citation

Image du Blog carteries.centerblog.net

"A défaut de comprendre qui nous sommes et d'où nous venons, je ne pense pas que nous puissions réellement progresser " Louis B. Leakey

samedi 9 décembre 2017

Les contes de Solman - A travers la Maison XI : aux amitiés tout azimut...




Notre petite bande arrive presque au terme de son voyage au travers des douze maisons astrologiques.

Ils découvrent maintenant le secteur XI, la maison des projets collectifs, sociaux, humanitaires, des amitiés, là où nous impliquons pour des causes « fraternelles », au service de la collectivité, dans des groupes communautaires qui partagent nos idéaux, nos objectifs,  là où nous éprouvons un sentiment d'appartenance à la famille humaine, où nous développons nos capacités d’entraide, de partage.

La maison XI est en analogie avec le signe du Verseau et maîtrisée par la planète Uranus.


... aux amitiés tout azimut

Saturne franchit le seuil de la porte XI en premier, souhaitant montrer à tout le monde, sa capacité à assurer son rôle (contrairement à Jupiter se dit-il). Toutefois, au lieu de déboucher sur une pièce, comme d’habitude, les planètes sont surprises de déboucher sur une sorte de sas avec un mur immense et infranchissable à droite, un autre du même acabit se dressant devant eux et un couloir étroit allant vers la gauche.

Saturne regarde attentivement à droite, en haut, en bas, examine toutes les possibilités puis se rend à l’évidence : la seule possibilité de se déplacer consiste à longer le couloir vers la gauche. Ils font quelques pas et au bout du dit couloir apparaissent deux possibilités, deux autres couloirs.

Pluton : Voilà qui est intéressant !

Mercure : Oui, plusieurs couloirs, plusieurs possibilités.

Tous se tournent vers Uranus sachant qu'il est le maître de cette pièce.

Uranus : Ceci est un labyrinthe !

Lune : Laby quoi ?!

Uranus : Des couloirs à perte de vue, plusieurs options à choisir, plusieurs possibilités mais aussi plusieurs chances de commettre des erreurs et d'arriver dans une impasse. C'est ma manière d'apprendre ! Je n'ai aucunement peur de vous montrer la sortie mais cela risque de vous surprendre…

Saturne appliquant son goût inné pour la prudence et la maîtrise des situations en toutes circonstances, intervient :

Saturne : Je vous rappelle que je suis maintenant le chef de groupe aussi il n'est pas question que nous vous suivions aveuglement dans ce « labyrinthe », comme vous dites. Je vais donc avancer et vous allez tous me suivre, nous éliminerons les possibilités d'erreurs au fur et à mesure que nous les rencontrerons.

Pluton : Nous risquons de faire le double, voire le triple du trajet et peut-être même nous perdre.

Mercure : Pas avec de la méthode !

Saturne : Taisez-vous ! Et avancez, c'est un ordre !

Tous se regardent n'osant pas intervenir, ils suivent alors Saturne dans son choix de gouvernant : allez à gauche. Puis à un autre carrefour, Saturne décide d'aller à gauche, puis à droite, puis à droite à nouveau, impasse, bousculade, mécontentement de Saturne.

Saturne : Je vous ai déjà dit d'être prudents et d'avancer doucement. Je vais devoir le dire combien de fois pour que cela rentre dans vos petits crânes de gamins superficiels ?!

De plus en plus contrarié par l’attitude de Saturne, Uranus se met en colère et montre aux autres planètes sa nature profonde.

Uranus : Très bien ! Puisque Saturne s'enferme dans un rôle de tyran et non dans un rôle de chef bienveillant, je déclenche ma révolution. Qui m'aime me suive !

Uranus fait demi-tour à la grande surprise de tous. N'attendant pas les réactions de chacun, il court vers un nouveau carrefour. Les autres doivent alors réagir le plus vite possible : rester sous l'emprise de Saturne, chef prudent mais tyrannique ou suivre Uranus, charismatique certes mais dont le schéma interne est incompréhensible.

