citation

Image du Blog carteries.centerblog.net

"A défaut de comprendre qui nous sommes et d'où nous venons, je ne pense pas que nous puissions réellement progresser " Louis B. Leakey

samedi 25 novembre 2017

Les contes de Solman - à travers la Maison X : aux ambitions concrétisées...



Après s’être bien restaurée, reposée et avoir pris du bon temps, notre petite bande arrive maintenant au seuil de la Maison X.

La Maison X, au zénith du thème, appelée également Milieu du Ciel, est une maison cardinale, de Terre, maîtrisée par la planète Saturne, en analogie avec le signe du Capricorne.

C’est la maison de la destinée sociale et professionnelle, de l’élévation, de l’ambition, en opposition au Fond du Ciel, la Maison IV, lieu d’ancrage, où on érige nos structures personnelles, nos propres assises, là où on doit établir sa personnalité, son foyer, ses racines de base, qui doivent être suffisamment solides et authentiques pour nous permettre en X de nous élever.

En secteur X, nous avons l'ambition de réussir, d'être reconnu pour nos accomplissements. C’est un lieu de réalisation, là où nous avons à trouver notre vocation dans le monde.

« En ce sommet où le soleil brille à midi, chacun est appelé à rayonner dans le monde et à être une étoile parmi les myriades d’Etoiles, après avoir appris au Descendant à être un Soleil face à un autre Soleil.
Tandis que nous avons réussi à conjuguer le « Je » et le « Tu », voici le moment de se mettre à Je-Nous. Plier le genou voilà l’épreuve initiatique du Milieu du Ciel tandis que le « Je » doit sacrifier son ambition personnelle et offrir sa puissance et sa créativité à la cause du « Nous ».
En tant que IV de la VII, la Maison X est un lieu de réalisation pour tout ce qui a été initié au Descendant. Du point de vue de nos attentes d’abord, elle nous pousse à accéder sur le plan public (X) aux satisfactions que nous recherchions sur le plan relationnel (VII).
Maintenant ce n’est pas seulement face à l’Autre que nous voulons être un Soleil, mais c’est face à la société et pourquoi pas face au monde. »
Eric Berrut, les parents dans le thème de naissance. Ciel mes aïeux. Editions Janus.

... aux ambitions concrétisées


La pièce X est pour le moins plombante : l’atmosphère y est saine mais l'ambiance y est austère, morose. Toutes les planètes se regardent stupéfaites ; ils viennent de quitter le paradis pour se retrouver sur une terre aride et devant une immense montagne cachant la vue du ciel. Jupiter ravale son optimisme en une minute, Saturne esquisse un sourire. La porte X se referme derrière eux en une avalanche de poussières et de gros rochers, tous finissent par éternuer et tousser, ils enlèvent la couche de poussière de leurs épaules.

Jupiter : Nous voilà coincés. Zut !

Saturne : Chef, que faisons-nous à présent ?


Jupiter ne répond pas. Il se sent considérablement opprimé dans cette pièce : pas de ciel, pas d'horizon, pas de végétation, pas de victuailles, juste un vulgaire mais néanmoins énorme caillou, aucune possibilité de découvertes, de voyages, d'aventures. Le constat est sans appel : ici tout n'est que du terre-à-terre.

Jupiter : Je suppose que la prochaine porte est derrière cette... euh…monstruosité… Qu'en pensez- vous ?

Saturne : Vous avez peut-être raison mais il se pourrait aussi qu'elle soit tout en haut de cette… magnifique structure de la nature !

Jupiter : Euh oui bon... Et vous suggérez donc que nous grimpions…

Mars : Moi, ça me tente bien !

Jupiter : Grimper tout en haut ? Mais vous n'y pensez pas ?! C'est infaisable, trop haut, trop dur ! Si j'aime les challenges, tout comme vous Mars, j'aime encore plus lorsque j’ai la conviction que quelque chose est présent au bout de la difficulté ou que j’apprendrais quelque chose d’intéressant. Or cette chose plantée là ne m'inspire pas du tout.

Mars n'écoutant pas les appréhensions de Jupiter s'exclame :

Mars : Hé hé hé ! Le dernier arrivé est un imbécile ! C'est parti !

