comprend et englobe tout.
Mercure est la planète de l'intellect, le message des Dieux, le moyen de transmission entre l'esprit incarné et le monde extérieur qui nous dote de la faculté de la raison et nous permet de développer le sentiment de responsabilité et la conscience individualisée. Neptune octave supérieure de Mercure fait le lien avec les mondes spirituels, les plans invisibles de l'univers, nous permettant de développer la conscience cosmique, la faculté d'épigénèse.

Lunaison Sagittaire : Pleine Lune 25° Gémeaux le 17 décembre 2013 (loc Paris, France)


Une Pleine Lune dans l’axe Gémeaux (Lune) Sagittaire (Soleil) avec une conjonction Soleil-Mercure, nous invite à communiquer, à échanger, à partager nos idéaux, à élargir notre compréhension, à donner un sens à notre existence. Le monde des idées prédominent, notre curiosité est accentuée, l'intellect est stimulé, bref ça fourmille dans notre mental.

Notre nervosité pourrait toutefois être excessive et il faudra veiller à ne pas nous éparpiller, nous disperser. Nous pourrions manquer de sens pratique, de patience, de continuité dans l'effort et ne pas parvenir à concrétiser nos projets.

Nos pensées déterminent la réalité dans laquelle nous vivons et elles peuvent devenir une force créatrice si nous les maîtrisons, les concentrons, les dirigeons vers un objectif, un but qui nous parait noble, un idéal de vie.

Parfois, on a tellement peur de quelque chose, on le craint si fort, qu’on finit par l’attirer à soi, parce que nous avons concentré trop d’énergie dans cette pensée ou bien parce qu’inconsciemment nous ne souhaitons pas réussir, faire changer une situation ou obtenir ce qu’on souhaite.

Nous faisons des choix de vie, nous prenons des décisions, nous choisissons des orientations et nous en sommes les seuls responsables, personne d’autre n’est à blâmer si nous n’en sommes pas satisfaits. A nous de faire ce qu’il faut, réajuster, réorienter, se ré-éduquer en changeant nos habitudes, nos croyances, nos certitudes afin d’ouvrir ou de découvrir une autre issue.

« Attention à tes pensées, elles deviendront tes paroles, attention à tes paroles, elles deviendront tes comportements, attention à tes comportements, ils deviendront tes habitudes » dit un proverbe.

Prenons conscience de qui nous sommes réellement, de notre pouvoir créateur que nous possédons tous qui correspond à ce qu’on appelle la faculté d'épigénèse.
La physique quantique a révélé que notre esprit influence la forme du monde dans lequel nous vivons, que notre perception consciente exerce une influence sur ce qui nous entoure.
Les lois quantiques ne s'appliquent pas uniquement à l'échelle des atomes mais également à notre vie personnelle, à notre environnement. Nos esprits cocréent activement le monde que nous percevons.
Il suffit de changer nos croyances pour contribuer à changer le monde.
Il existe un champ d'énergie invisible dans le monde dans lequel nous vivons et nos pensées, nos émotions, nos actions ont un effet important sur la forme de ce champ.
Nous pouvons faire naître l'avenir que nous souhaitons.
Si je peux vous conseiller une lecture, procurer-vous le livre « Evolution spontanée – Comment cocréer un avenir positif » de Bruce H. Lipton et Steve Bhaerman qui illustre ce qu'est l'évolution causale et délivre un message vital.



Nous pouvons réussir tous ensemble, en étant unis, en ne faisant qu'UN, en concentrant nos pensées, nos émotions vers une même vision d’un monde meilleur, avec foi et confiance, en ayant la certitude de réussir, et en se montrant patient et persévérant.

Solstice d'hiver, Vénus rétrograde

Au moment du solstice d'hiver le 21 décembre, alors que le Soleil entrera en Capricorne, Vénus va commencer sa rétrogradation dans ce même signe.

Vénus, planète de la concorde, de l'harmonie, agit comme un aimant, elle est force d’attraction et de répulsion, elle attire à elle ce qu’elle aime, ce qu'elle affectionne, ce qu'elle juge beau, harmonieux, esthétique et rejette ce qu’elle ne veut pas, ce qui la repousse. Avec Mars elle forme un couple –sentiment et émotion, une force –réception et émission.
La rétrogradation de Vénus jusqu'au 31 janvier 2014, va justement nous permettre de nous interroger sur nos valeurs, nos ressentis, la sincérité de nos sentiments (senti-ments), nous questionner sur les raisons qui nous font aimer ou rejeter telle ou telle chose, personne ou situation. Est-ce la peur, le manque de confiance ou d’assurance, de courage, le besoin d’épater l’autre ou la jalousie ?
Dans l’énergie du Capricorne, cette réévaluation n'est pas facile, on peut avoir tendance à se dévaloriser, à douter de soi, à se renfermer. On peut se sentir bien seul, incompris et aussi se montrer trop exigeant avec soi même car jamais satisfait de ce qu’on est, de ce qu’on a et en quête de vouloir se perfectionner, de parfaire les choses.
Jusqu'à la conjonction inférieure (conjonction Vénus rétrograde au Soleil) qui se produira le 11 janvier, 21° Capricorne, Vénus recevra le soutien de Saturne, en sextile, renforçant notre intégrité, notre rigueur, notre détermination et facilitant notre introspection.
Puis, peu à peu Vénus se positionnera en opposition à Jupiter et en carré à Mars, se rapprochera de Pluton et du carré à Uranus jusqu'à la reprise de sa marche directe le 31 janvier. Cette phase correspondra à des changements intérieurs pouvant être rapides, des remises en question en profondeur, pouvant avoir des répercussions sur notre relationnel, notre entourage. C’est une période où nous réajustons, réorientons nos sentiments, nos valeurs, ce à quoi on croit, ce à quoi on tient, ce qui nous tient à cœur.
Nous devrions au terme de cette période de rétrogradation nous apprécier, nous aimer davantage et mieux orienter nos choix vers ce qui répond à nos véritables besoins en concordance avec qui nous sommes, en harmonie avec notre âme.

Mars en Balance

Il est important de parvenir à faire ce travail d’intériorisation, de réévaluation de nos valeurs, car cela permettra l’action juste. Or, Mars est entré en Balance le 7 décembre, il y restera près de 8 mois durant lesquels à son tour il rétrogradera (du 1er mars au 19 mai 2014).
Quelle chance que cette rétrogradation survienne juste après celle de Vénus, cela va nous permettre aussi de réajuster, réorienter notre action en sachant ce que nous voulons.
Mars en Balance peut se montrer impatient, querelleur, impulsif et il va devoir apprendre la patience, à user de tact et de diplomatie, ce qui n'est pas son point fort, mais il va aussi nous permettre de nous montrer moins hésitant, plus entreprenant et nous affirmer.
Il sera en opposition exact à Uranus le 25 décembre, puis en carré à Pluton le 31 décembre. Du fait de sa rétrogradation, ses aspects se reproduiront à 3 reprises.
Des décisions rapides pourraient être prises au plan social et relationnel.
Nous avons la possibilité de poser l'action juste si nous ne nous laissons pas emporter par l'agressivité, la colère, l'impétuosité, si nous exprimons des valeurs de courage, d’audace, en nous maintenant dans l'énergie du cœur.