Jupiter choisit de faire confiance à l'ingéniosité de ce dernier, Mercure fait lui aussi le choix de suivre Uranus, Mars et Venus ne voulant pas se séparer optent également pour lui dans un souci de respect et de démocratie. Les autres se tournent vers Saturne dans l'espoir d'une réconciliation mais il est déjà trop tard : Uranus et ses suiveurs ne sont plus visibles.

Saturne : Il n'a pas à me donner des ordres sur la façon dont je dois me comporter. Je suis le chef et vous devez tous m'obéir, point final ! Allez recommençons. Bon, Pluton, notez que gauche gauche droite droite ne fonctionne pas et repartons du début.

Saturne et son groupe réduit reprennent leur chemin à l’envers pour revenir à leur point d'origine mais contre toutes attentes, alors qu’ils auraient dû trouver le deuxième couloir vers la droite, un mur se dresse fièrement à la place.

Lune : Mais que se passe-t-il ? Nous avons pourtant suivi la logique et effectuer le bon chemin en sens inverse.

Soleil : Ne te décourage pas ! Nous allons trouver, revenons sur nos pas, nous avons peut-être commis une erreur à un moment donné ?

Lune : Nous aurions dû suivre Uranus, il est curieux, mais il sait ce qu'il fait ici, c'est sa pièce.

Saturne : Il suffit ! Rigueur et patience, gardez cela en tête ! Je propose de mettre des petits cailloux que j'ai ramassé dans ma pièce et ainsi nous ne ferons pas les mêmes parcours, nous trouverons la sortie facilement.

L'espoir renait doucement grâce à l'assurance dont Saturne fait preuve et tous se remettent en mouvement. Il dépose les cailloux et choisit un autre parcours sans issue également. Lorsqu'ils veulent revenir sur leurs pas, ils constatent avec horreur que les cailloux ont disparu, découragement collectif et stupéfaction.

Soleil fait signe à tous ses partenaires de regarder le sol : tous s'indignent de voir que le mur en face d'eux disparaît pour laisser la place à trois possibilités de routes. Pluton regarde alors derrière eux et constate que le chemin qu'ils venaient d'emprunter est bloqué. Ils ne leur faut pas plus de temps pour intégrer que non seulement ils errent dans un labyrinthe dont ils ne connaissent pas l’issue mais aussi que les murs  de ce dernier bougent, disparaissent, apparaissent dès qu'ils ont le dos tourné. Ainsi, peu importe la méthode choisie aussi rigoureuse soit elle avec un raisonnement tout à fait logique : cela s’avèrera totalement inutile voire handicapant.

De l'autre côté du labyrinthe, Uranus mène la cadence : il court, saute, fait demi-tour, choisit de prendre à droite même lorsque les autres ne voient pas de couloirs sur la droite. Mais son anticipation est prouvée depuis quelques minutes maintenant et plus personne ne doute de la maîtrise de la situation par Uranus : un couloir qui n’existait pas la seconde d’avant apparaît instantanément au moment où Uranus en fait le choix. Tous sont surpris par son talent et sa maîtrise de la situation, même dans ce qui semble illogique, Uranus se sort des pires situations.

Jupiter : Quelle magnifique aptitude !

Mars : J'avoue qu'il m'épate ! Je nous félicite du choix que nous avons fait de le suivre.

Mercure : Mais pensez aux autres ! Il est évident qu'ils doivent être perdus, Saturne aura bien du mal à faire confiance à son instinct ici, vous ne croyez pas ?

Uranus : Il n'avait qu'à m'écouter ! Je lui ai fait confiance dans la pièce précédente, il aurait dû me témoigner le même respect. Après tout, nous avons formé un duo auparavant, de plus, je déteste le despotisme.

Mercure : Oui, oui on avait remarqué ! Mais reconnaissez, si je peux me permettre, que vous vous êtes braqué. Puis-je vérifié si nous sommes effectivement en démocratie ? Vous avez laissé derrière vous des partenaires, des ami(e)s, ce n’est pas un choix si respectable que cela car si nous sommes réellement en démocratie, nous avons tous le droit de nous exprimer… Y compris Saturne, ne vous en déplaise… Et nous nous devons de venir en aide à toutes celles et ceux qui sont dans la panade. Si nous ne le faisons pas, nous ne vaudrons pas mieux que les tyrans que vous détestez…

Uranus stoppe immédiatement sa progression à ces mots, il se retourne vers ses camarades et sans prononcer quoi que ce soit, décide de retourner sur ses pas. Les autres, étonnés par cette attitude changeante, le questionnent :

Jupiter : Que faisons-nous ?