Mars se lance d'un seul coup à l'assaut de la paroi, Jupiter lui hurle d'arrêter, voulant sauvegarder son rôle de chef, Soleil, dans un élan d'orgueil, ne voulant pas être la risée de tout le monde, court vers la montagne à son tour et demande à Lune d'activer sa course. Venus crie à Mars de l'attendre et de l'aider à monter ; celui-ci ne voulant pas perdre de temps la saisit et la balance sur ses épaules. Venus est aux anges, elle a encore réussi à manipuler son compagnon : elle le connait suffisamment maintenant pour savoir que les discours sont vains avec lui, seule compte l'action. De son côté, comme toujours, Mars n'a rien vu dans sa volonté d'aller vite, il ne s'est pas aperçu qu'elle voulait seulement éviter de se casser un ongle sur la roche en escaladant. Pluton observe la structure au sol de cette masse rocheuse et discerne un coin plus tendre où il va pouvoir s'adonner à son hobby : la spéléologie. Il commence à creuser pour fabriquer un tunnel jusqu'au sommet quand Jupiter dépité par le fait que personne ne l'écoute, jette l'éponge et s'adresse à Neptune :

Jupiter : Qu'allez-vous faire cher ami ? Me désobéir aussi ?

Neptune : Oh non, j'ai trop de respect pour vous. En revanche, il faudrait peut-être les suivre, que vous puissiez assoir votre rôle une fois en haut ?

Jupiter : Oui vous avez raison ! Je garde mon optimisme et vous sublimez tout ce qui vous entoure. Nous sommes vraiment la plus belle équipe non ?

Neptune : Ça ne coûte rien d'y croire...

Jupiter : Et vous Saturne, vous n'êtes pas déjà en train de gravir cette montagne ? C’était pourtant votre idée non ?

Saturne : Très cher ! De la patience, voilà le secret, j'ajouterai : doucement mais sûrement !

Jupiter, partisan du moindre effort (même s'il adore la compétition) s'engouffre alors dans le tunnel que Pluton a déjà bien commencé à construire, Neptune lui emboite le pas. Saturne se tourne vers Uranus et lui fait signe de le suivre. Uranus a fini par donner sa confiance à son collègue grâce à l'endurance qu'il a pu constater chez lui dans les deux maisons précédentes malgré de lourds handicaps. Ils se dirigent alors vers une petite plate-forme que seul Saturne avait remarquée. Celui-ci invite Uranus à se joindre à ses côtés et en souriant abaisse un levier, la planche de bois se met alors à bouger puis à s'élever doucement dans les airs.

Uranus : Un monte-charge ! C'est génial !

Saturne : Cela vous surprend ?

Uranus : Euh... Oui tiens ! Une fois n'est pas coutume !

Sans efforts, ils grimpent tous les deux le versant est de la montagne. Sur le versant sud, Soleil a appris à Lune une excellente manière d'escalader la montagne ensemble : il l'attend et lui donne des indications lorsqu'il est en dessous d’elle puis les rôles sont inversés au fur et à mesure. Mars a finalement préféré attacher Venus à une corde et grimpe à une vitesse remarquable.
Mercure, seul, observe tous les grimpeurs en optimisant son propre parcours et profite ainsi de leurs erreurs même si son choix stratégique le fait rester en arrière. Pendant ce temps, Pluton met toute sa force à creuser la roche tendre et fait confiance à son instinct sur le chemin à suivre le plus court pour atteindre le sommet.

Les anges commentent :

« Le marathon est lancé ! En tête, Mars, son entêtement et sa partenaire, Venus. Tous deux sont suivis du duo Soleil-Lune et de Mercure, toujours aussi agile est en bonne position d’outsider. Pluton, Jupiter et Neptune sont invisibles mais une image technique les donne en quatrième position. Saturne et Uranus sont, quant à eux, bons derniers. »

Uranus : Quoi ! Nous sommes derniers ?

Saturne : Que vous ai-je dit à propos de la patience ?

Uranus : Oui, mais quand même !

Saturne : Apprenez !