Pour plus de précisions sur les différents aspects formés avec Vénus et Mars lors de leur période de rétrogradation, je vous invite à lire l'article de Lune Soleil sur son blog : Phase Pleine #lune du #Cycle de #Marset #Uranus et Premier quartier du cycle #Vénus et Mars


Chassons la peur et ouvrons nos cœurs, élevons notre esprit. Même si actuellement et les prochains mois qui viennent nous sommes bousculés, secoués, renversés, soyons convaincus que nous sommes entrain de nous libérer, de grandir.
Nous allons être pris de secousse, la chenille sort douloureusement de sa chrysalide, à son rythme et dès que ses ailes seront suffisamment fortes elle se transformera en un magnifique papillon. De quelles magnifiques couleurs voulez-vous parer le vôtre ?

C’est une Pleine Lune qui nous demande de donner un sens à notre vie en spiritualisant notre pensée, en faisant une large place à la compassion, à la générosité, à l’altruisme.
Nos pensées sont plus importantes que nos actes. Si nous pensons toujours juste, nous agirons toujours juste et qui sait, parviendrons-nous à construire une civilisation de l'amour.

« Nous sommes ce que nous pensons. Tout ce que nous sommes résulte de nos pensées. Avec nos pensées, nous bâtissons le monde ». Bouddha


Je vous souhaite un très joyeux Noël, 
des moments d’amour, 
de partage avec vos proches.

Noël c’est aussi un moment de recueillement, profitez-en vous méditer pour pénétrer dans la profondeur de votre être, pour faire naître en vous l'amour divin


© Anne-Marie Cutino – décembre 2013 - http://astropassionnement.blogspot.fr/
Cet article est autorisé à la diffusion à la seule condition de ne pas l’associer à une démarche commerciale, de respecter l’intégralité du texte et de citer la source.

samedi 30 novembre 2013

Lunaison Sagittaire : la Nouvelle Lune du 3 décembre 2013. Devenir un éclaireur du nouveau monde

La lunaison Sagittaire commence le 3 décembre à 0h23 UT avec une Nouvelle Lune sur le 10°59 Sagittaire en aspect de trigone à Uranus Bélier et quintile à Mars Vierge.

Jupiter maître de la lunaison poursuit sa rétrogradation dans le signe du Cancer en trigone à Saturne Scorpion, en opposition à Vénus Capricorne, en sesquicarré à Neptune Poissons.

Mercure termine son transit en Scorpion qui a duré un peu plus de 2 mois du fait de sa rétrogradation. Il s’apprête à entrer en Sagittaire, le 5 décembre, où il se positionnera en carré à Neptune 2°43 Poissons puis en trigone à Uranus dès le 10 décembre 8°37 Bélier.
Mercure est sextile à Vénus trigone Mars, donc apex d'un triangle mineur ainsi formé, figure donnant des qualités de communication et d'expression de soi.

Mars quant à lui termine son transit en Vierge pour entrer dans le signe de la Balance le 7 décembre où il séjournera durant près de 8 mois, jusqu’au 25 juillet, avec une phase de rétrogradation du 1er mars au 20 mai 2014. 
Le 25 décembre il sera en opposition exacte à Uranus qui aura repris sa marche directe et en carré à Pluton le 31 décembre. 
L'opposition et le carré se reproduiront le même jour, le 23 avril 2014, couplés à un carré à Jupiter formant une grande croix cardinale. 
Ces aspects se reformeront une troisième fois en juin mais avec un intervalle de 10 jours ; Mars aura alors repris sa marche directe.

On peut remarquer sur la carte du ciel de cette Nouvelle Lune une répartition des planètes selon une figure appelée le seau ou entonnoir avec un groupe allant de Mars à Uranus et une planète isolée dite leader, Jupiter, maître de la lunaison, qui canalise toute l'énergie contenue dans les autres planètes du thème.

Nouvelle Lune le 3 décembre 2013 10°59 Sagittaire (loc Paris, France)

Cette Nouvelle Lune en bon aspect à Uranus et à Mars renforce notre inspiration, notre intuition et nos perceptions sont particulièrement vives et justes. Elle donne une nouvelle impulsion à nos idéaux mais aussi à nos envies d'évasion, de grands espaces ou bien de voyages intérieurs. 
Elle nous anime d'une force de visualisation créatrice qui nous aide à voir loin, nous éclaire, guide nos actes. 
Nous nous sentons confiants, enthousiastes, courageux, dynamiques.
On sait ce qu'on veut, on sait où on va mais il est fort possible que nous ressentions une certaine impatience ou nervosité car au lieu d'extérioriser cette énergie qui nous anime, nous allons être amenés à nous intérioriser, à aller à la rencontre de nos émotions, de nos ressentis, à enrichir notre vie intérieure, à nous interroger sur nos aspirations, sur l'orientation qu'on souhaite donner à notre vie.
En effet, Jupiter, bien qu’elle soit en élévation dans le thème et planète « leader », également maître de la lunaison, rétrograde dans le signe du Cancer ; de plus, la majorité des planètes se concentre sous l’horizon, dans les signes nocturnes et d'automne-hiver.
Nous pouvons donc ressentir le besoin de nous recentrer, d'être à l'écoute de notre petite voix intérieure, de revisiter nos valeurs, nos dons, pour répondre aux désirs de notre âme.
En somme, ce qui germe en nous à cette phase et qui va croître progressivement devrait nous permettre de donner un sens profond, juste et véritable à nos actes mais aussi à nos relations en harmonisant nos pensées, en partageant nos idées, en unissant nos efforts dans une attitude de coopération et de partage.

C'est donc une belle opportunité qui nous est donnée pour éveiller notre conscience en faisant preuve d'ouverture d'esprit, de compréhension et de tolérance, en dépassant nos croyances, nos certitudes, en abandonnant nos résistances.

Ouvrons notre esprit mais surtout ouvrons nos cœurs en allant à la rencontre de l'autre, en l'acceptant avec ses défauts, ses différences, ses coutumes, ses idées, en voyant avant tout ses richesses intérieures pour les conjuguer aux nôtres afin de produire des fruits gorgés d'amour, d'espérance, de sagesse et de foi.
Repoussons nos limites, dirigeons notre flèche au delà du connu en ayant la certitude qu'elle atteindra son but.

Aucun obstacle ne semble nous retenir si ce n'est que nous devons accepter d'aller au delà de nos convictions en nous efforçant de faire émerger la vérité du mensonge, en osant soulever le voile de l'illusion, tout en faisant preuve de clairvoyance et de discernement.