Uranus : Mercure a raison. Je suis adepte de la liberté, certes, mais également de la fraternité. Je ne laisserai jamais quelqu'un dans les embûches et les voies sans issue. Je me dois de les aider, même malgré eux, après tout c'est ça l'esprit de solidarité : respecter les choix individuels tout en harmonisant une majorité.

Venus : Entièrement d'accord avec vous !

Mars : Mais alors ! Nous avons fait tout cela pour rien ?

Uranus : Jamais rien n’est fait pour rien...

Ils se regroupent alors et suivent Uranus dans le souci de récupérer les autres et de les sauver de leur probable perte. Le petit groupe met au point une stratégie pour qu'Uranus ne soit pas le seul à pouvoir anticiper : dès que ce dernier lève les bras, les autres se tiennent prêts à réagir, bondir à droite ou à gauche y compris contre leur propre logique. Jupiter adore ce petit jeu et attend toujours avec entrain le moment où Uranus donne le signal. Ils finissent par rejoindre les autres en un temps record. Le groupe saturnien, totalement désemparé, retrouve immédiatement le sourire à la vue de leurs sauveurs.

Les retrouvailles sont chaleureuses, l'espoir refait de nouveau surface: embrassades et soulagement. Uranus finit par tendre la main à Saturne qui sourit en demandant pardon.

Saturne : Vous aviez raison sur le fait que le pouvoir m'est un peu monté à la tête. Je vous demande de m'en excuser, tous, et vous en particulier Uranus.

Uranus : Excuses acceptées ! Je reconnais que je me suis braqué de manière un peu abrupte... Voulez-vous tous me suivre maintenant, avec confiance, de façon aveugle et sans aucune logique ?

A l'unanimité, tous répondent par l'affirmative. Mercure explique alors leur petite méthode d'anticipation, Jupiter ne tarit pas d'éloges sur ce talent uranien et souhaiterait vivement que ce dernier le lui apprenne. Neptune, qui écoute pourtant attentivement les explications, n'arrive pas à s'imprégner de l'ambiance de la pièce. A la surprise générale, Uranus décide de ne pas avancer et reste immobile.

Neptune : Je n'arrive pas à me remplir de cette atmosphère trop... électrique à mon goût.

Pluton : Pourtant vous êtes un intuitif ?

Neptune : Oui mais je ne sais pas, au moment où je pense y parvenir tout m'échappe comme si...

Uranus : Il buggue !

Mars : Il quoi ?!

Uranus : Non rien, private joke…

Mars : Private quoi ?

Seul Mercure sourit à la blague…

Uranus : Allez, vous êtes prêts ?

Jupiter : Nous vous attendons mais vous semblez ne pas vouloir continuer ? Droite, gauche ?

Uranus : Attendez...

Le petit groupe de Saturne regarde celui d'Uranus avec questionnement. Les murs finissent par bouger lorsqu’Uranus fait un claquement de doigts pour rire, tout le monde applaudit. Il invite alors tous ses collègues à prendre à gauche pour aboutir dans une petite pièce.

Il y règne une ambiance de fête : strass, paillettes, néons et victuailles.

Neptune décide de chanter quelque chose et Mars invite Venus à la danse. Jupiter se jette sur la nourriture tandis que Soleil et Lune rient en se regardant sous les projecteurs et néons flashants. Saturne finit même par décrocher un sourire quand il voit que tout le monde semble retrouver une sérénité intérieure.

Uranus lève alors les bras et fait signe aux autres de se tenir prêts, tous sont alors en alerte. Quelle sera la prochaine possibilité ?


Comme par magie, la boîte de nuit disparaît pour faire apparaître un autre couloir. Uranus mène les autres vers une deuxième mini-pièce : maquettes d'avions, de fusées, appareils photos, ordinateurs, logiciels d'astronomie (et d'astrologie) et gros appareils scanners.