Lune, fatiguée, finit par se décourager et Soleil ne voulant pas l'abandonner (malgré une colère intérieure très mal dissimulée car sentant la victoire lui échapper) l'encourage et suit son rythme. Mars a trouvé sa cadence et grimpe avec une facilité que Saturne et Uranus applaudissent. En effet, la plate-forme les soutenant arrive maintenant à la hauteur de ce dernier. Surpris, celui-ci vocifère et hurle à la tricherie, puis encouragé par Venus qui lui signale que sa colère est vaine, accélère encore le pas. Venus profite de son oisiveté pour sourire aux concurrents et demande si tout le monde va bien ou si personne ne s’est blessé sur la paroi rocheuse. Mercure, voyant passer la plate-forme avec intérêt, tente d'attraper un cordon qui dépasse avec succès. Pluton, sous terre, s’active toujours en sentant intuitivement qu'il est dans les temps même si son objectif n'est pas, semble-t-il la gagne. Jupiter et Neptune, suivant les couloirs creusés par Pluton, discutent sur le meilleur moyen de retrouver une bonne écoute et entente au sein du groupe.

« A plus de la moitié de l'épreuve de grimpette, les positions sont : premiers ex-æquo Saturne et Uranus suivis de Mars qui ne veut pas s'avouer vaincu, Mercure est au coude à coude avec Venus, le duo Soleil-Lune subit un coup de fatigue, Pluton, Jupiter et Neptune que nous appellerons désormais, les invisibles, sont à mi-hauteur et leurs chances de victoire s’amoindrissent. »

Jupiter : Non mais vous avez entendu ? Nous sommes derniers ! Pluton, faites un effort, creusez plus vite !

Pluton : Je n'aurai pas à creuser autant si je ne devais pas vous faire de la place, vous et vos rondeurs !

Jupiter : Comment ça ?! Je ne suis pas gros ! Je profite de la vie c'est tout.

Pluton : En attendant, à cause de vous j'ai le double de travail à faire.

Jupiter : Et bien, faites pour vous uniquement et je me débrouillerai.

Soleil opte finalement pour mettre Lune sur ses épaules, il rattrape son retard vis-à-vis de Mars. Saturne et Uranus regardent la scène de leur perchoir. Mars, en sueur, continue de vociférer dans son coin tout en montant à une nouvelle cadence record. La plate-forme finit par arriver au sommet et Uranus laisse Saturne poser son pied en premier sur le sol en signe de victoire.

Uranus : Je reconnais que vous aviez raison ! Aussi, c'est un honneur de vous laisser la victoire.

Mercure n'avait pas prévu que le monte-charge s'arrêterait au ras du sol et il se voit privé d'une troisième place en restant pendu dans le vide pendant cinq bonnes minutes. Mars en profite pour être le troisième et oublie sa partenaire, trop coléreux vis-à-vis de Saturne et demandant aux anges d'annuler cette épreuve pour manque de mérite. Soleil arrive à son tour portant Lune qui l'embrasse fièrement. Venus arrive en même temps que Mercure qui a réussi à se balancer suffisamment pour sauter, elle vient gifler Mars pour l'avoir oublié et lui crie qu'elle est totalement défigurée par tous les efforts qu'elle vient de fournir sur moins d’un mètre. Elle lui montre à quel point elle a souffert en lui jetant à la figure un de ses ongles cassés. Pluton émerge et vient prendre la suite du classement. Tous se congratulent finalement (même Mars) tout en restant surpris de l'absence de Jupiter et Neptune.

« A mi-chemin de l'épreuve globale, voici le classement intermédiaire. Première place : Saturne qui a fait preuve de patience. Deuxième place : Uranus qui a fait preuve d'ingéniosité en suivant le maître de maison. Troisième place : Mars, record de vitesse, vous auriez sans doute gagné sans Venus accroché à vous. Suivent Soleil, Venus, Mercure et Lune dans un mouchoir de poche. Pluton arrive juste avant les deux derniers, mais vouliez-vous à tout prix la victoire ? Neptune arrivera sans doute avant Jupiter. »

Venus : Quoi ! A mi-chemin de l'épreuve globale ? C'est pas fini ?