Nous avons la capacité de nous adapter à de nouvelles situations, à une nouvelle existence, de faire preuve d'une belle générosité d'âme pour diriger nos actions vers un but altruiste, d'utilité sociale.

Sommes-nous prêts à abandonner notre vision de l'ancien monde et d'explorer d'autres possibles pour franchir une nouvelle étape dans notre évolution ?

De profonds changements sont à l'oeuvre et les prochains mois vont être très intenses pour chacun d’entre nous. A nous d’accueillir ces bouleversements en les acceptant, en les accompagnant et de nous positionner pour être acteur de notre vie et non pas simple spectateur ou victime.

Acceptons-nous d'être un éclaireur vers ce nouveau monde ?


Notre société en déclin, autant dans les propositions alternatives que dans les courants politiques ou philosophiques conventionnels, n’offre pas la possibilité d’un renouveau réel. Elle ne sait que reproduire les schémas du passé, puisque le ressort de toutes les entreprises du monde reste le profit personnel. Cette pulsion/motivation première n’étant pas déracinée de nos projets, ils ne peuvent que ressembler à ceux du passé, et conduire aux mêmes impasses.
Une nouvelle civilisation doit se fonder sur le retour d’un certain nombre de valeurs essentielles qui ont été négligées ou perdues dans le monde tel que nous le connaissons aujourd’hui. J’ai appelé cette renaissance spirituelle « la spiritualité sans passé » (ou « spiritualité sans croyances »). Cette dernière ne peut advenir que sur la base d’une réforme intérieure de l’humain.
Je souhaite placer toute mon attention et consacrer mes paroles et pensées à ce renouveau individuel et collectif, à une priorité trop longtemps négligée qui a pourtant le potentiel de transformer réellement notre façon de vivre ensemble.
La réforme intérieure de l’humain est donc un préalable absolu à la naissance d’une nouvelle civilisation. Toute velléité de négliger ou de donner un second rôle à cette réforme intérieure ne pourra conduire qu’à l’échec de tout projet, même les plus novateurs en apparence. J’observe un véritable engouement pour les projets alternatifs, qui est une véritable inspiration, tout en déplorant le peu d’attention porté à la réforme intérieure de l’humain (même s’il arrive qu’elle soit inscrite quelque part sur le papier).
Cette réforme vitale consiste à redonner sa place primordiale et naturelle à la « connaissance de soi » et à la « prise de responsabilité ». Un être humain qui ne vit pas « en conscience » sa vie intérieure, ne sait pas ce qu’il est, et ne sait pas ce qu’il fait. En conséquence, ses projets et entreprises sont fondés sur le néant ou la confusion. L’état du monde nous indique, sans qu’il soit besoin de rentrer dans le détail, la tragédie résultant d’une telle ignorance. Sans connaissance de soi, il ne peut prendre la responsabilité de ses actes, de ses erreurs, de ses errances, il peut même se croire dans la bonne voie tout au fond de ses impasses, ou nuire à l’humain en croyant chercher à le sauver, ou encore continuer à créer des ennemis « à l'extérieur », quand il est en fait son propre ennemi.
L'appel à une réforme intérieure de l'humanité - Thierry Vissac



© Anne-Marie Cutino – décembre 2013 - http://astropassionnement.blogspot.fr/
Cet article est autorisé à la diffusion à la seule condition de ne pas l’associer à une démarche commerciale, de respecter l’intégralité du texte et de citer la source.

samedi 16 novembre 2013

Lunaison Scorpion : Pleine Lune Taureau le 17 novembre 2013. Découvrons notre véritable raison d'être



La Pleine Lune de la lunaison Scorpion aura lieu le 17 novembre à 15 h 17 UT.
. La Lune 25° Taureau sera en opposition au Soleil 25° Scorpion, mais également sextile à Jupiter régrograde et sesquicarré à la conjonction Vénus-Pluton en Capricorne.
. Le Soleil sera trigone à Jupiter rétrograde et sesquicarré à Uranus rétrograde en Bélier.
. Mercure qui a repris sa marche directe le 10 novembre est toujours conjoint au nœud nord et sextile à Vénus conjoint Pluton.
. Mars en Vierge est sextile à Saturne et Jupiter.
. Saturne est trigone à Jupiter et sextile à la conjonction Vénus-Pluton.
. Bien entendu persiste le carré Uranus-Pluton. 
On notera depuis la Nouvelle Lune :
. Le passage de Vénus en Capricorne le 5 novembre où elle séjournera 4 mois du fait de sa rétrogradation à compter du 21 décembre.
. La rétrogradation de Jupiter le 7 novembre, 20°31 Cancer. La phase de culmination du cycle aura lieu le 5 janvier 2014 : le Soleil 15° Capricorne sera en opposition à Jupiter 15° Cancer. Il repartira direct le 6 mars 10°27 cancer.
. Mercure est reparti direct le 10 novembre, 2°29 Scorpion. Il sortira de sa zone de rétrogradation le 27 novembre.
. Neptune a repris sa marche directe le 13 novembre, 2°35 Poissons.

Lunaison Scorpion : Pleine Lune 25 ° Taureau le 17 novembre 2013 (loc Paris, France)

Dans mon précédent article je m'interrogeais pour savoir si nous aurions le courage, la témérité de faire face à l'inconnu, d'accepter le changement qui se présente, sans se laisser emporter par des tourbillons émotionnels, par des réactions passionnelles, impulsives.
Il semble que nous ne soyons pas encore prêts, que nous éprouvions plutôt le besoin de rester accrochés. Nous sommes encore trop enracinés, trop dépendants au passé, trop attachés à nos habitudes, à notre confort, à nos possessions.
Nous recherchons avant tout la stabilité, la tranquillité, la sécurité qu'elle soit affective ou matérielle. En fait, nous craignons l'avenir car nous ne savons pas ce qu'il nous réserve, nous manquons de foi, et du coup nous freinons notre épanouissement, nous refusons de prendre des risques, de nous laisser conduire par un idéal de vie plus élevé.

Que va t-il se passer si je lâche prise, si je m'abandonne au courant de la vie ? Que vais-je devenir, comment vais-je subvenir à mes besoins, à ceux de ma famille ?

Que de questions légitimes qui nous submergent mais qui entretiennent le voile de l'illusion !

Pourtant, si notre existence doit prendre une nouvelle direction, si des événements inattendus pointent leur nez et secouent le cocotier, nous pourrons nous cramponner avec acharnement, rester sourds, tourner le dos, refuser d'ouvrir la porte, rester dans le déni, mais nous ne ferons qu'ajouter à notre souffrance.
Tôt ou tard il nous faudra accepter la réalité du changement et c'est en le vivant avec sagesse, que nous trouverons le moyen d'aborder les difficultés avec un cœur bienveillant sans croire un seul instant que nous avons échoué, sans éprouver de la colère ni se positionner en tant que victime.