Il explique ainsi ses loisirs : l'avancée scientifique et son goût pour inventer de nouvelles choses. Pendant que certains se prennent en photo, d'autres expérimentent les lois de la gravitation grâce à un souffleur d'air dans le sol : Jupiter est aux anges lorsqu'il se sent en apesanteur.

Jupiter : Mais cela devrait toujours fonctionner ainsi, je serai plus léger moi comme ça ! Et vous arrêteriez de me dire que je suis trop gros !

Hilarité générale. Uranus relève les bras en signe d'anticipation. Le troisième couloir laisse place à une troisième mini-pièce : un bureau où ils remarquent l'implication des idéaux d'Uranus, des affiches militantes et associatives, ainsi que des prospectus où sont inscrit les mots : « Liberté pour tous ! ». Saturne sourit du message et adresse un clin d'œil à Uranus : il a compris l'importance de la fraternité grâce à son ancien partenaire.

Uranus décide finalement de ne plus lever les bras mais de dire aux autres de le suivre. Ils obtempèrent et se retrouvent alors, à la surprise générale devant leur point de départ : la porte XI.

Soleil : Alors là, je ne comprends plus rien !

Uranus : Vous allez voir. Cinq, quatre, trois, deux, un : Ta dam !

La porte XI disparaît en un éclair faisant sursauter tout le monde, puis apparaît une autre porte au même emplacement que la précédente, mais sur celle-ci est inscrit le symbole XII.

Venus : Mais alors nous aurions pu ne pas bouger d'ici et trouver la sortie tous seuls !

Jupiter : Et louper cette ambiance de folie ? Ah non alors ! Si ça ne tenait qu'à moi je recommencerai tout tiens !

Pluton : N'exagérons rien non plus !

Soleil : C'est vrai que ça me rappelle vaguement mon excitation de ma propre pièce mais version train à grande vitesse.

Pluton : Uranus, vous saviez tout cela depuis le début, me trompes-je ?

Uranus : Hé hé hé... Je suis le maître de cette pièce, il est donc logique que je sache tout d'elle non ? Alors et ce mot de passe ? L'avez-vous trouvé ?

Les anges toussotent pour se faire entendre et déclarent : Merci Uranus de cette anticipation mais laissez aux autres le soin de répondre, voulez-vous ?

Uranus : Aucun souci ! Content de vous entendre... Si, si, vous avez bien entendu, je suis content d’entendre les anges…

Les autres planètes, instinctivement, se rapprochent et forment un cercle, ils chuchotent, échangent leurs idées et finissent par se tourner vers Uranus.

Mercure lance alors : « Nous fraternisons ».

Uranus acquiesce et lève les bras, il commence à compter et les autres, en signe de sympathie pour celui qui les a mené jusqu'à la sortie, font de même. En chœur, ils font le compte à rebours : Cinq, quatre, trois, deux, un ! La porte XII s'ouvre…



Les précédents épisodes :
A travers la Maison I - De l'éveil solitaire...
A travers la Maison II - De l'acquisition partielle...
A travers la Maison III - De l'idée neuve...
A travers la Maison IV - De l'émotionnel rêvé...
A travers la Maison V - De l'amour noble...
A travers la Maison VI -  De ces petits riens...
A travers la Maison VII - ... Aux identités sociales
A travers la Maison VIII - ...Aux introspections totales
A travers la Maison IX - ...Aux horizons élargis 
A travers la Maison X - ...Aux ambitions concrétisées

© Tous droits réservés - Estelle Galliot pour le texte
Reproduction totale ou partielle interdite sans autorisation écrite de l’auteur.

http://astropassionnement.blogspot.fr/ 
Si vous voulez être averti(e) par mail de la parution d'un de mes articles, saisissez votre adresse électronique dans la case "Follow by Email" (colonne de gauche de mon blog). 
Vous pouvez aussi vous abonner à ma page Facebook  https://www.facebook.com/annemarie.cutino

1 commentaire:

  1. Waouh excellent Uranus, j'adore, mais quelle aventure, merci anne-marie pour l'aventure ��

    RépondreSupprimer