Mars : Super ! J'ai encore une possibilité de gagner.

Saturne : Tout le monde a encore sa chance… Attendons les derniers et je vous dirai de quoi il s'agit.

Neptune finit par se hisser du tunnel et se retourne pour tendre la main à Jupiter. Celui-ci explique aux autres qu'il s'est retrouvé coincé à dix mètres de la sortie, il lui a fallu compter sur la gentillesse et l'empathie de son ami Neptune pour ne pas sombrer dans le défaitisme. Jupiter tend alors son chapeau à Saturne.

Jupiter : Ici, c'est vous le chef. Félicitations !

Toutes les planètes félicitent le nouveau chef mais également Jupiter pour sa magnanimité.

Saturne : Comme vous l'avez remarqué, il n'y a pas de porte ici mais j’ai dans l’idée que c'est à nous de la bâtir, ceci constituant probablement la deuxième épreuve. Elle demandera endurance, travail et rigueur. Pour ce faire, nous disposons de la terre que Pluton a entassé derrière lui pour son tunnel, des outils de Mars, des couleurs de Lune et bien d'autres objets se trouvant sur ce sommet. Sur le monte-charge, j'ai vu les plans de ce que nous devons bâtir. La porte de cette construction sera sans doute notre prochaine sortie vers la pièce XI. Je vous donne vos rôles respectifs et nous entamerons la dernière étape de ce… marathon.



Saturne en tant que maitre d'œuvre octroie le rôle dévolu à chacun :
Uranus est en charge de créer des outils performants. Grâce à ses idées lumineuses, il peut allier technologie et savoir-faire individuel. Il construit des poulies, des scies électriques, des marteaux piqueurs, des perceuses visseuses, etc...
Mars devient son compagnon de jeu préféré pour tester ses nouvelles trouvailles. Heureux d'être le manutentionnaire de service, il découpe, scie, perce et donne les matériaux à l’assemblage, qui revient à Saturne et Pluton, le premier se concentrant sur la structure générale de la bâtisse, le deuxième sur les soubassements et les fondations.
Soleil et Lune travaillent dur à leur tour pour donner du caractère à l'édifice : Soleil imagine l'intérieur tel une pièce de théâtre avec pupitre, estrade, et bancs pour accueillir un éventuel public, Lune, en parfaite partenaire, choisit les tissus, les textures et les aménagements pour mettre en lumière le lieu et le rendre agréable à tous. Elle s'associe à Venus pour les couleurs, les différents tableaux et bibelots, elles créent ainsi une multitude d'objets décoratifs.
Mercure assure son rôle de messager et fait la navette entre les différentes planètes afin de contrôler que les ordres de Saturne soient bien compris et exécutés. Il va et vient au milieu du groupe et en profite pour transporter les objets décoratifs à l'intérieur de la bâtisse.
Jupiter, se sentant quelque peu laissé pour compte et inutile, demande à droite et à gauche s'il peut aider. A chaque fois, la réponse est négative. Toutefois ne perdant pas son caractère bienveillant, il décide d'encourager tout le monde.
Neptune voulant à tout prix que cette construction soit un lieu de culte aux anges, tente de faire assoir son idée aux autres en parlant d'offrandes, de sacrifices, de foi, témoignage de l'amour que les planètes doivent ressentir à l'égard de leurs bienfaiteurs : sans succès. Neptune sublime alors son sentiment dépressif et fait preuve pour la première fois d'un hyper réalisme, il rejoint Jupiter et regarde les autres s'activer.

Après plusieurs jours de travail acharné, le bâtiment est construit et la porte XI est devant eux. Les anges demandent alors le mot de passe que Saturne s'empresse de dévoiler : « Nous bâtissons ».

Les anges reprennent leur classement :

« Saturne premier, Mars deuxième, Uranus troisième,… »

La porte XI s'ouvre.

Mars : Mais au fait, qu’avons-nous gagné ? Une médaille ?

Saturne : Pas besoin de médaille ici. Nous avons réussi à mettre en place nos objectifs personnels : c'est l'essentiel !

Venus : Nos objectifs personnels ?