La vie est transformation, la vie est évolution, elle est source d'enrichissement permanent et nous en faisons partie, à nous de suivre le courant et ne pas nager à contre sens.

L'énergie de cette Pleine Lune nous demande d'être sincère, authentique avec nous même, de reconnaître nos véritables désirs et les analyser afin de savoir s'ils correspondent à un besoin réel, indispensable, répondent aux valeurs auxquelles nous sommes attachées.

Maintenant que Mercure est reparti direct, nous devrions être capables de reconnaître et de transformer nos schémas de pensée. De quoi avons-nous peurs ? De la solitude ? De l'abandon ? De la perte ? Pourquoi ? Qu'est ce que cela réveille en nous ? Acceptons-nous de nous en libérer, de ne plus traîner ce fardeau ?
Au lieu de laisser notre mental envisager des hypothèses sombres, négatives, dévastatrices, pourquoi n'écouterions-nous pas une autre bande-son dépourvue de peur, d'amertume et de chagrin mais faite de joie, d'espoir, d'amour, de compassion.

La période actuelle va nous donner le temps de ré-évaluer ce qui nous tient réellement à cœur, nous donner l'occasion de nous intérioriser pour ressentir au plus profond de notre être avec honnêteté ce qui guide nos choix, nos décisions. L'occasion nous est donné de mieux prendre soin de nous, de nous aimer à notre juste valeur, nous accepter tel que nous sommes, nous détacher du superflu, de l'accessoire pour ne garder que l'essentiel et faire que nos aspirations, nos idéaux puissent s'épanouir et permettre notre évolution spirituelle.

C'est un plongeon au cœur de notre être auquel nous sommes invités afin de nous nettoyer, nous purger, nous débarrasser de nos pollutions mentales, émotionnelles, nos encombrants, pour laisser notre essence briller et irradier en nous et autour de nous, redevenir l'être de lumière que nous sommes.

L'Ere de l'avoir prend fin. Nous sommes arrivés à un carrefour et la question nous est posée du sens que nous voulons continuer à donner à notre vie.
Sommes-nous satisfaits de vivre dans une société cupide, égoïste, basée sur le profit ? Pourquoi avons-nous construit des barrières entre nous, pourquoi nous sommes nous éloignés les uns des autres ? Pourquoi vivons-nous dans la peur, la crainte, le conflit ?

Il suffirait pourtant de presque rien, juste d'ouvrir nos cœurs, d'élargir notre conscience et de tendre notre main.

Nous le savons, cela a été prouvé scientifiquement, c'est en développant la coopération et non pas la compétition que survivra l'humanité. C'est notre planche de salut à tous.

Restez debout...
Lorsque dans votre vie, rien ne va plus, que les problèmes tourmentent votre esprit et que l’angoisse vous envahit...
Reposez-vous, s’il le faut, mais restez debout.
Lorsque tout votre univers menace de s’écrouler et que, fatigué, vous sentez la confiance vous abandonner...
Reposez-vous, s’il le faut, mais restez debout.
Vous savez, la vie est parfois étrange, avec son lot de surprises et d’imprévus, et il ne nous est pas donné de savoir à l’avance combien d’étapes nous devrons franchir ni combien d’obstacles nous devrons surmonter avant d’atteindre le bonheur et la réussite.
Combien de gens ont hélas cessé de lutter alors qu’un seul petit pas de plus aurait transformé un échec en réussite ? Et pourtant, faire un pas à la fois n’est jamais trop difficile.
Vous devez donc avoir le courage et la ténacité nécessaires pour faire ce petit pas de plus, en affirmant que la vie est une grande et puissante amie, se tenant toujours à vos côtés, prête à vous porter secours.
Vous verrez alors que cette attitude appellera, du plus profond de vous-même, des forces de vie que vous ne soupçonniez même pas et qui vous aideront à réaliser ce que vous entreprendrez.
Alors, rappelez-vous bien ceci : « Quand, dans la vie, vous vivez des moments difficiles… Reposez-vous, s’il le faut, mais restez debout. »
Nicole Charest, Petites douceurs pour le coeur, tome 1 , p. 180.

« Ce qui sauve, c’est de faire un pas et encore un pas... » Antoine de Saint-Exupéry



© Anne-Marie Cutino – novembre 2013 - http://astropassionnement.blogspot.fr/
Cet article est autorisé à la diffusion à la seule condition de ne pas l’associer à une démarche commerciale, de respecter l’intégralité du texte et de citer la source.

jeudi 31 octobre 2013

Lunaison Scorpion : La Nouvelle Lune du 3 novembre 2013 et l'éclipse de Soleil annulaire totale. Parviendrons-nous à transmuter le plomb en or ?

Démarrage en fanfare dès le début du mois de novembre qui commence fort !

Les énergies libérées ce mois ci vont engendrer un processus de transformation qui va nous demander de puiser dans nos réserves les plus profondes. Nous risquons d’être secoués dans nos fondations et ce sera le moment de les tester, afin de voir si elles sont suffisamment solides pour permettre notre expansion, notre élévation, notre envol. Certains événements sont susceptibles de bousculer notre conscience, chambouler notre vie.

Aurons-nous le courage, la témérité de faire face à l'inconnu  ?

Le jour de la Toussaint se reforme pour la quatrième fois le carré croissant Uranus-Pluton 9°26 Bélier/Capricorne (encore 3 à venir...). On en a déjà parlé, la mutation de notre société est en cours et va se faire sur plusieurs années. Cela peut nous paraître long mais nous devons prendre le temps de nous libérer de notre cocon car comme le papillon, c'est au travers du combat pour la naissance d'une nouvelle façon plus harmonieuse de vivre ensemble que nos ailes deviendront suffisamment fortes pour l'envol.

Le même jour se produit la conjonction inférieure Mercure-Soleil 9°34 Scorpion conjointe à Saturne et au nœud Nord. Mercure devient maintenant Prométhée rétrograde et se lève avant le Soleil. A cette phase, on communique peu, on se montre peu bavard, on est plongé dans nos tourments, on cherche à comprendre les raisons qui nous poussent à échanger avec trop de passion, parfois pour blesser l'autre ou par jalousie. C'est l'opportunité de se montrer honnête avec soi même, de purifier notre mental, réajuster nos pensées, donner du sens à nos paroles, faire naître de nouvelles valeurs mentales plus en correspondance avec l'expression de notre être. Si nous y parvenons nous réussirons à communiquer sans doute avec plus de sincérité, en nous impliquant davantage dans la relation, en échangeant plus en profondeur, ce qui nous permettra de tisser des liens plus forts, plus durables, plus responsables.

Le 3 novembre, la Nouvelle Lune 11°16 Scorpion s'accompagne d'une éclipse de soleil nœud Nord dite hybride ou annulaire totale, relativement rare (la prochaine de ce type aura lieu le 14 novembre 2031) : à son début sa bande de centralité est visible sous une forme d'éclipse solaire annulaire, puis après une trajectoire de 100 kms environ sa bande de centralité est visible sous une forme d'éclipse solaire totale. La ligne de centralité débute à l'ouest de l'océan Atlantique, puis prend fin à l'est du continent africain.

On se rappelle que la précédente éclipse de soleil annulaire s'est produite le 10 mai 2013 sur le 19°30 Taureau (nœud Sud) (http://astropassionnement.blogspot.fr/2013/05/lunaison-taureau-la-nouvelle-lune-du-10.html)
La prochaine aura lieu le 29 avril 2014 sur le 8°50 Taureau (nœud Sud).

Les personnes ayant des luminaires, des planètes personnelles ainsi que des maisons angulaires dans cette zone de leur thème, ainsi que dans l'axe Lion-Verseau (autre axe fixe en carré à l'axe Taureau-Scorpion), sont sans doute confrontées à de profonds changements dans leur vie, des situations douloureuses ou qui brusquement prennent fin, des orientations nouvelles qui se présentent, des changements impromptus, de nouvelles responsabilités également. Ces bouleversements peuvent être déstabilisants, éprouvants mais peut être aussi inespérés, voire même salvateurs ; cela dépend des aspects formés avec le reste du thème, notamment avec Vénus maître des éclipses des 10 mai 2013 et 29 avril 2014 et avec Mars et Pluton, maîtres de l'éclipse du 3 novembre.
Or entre cette éclipse et la prochaine, Vénus séjournera dans le signe du Capricorne du 5 novembre au 5 mars (rétrogradation du 21 décembre au 31 janvier) et Mars dans le signe de la Balance du 7 décembre au 26 juillet (rétrogradation du 1er mars au 20 mai 2014).
Ce couple planétaire formera un nouveau carré croissant le 2 mars 2014 (le précédent ayant eu lieu le 28 septembre 2013 en signes fixes).
Les signes cardinaux (axes Bélier-Balance et Cancer-Capricorne) déjà pas mal secoués par l'opposition Jupiter-Pluton carré Uranus le seront d'autant plus les prochains mois puisque avec Mars en Balance se formera une grande croix cardinale, figure extrêmement dynamique, facteur d'évolution, mais amenant de fortes tensions qu'il va falloir maîtriser et dompter pour les orienter vers une création, un objectif, un renouveau.

La Nouvelle Lune du 3 novembre quant à elle, est plutôt bien aspectée mais son énergie est intensifiée :
- Encadrement par Mercure rétrograde conjoint au nœud Nord et par Saturne
- Sextile à ces 2 maîtres : Mars en Vierge et Pluton en Capricorne
- Trigone à Chiron Poissons et à Jupiter Cancer.
- On observe aussi une figure intitulée le doigt de Dieu formée du sextile Nouvelle Lune/Mercure à Mars quinconce Uranus.

Lunaison Scorpion : Nouvelle Lune le 3 novembre 2013 11° Scorpion (loc Paris, France)


L'émotionnel domine ce mois-ci, encore une fois, ce qui peut amener des réactions impulsives, excessives, passionnelles. Notre sensibilité est à fleur de peau et notre réceptivité est renforcée. On peut ressentir des peurs écrasantes, de l'insécurité, nous nous montrons vulnérables, impressionnables.
Néanmoins, nous avons la capacité d'agir avec détermination et fermeté mais nous pouvons par contre être trop intransigeants, entêtés aussi. Nous tentons de maintenir une stabilité dans notre existence et nous avons des difficultés à faire face au changement qu'on redoute mais qui pourtant est inévitable.
Certes nous sommes volontaires, téméraires, mais probablement trop égocentriques, trop possessifs aussi. Nous suivons aussi obstinément nos idées sans écouter celles des autres, leur point de vue, nous manquons de réflexion, d'objectivité et faisons preuve d'étroitesse d'esprit ce qui ne facilite pas notre adaptation à de nouvelles situations.

Le mieux qu'on ait à faire sous une telle énergie est de s'intérioriser, rechercher le calme en soi, ne pas se laisser emporter par des tourbillons émotionnels, se laisser impressionner ou influencer par des peurs, des pertes, une insécurité qu'on ressent. Nous devons reconnaître et accepter nos défauts, nos ombres, toutes ces parties de nous que nous avons reléguées dans l'inconscient car nous les jugeons négativement.
Dire adieu à nos anciens schémas suppose un renoncement et s'accompagne de bouleversements émotionnels face aux défis rencontrés, mais cela est nécessaire pour évoluer, nous ouvrir à qui nous sommes vraiment. En osant affronter notre obscurité nous nous libérerons du poids qui nous empêche de grandir, nous entamerons un processus alchimique qui nous amènera à transmuter le plomb en or pour devenir Pierre Philosophale.

C'est en nous que nous pourrons trouver la force, la stabilité pour ne pas être déraciné, emporté, pour rester maître de notre vie, pour faire naître de nouvelles formes d'adaptation aux situations qui se présentent, aux circonstances de l'existence.
Nous avons la capacité de nous montrer courageux, audacieux, combatifs mais aussi disciplinés, prudents, méthodiques et cette puissance, ce pouvoir qui est en nous, doit être utilisé pour innover, nous libérer du carcan dans lequel nous nous maintenons prisonnier, permettre notre envol, notre métamorphose, l’éveil de nos consciences.

Les prochains mois nous mettront au défi de réaliser cet objectif et seront déterminants pour l'évolution de notre civilisation.
Les forces qui pensent détenir le pouvoir et nous manipulent par la peur, en tentant de nous dresser les uns contre les autres, s’affaibliront progressivement si nous avons le courage, la confiance, la ténacité de les vaincre en nous rassemblant, en nous unissant, en nous montrant plus tolérants, plus responsables. Nous avons la capacité de créer de nouveaux choix de vie, un monde plus harmonieux, plus juste, dans lequel nous voulons vivre, ensemble, dans l’amour, la paix, et l’abondance.
En abandonnant nos peurs, nos comportements égoïstes et en orientant notre action vers le partage, la coopération, la mutualisation nous parviendrons à rétablir l'équilibre, la justice, l'harmonie, à libérer l’être de lumière qui est en chacun de nous, prisonnier de la matière et qui attend de s'éveiller d'un profond sommeil. Mais c'est à nous de déchirer le voile.