Saturne : Oui, chacun d'entre nous a des ambitions qui lui sont propres. Vous, par exemple, vous voulez vous assurer d'une certaine harmonie. N’avez-vous pas pu mettre en pratique votre projet dans la décoration de cette bâtisse malgré ce paysage austère que vous détestez par-dessus tout ? Mars nous a prouvé que sans lui rien n'aurait été possible grâce à son incroyable énergie. Pluton a pu aboutir à son projet secret de sonder l'intérieur de cette pièce et a révélé quelques points faibles sur la structure. Uranus a montré que son objectif n'était pas uniquement d'acquérir une liberté individuelle mais de donner à tous ce sentiment, en faisant quelque chose dont nous le croyions tous incapable : se lier aux autres. Soleil a brillé lorsqu'il a déployé ses rayons pour éclairer notre construction... Etc... N'avez-vous pas tous le sentiment d'un travail et d'un désir personnel accomplis ?… Les cadeaux ou les médailles sont inutiles, notre récompense est intérieure… Continuons maintenant...




Les précédents épisodes :
A travers la Maison I - De l'éveil solitaire...
A travers la Maison II - De l'acquisition partielle...
A travers la Maison III - De l'idée neuve...
A travers la Maison IV - De l'émotionnel rêvé...
A travers la Maison V - De l'amour noble...
A travers la Maison VI -  De ces petits riens...
A travers la Maison VII - ... Aux identités sociales
A travers la Maison VIII - ...Aux introspections totales
A travers la Maison IX - ...Aux horizons élargis

© Tous droits réservés - Estelle Galliot pour le texte
Reproduction totale ou partielle interdite sans autorisation écrite de l’auteur.

http://astropassionnement.blogspot.fr/ 
Si vous voulez être averti(e) par mail de la parution d'un de mes articles, saisissez votre adresse électronique dans la case "Follow by Email" (colonne de gauche de mon blog). 
Vous pouvez aussi vous abonner à ma page Facebook  https://www.facebook.com/annemarie.cutino

5 commentaires:

  1. Bonjour j'ai la maison 101 en gémeaux et je voudrais savoir ce que ça signifie car je n'ai rien construit rien réalisé je ne sais pas où aller

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un secteur X en Gémeaux peut indiquer que vous pouvez vous accomplir, réussir grâce à de bonnes facultés intellectuelles, votre sens de l’adaptation mais que vous avez aussi besoin de changer d’occupation, que vous n’aimez pas les tâches routinières. Il peut donc y avoir de l’instabilité à ce niveau. Vous recherchez plus à vous accomplir dans des activités d’échange, d’intermédiaire, ce peut en rapport avec le commerce, la communication, les écrits, les déplacements.
      Il faut voir la position en signes et en maison de Mercure, maître de votre maison X, les aspects qu’il reçoit. Mercure montre de quelle façon vous devez vous faire valoir, dans quel domaine vous pouvez apporter votre contribution la plus significative.
      Voir également si vous avez des planètes dans ce secteur qui renseigneront sur la façon dont vous réussissez au niveau social
      Il faut savoir que la profession exercée, le travail qu’on est « obligé » de faire pour vivre, assurer notre quotidien, nous nourrir est du domaine de la maison VI, la X représente plutôt une vocation. A la différence du secteur X, il s’agit en VI de travail qui n’est pas toujours librement choisi.
      Je ne peux aller plus loin dans ma réponse sans une analyse approfondie de votre thème. J’espère néanmoins vous avoir éclairée un peu.

      Supprimer
  2. Très jolie histoire ! merci

    RépondreSupprimer
  3. La Lune et Mercure dans la conclusion ont été occulté par Saturne ??, pourtant tous ont joués un rôle dans la construction, Mercure pour le plan de la maison et le sens des détails, calculs et analyses et la Lune pour le confort émotionnel nécessaire a la bonne exécution de l'ouvrage de l'architecte des bâtiments Saturne .... bien imaginé bravo à l'artiste ��

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Françoise pour Estelle. Dans la conclusion, elle n'a pas repris le rôle de tous, cela aurait faire trop lourd surtout que cela a bien été détaillé avant. Bises

      Supprimer