Dans le détachement se cache
La sagesse de l’incertain.
Cette sagesse nous libère des entraves créées
Par le passé, par le connu.
Elle ouvre la porte de la prison qu’a construite
Notre conditionnement au passé.
En acceptant d’entrer dans l’inconnu,
Dans le champ de tous les possibles,
Nous nous abandonnons
À l’esprit créatif, au chorégraphe
De la danse de l’univers
Deepak Chopra

http://www.koyeba.net/2012/01/la-loi-du-detachement.html

© Anne-Marie Cutino – novembre 2013 - http://astropassionnement.blogspot.fr/
Cet article est autorisé à la diffusion à la seule condition de ne pas l’associer à une démarche commerciale, de respecter l’intégralité du texte et de citer la source.

mercredi 16 octobre 2013

Lunaison Balance : la Pleine Lune Bélier du 18 octobre 2013. La victoire sur soi est la plus grande des victoires (Platon)

La Pleine Lune de la lunaison Balance se produira le 18 octobre sur le 25°45 Bélier à 23h39 UT accompagnée d’une éclipse pénombrale Nœud Sud.

Une éclipse pénombrale se produit quand la Lune traverse la pénombre de la Terre. La pénombre ne provoque aucun obscurcissement notable de la surface lunaire. 

Elle devrait être aisément visible à l'œil nu et affectera la moitié sud de la Lune. L'entrée dans la pénombre intervient à 21h50 UT, son apogée à 23h50 UT. La Lune quitte entièrement la zone de pénombre à 01h49 UT le 19 Octobre.
Ce spectacle est visible de tous les points de la Terre où la Lune est présente dans le ciel au moment de l'éclipse.

La Lune sera en opposition exacte au Soleil – opposition en carré à Jupiter formant un carré en T cardinal.
La Lune est également en sesquicarré à Vénus Sagittaire et le Soleil en quintile à Pluton Capricorne.
Mars qui vient d'entrer en Vierge le 15 octobre est en opposition à Neptune rétrograde en Poissons et aussi en quintile à Saturne en Scorpion.
Saturne est toujours conjoint à Mercure stationnaire (il rétrograde à compter du 21 octobre) et au nœud Nord, et également sextile à Pluton. Mercure est aussi trigone à Jupiter.
Vénus en Sagittaire est en trigone à Uranus rétrograde en Bélier qui ressert son carré à Pluton (exact le 1er novembre).

Pleine Lune 25° Bélier le 18 octobre 2013 (loc Paris, France)

L’axe Bélier-Balance est un axe relationnel, Moi et les Autres. Il faut trouver la bonne mesure pour établir l'équilibre entre l’affirmation de soi et la coopération avec l’autre, équilibrer force et fluidité.

L'énergie de cette Pleine Lune est très dynamique mais aussi déstabilisante. Nous avons la volonté d'agir avec foi et courage, force et détermination mais nous restons attachés à notre passé, à nos souvenirs, à nos habitudes, nos conditionnements qui nous empêchent d'avancer, d'être libre. Nous restons cachés derrière le voile épais de l’égo, des préjugés, des croyances, des traditions.
Pourtant, on se sent poussé à prendre des initiatives, à entreprendre de nouveaux projets, à se lancer dans de nouvelles aventures, mais nos doutes nous limitent, et du coup nous vivons des tensions qui peuvent se répercuter sur notre relationnel.

La Lune en Bélier et les aspects tendus qu’elle reçoit du Soleil, de Vénus et de Jupiter, engendrent une instabilité émotionnelle, des réactions vives, spontanées, sans doute exagérées entraînant de l’impulsivité, de l'impatience. L'imagination est sans doute excessive et nous avons tendance à exagérer les situations. On peut aussi se montrer plein d’assurance voire même arrogant et rechercher la provocation, le conflit.
Il se peut aussi que nous soyons tiraillés entre l'envie de satisfaire immédiatement ce à quoi on aspire et notre mental qui nous incite à nous montrer prudent et réfléchi, à ne pas agir dans la précipitation. On se sent donc obligé de temporiser, de tempérer notre ardeur.

Vénus maître de la lunaison est dans le signe du Sagittaire en trigone à Uranus ce qui nous rend très indépendant dans notre relationnel, très spontané, mais aussi peut renforcer notre générosité, notre sociabilité, nous rendre plus chaleureux. Attention toutefois à ne pas imposer nos idéaux, à chercher à avoir raison à tout prix et ne pas accepter le point de vue des autres.
Nos sentiments peuvent aussi s'exalter rapidement et nous pouvons même faire des expériences marginales, des rencontres inattendues, brèves mais intenses.

Mars qui vient de faire son entrée dans le signe de la Vierge va pondérer notre énergie.
Mars a fort à faire avec une Vénus qui aspire à s’envoler vers d’autres horizons, qui a le goût de l’aventure, des aventures. Il va devoir tempérer les ardeurs de la belle qui profite d'un vent de liberté avant son long séjour en Capricorne du 6 novembre 2013 au 5 mars 2014, en raison de sa rétrogradation.

Mars (2° Vierge) est actuellement en opposition à Neptune. Le cycle qui a commencé le 4 février sur le 2° des Poissons en est maintenant à sa phase d’accomplissement. 
Si vous avez un luminaire, des planètes notamment personnelles sur ce degré ou à proximité, vous devriez en ressentir les effets dans l'axe des maisons concerné.
Nous avons pu au moment de la conjonction nous montrer très hésitant, éprouver de la confusion, quant aux décisions à prendre, aux orientations à suivre, dans le secteur de notre thème où a eu lieu la conjonction.
Mars conjoint à Neptune c'est l'action guidée par l'inspiration, on cherche à défendre un idéal mais on ne tient pas compte des réalités de la vie quotidienne, on peut se tromper sur la valeur de la cause qu'on défend. Du coup on s'égare et on oriente mal nos choix, nos décisions. L'action devient confuse la rendant inefficace, illusoire, ce qui peut amener découragement et provoquer la fuite, l'abandon.
Arrivés à cette phase du cycle, l'opposition, nous allons maintenant récolter les fruits de nos choix, de nos décisions, de nos orientations que nous avons pris tout au long de l’hémicycle croissant (carré croissant le 8 février : Mars 5° Gémeaux).

Mars est actuellement soutenu par un quintile à Saturne et un trigone à Pluton ; l'anxiété ou l'incertitude que nous pourrions ressentir est sans doute atténuée ce qui nous permet d'agir avec réflexion, endurance, réalisme, objectivité, lucidité, sérieux.
Toutefois, certains peuvent agir de façon inappropriée en choisissant les mauvaises options soit en raison d’un ego démesuré, pas excès d’ambition, soit par maladresse ne sachant pas très bien comment affirmer leur autorité, leur pouvoir, ou par un besoin de reconnaissance aigu. C’est comme si ces personnes cherchaient à sortir de l’ombre en tirant la couverture à elles ou en attirant l’attention par des paroles ou comportements pouvant être trop péremptoires et bien entendu dans ces conditions on ne se préoccupe guère d’autrui qui du coup se sent blessé, évincé, bafoué même, ce qui peut entraîner des réactions vives, lourdes de conséquences pour les deux parties.

Il serait bon de prendre le temps de la réflexion et de s’autoanalyser afin de comprendre les raisons qui nous poussent à agir ou à réagir impulsivement, avec colère ou maladresse.
L'occasion va nous être donnée avec Mercure. Stationnaire sur le 18° Scorpion, il va commencer à rétrograder à compter du 21 octobre, ce qui peut aussi dans un premier temps renforcer nos peurs, nos angoisses, raviver des rancoeurs. Il faudra être maître de soi pour ne pas se laisser aller à déverser des paroles, des écrits que nous pourrions regretter. La communication peut être agressive. On cherche à s'imposer quitte à évincer l'autre. 
Puis progressivement, Mercure en retournant vers le Soleil, notre essence, notre énergie vitale, va nous permettre d'être plus à l’écoute de ce qui se passe en nous et on va être plus attentif à notre façon de communiquer, d'échanger pour comprendre nos mécanismes psychiques, à quoi répondent nos réactions, à quels préjugés, quelles blessures, quelles peurs.
Cette introspection va nous amener à nous montrer plus lucide avec nous même, à trouver la source de nos pensées et progressivement à nous remettre en question, à réorienter nos pensées, à ne pas réagir dans la précipitation, sans réflexion préalable.

Tant que notre énergie ne sera pas dirigée avec équité pour le bien de tous, dans un but collectif, tenant compte des besoins du plus grand nombre, notre action sera source de conflits et ne sera pas durable. Nous devons sortir de nos vieux schémas de pensée, accéder à un autre niveau de conscience pour changer le cours de notre destinée, ouvrir d'autre perspectives, penser et créer une autre façon de vivre ensemble et responsable.

Pour rappel :
Mercure est entré dans sa zone de rétrogradation le 1er octobre, 2°29 Scorpion et en sortira le 27 novembre. Rétrograde à compter du 21 octobre à 18°23 Scorpion, il reprendra sa marche directe le 10 novembre
La conjonction inférieure ou Nouveau Mercure, qui marque le début du cycle, aura lieu le 1er novembre sur le 9°34 Scorpion, en sextile exact à Mars Vierge et Pluton Capricorne, alors que se produira le 4ème carré Uranus-Pluton 9° Bélier/Capricorne.
Elle précédera la prochaine lunaison Scorpion qui sera accompagnée d'une éclipse de Soleil hybride ou annulaire totale le 3 novembre, 11° Scorpion.

Durant sa phase de rétrogradation, Mercure sera conjoint à Saturne à 3 reprises les 8 octobre (10° Scorpion), 29 octobre (13° Scorpion) et 26 novembre (16° Scorpion). La conjonction au nœud Nord se reproduira également 3 fois.



© Anne-Marie Cutino – octobre 2013 - http://astropassionnement.blogspot.fr/ 
Cet article est autorisé à la diffusion à la seule condition de ne pas l’associer à une démarche commerciale, de respecter l’intégralité du texte et de citer la source.

mercredi 2 octobre 2013

Lunaison Balance : La Nouvelle Lune du 5 octobre 2013. « L'esprit discerne et choisit, mais c'est l'âme qui insuffle»*


La Nouvelle Lune a lieu le 5 octobre sur le 11°56 Balance, signe d'équilibre, d'harmonie, d'esthétique.
Vénus, principe d'union et de désir-amour, gouverne ce signe cardinal et d'Air ce qui le dote de charme, d'élégance. Vénus est une puissance d'attraction, qui nous permet de sentir de l'intérieur que quelque chose nous plaît ou nous déplaît.
La Balance a la capacité à évaluer les choses, les gens et les situations en fonction de notre sens des valeurs, ou du sens des valeurs communément admis par la culture du moment, tout dépend où nous en sommes dans notre processus d'individuation.
Elle peut aussi, inconsciemment peut être, provoquer des conflits sans doute par souci de pouvoir s'affirmer davantage. Elle qui a tendance à vouloir tout concilier car elle a horreur des disputes, a beaucoup de mal à prendre une décision. Elle tergiverse, elle hésite, préfère la compromission.
En regardant dans le miroir, elle voit face à elle le courage, l'audace, l'impétuosité du Bélier, son signe complémentaire et elle se sent attirée vers ses valeurs qui le fait aller de l’avant, quoiqu’il arrive. Aussi, peut être maladroitement au début, elle s'essaie sur ce terrain et progressivement elle parvient à édifier en elle-même un très fort équilibre entre l'affirmation de soi et l'acceptation de l'autre qui lui permettra de devenir un être fort et pacifique.

Mais revenons à la carte du ciel de la Nouvelle Lune. Ouf, que de carrés et sesquicarrés !
Par quoi commence t'on ? ça s’entrecroise, ça s’entremêle, bref ça tiraille, il y a beaucoup de tension dans le thème cette Nouvelle Lune.

La Nouvelle Lune dans le signe de la Balance est en Maison III (carte du ciel montée pour Paris, France).
Opposition Nouvelle Lune – Uranus en carré à Pluton. Nouvelle Lune en carré à Jupiter.
Pluton planète apex de ce carré en T est en sextile à la conjonction Mercure Saturne-Nœud Nord
Carré croissant Vénus-Mars en sesquicarré à Uranus, lui-même quinconce à la conjonction Mercure Saturne-Nœud Nord
Carré croissant Uranus-Pluton en sesquicarré à Mars, lui-même quintile à la conjonction Mercure Saturne-Nœud Nord
Sequicarré Jupiter Neptune lui même trigone à la conjonction Mercure Saturne-Nœud Nord

Nouvelle Lune 11° Balance le 5 octobre 2013 (loc Paris, France)


La Nouvelle Lune de ce mois est à flux tendu et il faudra veiller à ne pas provoquer d’incidents diplomatiques, attiser des conflits. Il y a un risque de dispute qui peut amener une rupture de contrat, d’association, d’union par manque de tact, de patience, de courtoisie, d’écoute. Attention à nos réactions émotionnelles.
La communication est sous vigilance rouge : attention à nos paroles, nos écrits mais aussi soyons prudents dans nos déplacements, nos transactions.
Il pourrait également y avoir des tensions, des perturbations dans les moyens ou entreprises de transport.

L’énergie de cette Nouvelle Lune incite à des ajustements, des remises en question, à réévaluer nos valeurs afin de nous montrer plus tolérant.
On peut manquer de maîtrise, de sang froid dans notre relationnel, se comporter de manière excessive vis-à-vis d’autrui, adopter une attitude trop autoritaire, intransigeante ou tyrannique.
Nous manquons de souplesse et pouvons nous laisser emporter par nos émotions, nos peurs, nos angoisses, nos inquiétudes, nos doutes. Il y a beaucoup de tension, un stress important, nous nous sentons déstabilisés et avons des difficultés à équilibrer les deux plateaux de la balance pour parvenir à l’harmonie, la concorde.
On est face à des blocages, des résistances que nous avons-nous-mêmes dressés pour nous protéger, nous préserver, nous rassurer et la pression actuellement qui s’exerce est en train de faire céder le barrage.
Allons-nous parvenir à ouvrir nos vannes ou préférons-nous nous détruire, laissant la part belle à notre entêtement, nos résistances ?

La conjonction Mercure Saturne-Nœud Nord en Scorpion centralise l’énergie de tous les aspects observés dans la carte du ciel de cette Nouvelle Lune, elle représente une porte de sortie et nous montre la voie à suivre, la direction de notre destinée, notre voie de progression.

Mercure est entré dans sa zone de rétrogradation le 1er octobre, 2°29 Scorpion et en sortira le 27 novembre. Rétrograde à compter du 21 octobre à 18°23 Scorpion, il reprendra sa marche directe le 10 novembre
A noter que la conjonction inférieure ou Nouveau Mercure, qui marque le début du cycle, aura lieu le 1er novembre sur le 9°34 Scorpion, en sextile exact à Mars Vierge et Pluton Capricorne, alors que se produira le 4ème carré Uranus-Pluton 9° Bélier/Capricorne.
Elle précédera la prochaine lunaison Scorpion qui sera accompagnée d'une éclipse de Soleil hybride ou annulaire totale le 3 novembre, 11° Scorpion.
Durant sa phase de rétrogradation, Mercure sera conjoint à Saturne à 3 reprises les 8 octobre (10° Scorpion), 29 octobre (13° Scorpion) et 26 novembre (16° Scorpion). La conjonction au nœud Nord se reproduira également 3 fois.

En scorpion, Mercure, le messager des Dieux, est lucide et perspicace, il nous aide à comprendre nos mécanismes psychiques, les profondeurs de l'âme humaine. En sextile à Pluton et en conjonction à Saturne l'intellect va en profondeur, rendant notre raisonnement rigoureux, méthodique, logique, rationnel et réfléchi. Avec cette position et ces aspects, on cherche à comprendre le comment et le pourquoi des situations, l'intelligence est très fouillée, on va au fond des choses.
Le trigone à Neptune nous apporte l'intuition, l'imagination, nous rend créatif, permet d'ouvrir notre esprit et éviter d'être trop rationnel. Cet aspect peut aussi renforcer notre goût pour le mystère, le mystique mais aussi notre capacité à savoir ce que pense l'autre, à trouver la faille dans les raisonnements d'autrui. On a du flair, on décode, on décortique, on analyse.
A noter aussi que Mercure est quintile à Mars ce qui rend l'esprit vif, actif, ingénieux, créatif, les initiatives habiles, nous permet d'agir au bon moment, de sortir de nos schémas habituels de pensée, d'ouvrir l'esprit à d'autres alternatives tout en se montrant réaliste et perspicace.

C'est comme si nous nous ouvrions à plus de compréhension, de tolérance en prenant conscience que nos valeurs, nos idées et nos désirs nous sont propres et ne sont pas forcément ceux d’autrui, qu'il est important de respecter l’autre, de nous ouvrir à la différence, de tenir compte aussi des besoins d'autrui, et ne pas imposer les nôtres en utilisant la manipulation ou la contrainte.
En respectant l'autre, en faisant preuve d'honnêteté intellectuelle, nous parviendrons à nous estimer davantage, à exprimer nos envies tout en harmonisant notre relationnel.

Nous avons ainsi l’opportunité d’apaiser l’esprit en prenant conscience de notre confusion par une compréhension profonde de nos réactions émotionnelles. Nos certitudes sont le plus souvent le fruit de nos préjugés, hors il est temps de faire preuve d’ouverture d’esprit et ne pas rester campé sur nos positions en refusant de se départir de nos points de vue.

Si nous parvenons à trouver un équilibre entre réactivité émotionnelle et froideur intellectuelle nous parviendrons à nous exprimer avec pertinence, lucidité, impartialité. C’est sur la base de la stabilité du mental que se construit le discernement.

Nous sommes placés devant le choix entre assouvir nos désirs purement matériels, intellectuels, égoïstes ce qui à mon sens est une voie de régression, ou bien exprimer notre génie créateur en abandonnant toute volonté de conquête, de pouvoir, de domination.

En devenant le porte-parole de la Source, du divin*, cette flamme qui brûle au fond de notre être et qui ne demande qu'à s'exprimer, nous aurons la capacité de surmonter l'inertie du passé, de créer de nouveaux archétypes de vie, de nouvelles structures d'organisation sociale et économique, une nouvelle façon de vivre ensemble dans la paix et l'amour.
*Notez que le Nom Divin est un verbe : c’est le verbe hébreu (hawah, " devenir ") conjugué à l'état du verbe appelé : imparfait (action inachevée). Le nom divin signifie donc "Il fait devenir", "Il se révélera être"


Exister est un fait mais vivre est un art. Sans nous demander notre avis, Dieu nous a créés : il nous a donné l’Etre. Donc nous existons. C’est un fait et nous n’y pouvons rien. Maintenant, il nous faut vivre. Et là, nous sommes concernés car nous sommes appelés à devenir les auteurs de notre vie.
Telle une œuvre d’art, nous devons tout d’abord la vouloir ; puis l’imaginer, la penser ; enfin la réaliser, la modeler, la sculpter, et cela à travers tous les événements heureux ou malheureux, qui surviennent sans que nous y puissions rien. On apprend à vivre, comme on apprend à philosopher ou à faire la cuisine. Et le meilleur éducateur de la vie, c’est la vie elle-même et l’expérience qu’on peut en tirer…
Nous avons parfois peur de nous ouvrir pleinement à la vie, d’accueillir son flot impétueux. Nous préférons contrôler nos existences en menant une vie étroite, balisée, avec le moins de surprises possibles… L’être humain a peur de la vie et il est en quête de la sécurité de l’existence. Il cherche, tout compte fait davantage à survivre qu’à vivre. Or, survivre, c’est exister sans vivre,.... c’est déjà mourir. Passer de la survie à la vie, c’est une des choses les plus difficiles qui soient !
De même, est-il si difficile et effrayant d’accepter d’être les créateurs de notre vie ! Nous préférons vivre comme des brebis, sans trop réfléchir, sans trop prendre de risques, sans trop oser aller vers nos rêves les plus profonds, qui sont pourtant nos meilleurs raisons de vivre.
Certes, tu existes, mais la question à te poser, c’est : suis-je vivant ? 
 
Extrait de L'oracle della Luna : Le tragique et lumineux destin de Giovanni Tratore de Frédéric Lenoir


* Citation du titre de Luc de Clapiers, marquis de Vauvenargues

© Anne-Marie Cutino – Octobre 2013 - http://astropassionnement.blogspot.fr/ 
Cet article est autorisé à la diffusion à la seule condition de ne pas l’associer à une démarche commerciale, de respecter l’intégralité du texte et de citer la source.